Nzigou : la journée internationale de la femme

************************************************

 

La journée internationale de la femme officialisée par les Nations unis en 1977, est sensé contribuer à la promotion des droits de la femme sur tout les plans. Une attention particulière sera donnée aux droits suivants : l’égalité,  les droits sociaux et le droit de vote.

 

Les droits de la femme et les revendications féminines doivent-ils se limiter au plan matériel seulement ?

 

Cette égalité ne doit-elle pas être toute naturelle et juste ? Ne doit-elle pas vibrer dans les lois de la Création ? La notion de l’égalité de l’homme et de la femme est-elle conforme à la Volonté de Dieu ? Cette notion apparemment belle sur le plan terrestre contribue-t-telle à l’évolution spirituelle de l’humanité ? Ou accélère-t-elle au contraire la chute de l’humanité ?

 

La confusion est grande, même chez certaines porteuses de vérité, qui lisent le Message du Graal. La femme doit  montrer la voie aux hommes. Mais lorsqu’on pose la question du rôle de la femme dans l’ancrage de la Lumière, certaines vous répondrons, oui vous les hommes vous devez honorer et respecter la femme par votre protection et votre respect. Ce qui est d’ailleurs normal pour tout homme qui se veut digne.

 

Cependant la femme n’a-t-elle pas des devoirs ? Elle est le Pont, l’aide, l’amour, celle qui donne la force, le réconfort, la fleur, l’éducatrice, la Prêtresse, la Reine, la Princesse dans le vrai sens du terme dans tout les autres plan au-dessus de la terre. Mais où retrouver sur terre cette femme idéale ? On ne voit plus que la femme  qui tend à tout prix à se masculiniser. Elle réclame des droits du sexe masculin, des droits qui déparent sa vraie féminité.

 

Ici, au Gabon, si cela n’est autre que la corruption de tout bon sens,  qui accepterait de voir sa fille devenir bucheron pour couper des troncs d’arbres ?  Ou encore conduire des gros tracteurs juste sous prétexte d’égalité ?

 

Cette masculinisation criminelle qui tue la vraie beauté féminine, la beauté  telle qu’elle est voulu par le Créateur : la fleur avec ces belles couleurs radiantes, irradiantes de pureté.

 

La femme n’est pas cet être faible que l’on veut nous faire croire car elle est psychiquement plus forte que l’homme.

 

C’est elle qui tient le destin de tout peuple entre ses mains et dans son cœur,  car son aura et sa pureté intérieure ont une  influence déterminante sur l’attraction des âmes qu’elle accueille dans son sein. Elle est la porte d’entrée des âmes pures, la porte d’incarnation des esprits de qualité. Mais, elle peut aussi attirer sur terre des esprits déchus, de véritables brebis galeuses qui ne peuvent que semer le mal, car en vérité ils n’ont pas leur place sur terre. Elle a aussi une influence non négligeable sur l’éducation de l’enfant par son exemple. Elle doit honorer la notion de mère :  »’Tu honoreras père et mère » dit le quatrième Commandement.

 

Plus que l’homme la femme a généralement plus de sens du devoir. Il est regrettable de constater jusqu’où la déformation de ce sens du devoir peut conduire certaines femmes. Ainsi voit-on certaines femmes par manque de savoir n’hésiterons pas à se prostituer ou à se faire humilier dans un monde où l’argent est devenu le dieu à tout faire afin de procurer de la nourriture et des vêtements à leurs enfants. Qui n’a pas été marqué par l’histoire de Fantine dans les Misérables de Victor Hugo ? La dure réalité dépasse l’histoire du poète. Aujourd’hui encore, elles sont innombrables celles qui vivent la même histoire. Irresponsabilité des papas ? Victimes des circonstances ? Faux amour du prochain ? Immoralité ? Facilité ? Il est difficile de trouver la véritable cause de cette misère.

 

Tournons notre regard vers la femme africaine, villageoise elle est dites, soumises elle est dites. Illettrée mais silencieuse, pudique, candide et forte elle avance dans son genre et porte son peuple. Là encore nous ne pouvons considérer que celles qui ne veulent pas se laisser corrompre par le soit disant modernisme et le pouvoir de l’argent et du matérialisme.

 

Au Gabon, par exemple dans les peuples Punus, les femmes à la naissance d’un enfant ont un rôle particulier. Ce sont elles qui encadrent et guident tout les premiers pas du nouveau né. Elles se regroupent toujours entre tantes, cousines, sœurs et amies pour soutenir la nouvelle maman à travers les soins qu’elles lui prodiguent ainsi  à qu’au nouveau né. Pendant ce temps l’homme est écarté avec sévérité.  Tous les hommes se soumettent à cette rigoureuse loi féminine. L’homme doit s’occuper de tout ce qui relève du matériel tel que couper le bois dans le village ou d’autres travaux plus masculins dans les villes.

 

Ainsi au sein du peuple Punus, le premier rôle est dévolu à la femme pendant l’entrée d’une nouvelle âme sur terre. C’est encore elle qui est au premier plan lorsque l’être humain quitte cette terre. En effet,  ne sont autorisées autour de la dépouille mortelle que les femmes. Les hommes sont hors de la chambre mortuaire. C’est l’activité féminine qui sert encore une nouvelle fois de pont à l’esprit qui s’en va. Cela se passe ainsi dans cette culture dites arriérée. Il est toutefois regrettable de constater les pleurs  et les cris de douleur qui surgissent. Ils ne sont que la conséquence de l’ignorance des lois de création.

 

On peut cependant relever que ces peuples dit arriérés sont encore lié à la  nature.  Et consciemment ou inconsciemment, ils ont ce savoir que la femme est ce lien ou ce pont entre le spirituelle et le matériel. Ici, il y a bien des choses que la soit disante modernité doit apprendre de ces cultures dites arriérées.

 

Aujourd’hui en accomplissement de la Parole, Le Message de Vérité du Saint Graal, la vraie femme dont l’activité se fait visible à tous ceux qui ont décidé de suivre le chemin de la Lumière, cette femme qui renait s’est levé. Et en silence elles guident toute celles et ceux qui veulent servir Dieu. A travers les exhortations des textes inspirés et guides ces femmes reprennent et rallument cette flamme de l’aspiration afin que l’homme agisse et que son action devienne visible dans la matière faisant ainsi résonné la Croix vivante à branche égale.

 

Cette journée internationale de la femme est une autre occasion de rendre un hommage solennel et particulier à toute ces Maitresses et Reines de cette création. Elle est aussi faire appel à toutes celles qui n’ont pas encore compris qu’elles sont la Main spirituelle  pour tirer l’humanité du bourbier dans lequel elle patauge depuis trop longtemps.

 

Vous les femmes, vous devez être les lampes qui éclairent le chemin du retour vers la pureté. C’est votre devoir sacré, votre devoir incontournable. Car l’action masculine dans la matière est vouée à l’échec si vous n’insufflez pas l’inspiration et la direction. Vous Gardiennes sur terre la flamme de l’aspiration vers la Lumière, vous avez le devoir d’être et d’agir silencieusement pour la Renaissance de l’humanité.

 

Dans les cultures africaines, quand un chef de village n’arrivait pas résoudre un problème, il convoquait une autre réunion. Mais, dans la nuit il recueillait les conseils de sa femme qui l’aidaient toujours à résoudre le conflit par ce que son cœur de femme lui inspirait.

 

Et nous les hommes au lieu d’être ces chefs qui ne maitrisent rien, nous avons le devoir d’écouter la direction de la vraie femme. Car par son intuition plus affinée, elle a le pouvoir de nous guider plus sûrement vers notre patrie d’origine : le Paradis.

 

Ce que Femme veut Dieu le veut dit un dicton très célèbre mais ce que Dieu veut n’a pas pour base le matériel car tout matériel reste soumis au changement.

 

Que la Volonté de Dieu soit faite aussi ici sur terre comme au ciel!

 

 

No Comments »
 

23 août : Journée Internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition

*************************************************

 

« La Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition est célébrée le 23 août de chaque année. C’est dans la nuit du 22 au 23 août 1791 qu’a commencé à Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti et République dominicaine) l’insurrection qui devait jouer un rôle déterminant dans l’abolition de la traite négrière transatlantique. La Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition vise à inscrire la tragédie de la traite dans la mémoire de tous les peuples. »

 

On s’est beaucoup appesanti sur l’esclavage. On lui a trouvé plusieurs causes. Pourtant, la véritable cause reste encore inconnue. Car on n’est pas parti de la bonne question. Il fallait tout simplement poser cette question : Qu’est-ce qui peut étouffer toute once d’humanité en un être humain pour qu’il réduise son prochain à l’état d’esclave ? On aurait alors trouvé qu’à travers l’esclavage c’est encore l’intellect qui montre l’une de ses vilénies.

Tant que l’humanité restera l’esclave de son intellect, le véritable esclavage se perpétuera sur terre. Car le véritable esclavage pour un esprit humain c’est de laisser son intellect

assujettir,

asservir,

bâillonner,

commander,

comprimer,

domestiquer,

dominer,

dompter,

discipliner,

enchaîner,

enserrer,

écraser,

étouffer,

museler

et opprimer son esprit. Alors que les chaînes d’un esclave tombent à sa mort, celles de l’esclave de l’intellect triomphent de la mort. Ces chaînes plus fortes que la mort peuvent le lier à la terre pendant des millénaires. Et cet esclavage de l’esprit conduit vers la damnation éternelle, lorsque l’heure du Jugement dernier qui sonne l’heure du retour au bercail trouve l’esprit humain encore accroché à la matière. Or, cette heure de la décision finale vient de sonner avec le Retour du Seigneur sur terre. En effet, pour achever le Jugement dernier et instaurer le début du Règne de Mille Ans, le Fils de l’Homme chemine sur terre.

 

Et qui peut nous délivrer de l’esclavage de cette ‘’bête’’ bête qu’est l’intellect si ce n’est la Lumière, le Fils de la Lumière, la Sainte Volonté de la Lumière ?

 

La traite négrière a certes été abolie, mais la traite spirituelle de l’humanité sous le joug de l’intellect dominateur demeure encore. En chacun de nous, l’intellect qui s’est dressé contre la Véritable Volonté de DIEU cherche à maintenir sa domination. C’est un combat entre la tête et le cœur, entre la raison et l’intuition, entre l’idéalisme et le réalisme.

 

Mais, aujourd’hui, chemine sur terre

le Libérateur,

l’Affranchisseur,

le Défenseur,

l’Emancipateur,

le Rédempteur,

le Sauveur.

 

Mais comment libérer un esclave qui idolâtre ses chaînes ? Chaque fois qu’un Fils de DIEU est venu nous libérer de l’esclavage de l’intellect, sous l’influence des pharisiens nous l’avons

vilipendé,

accusé,

attaqué,

bafoué,

conspué,

critiqué,

déconsidéré,

dénigré,

diffamé,

discrédité,

flagellé,

hué,

injurié,

insulté,

lapidé,

malmené,

maltraité,

raillé,

traîné dans la boue

et voué aux gémonies.

 

Cependant malgré tout, oui malgré

nos trahisons

nos baisers de Judas,

nos bassesses,

nos défections,

nos délaissements,

nos délations,

nos déloyautés,

nos démissions,

nos désertions,

nos duperies,

nos duplicités,

nos félonies,

nos forfaits,

nos forfaitures,

nos fourberies,

nos hypocrisies,

nos inconstances,

nos infidélités,

nos lâchages,

nos lâchetés,

nos manquements,

nos parjures,

nos perfidies,

nos prévarications,

nos reniements,

nos scélératesses,

nos traîtrises

et nos tromperies, le Fils de l’Homme est revenu mettre fin à la traite de l’esprit humain par l’intellect dominateur, cet intellect déformé, dépravé qui s’est dressé tel un serpent venimeux devant la Loi du mouvement. Mais aujourd’hui, à travers le Secours de la Lumière, le Cobra Royal vient le terrasser, vient anéantir ce serpent venimeux de l’intellect déformé.

 

La véritable liberté est la liberté de l’esprit délivré de l’influence de l’intellect. Nul ne peut servir deux maîtres à la fois est-il dit. Mais « seul celui qui s’insère dans le Cercle Parfait du mouvement de la Création devient un être utilisable au service de la Lumière. Il n’est d’autre chemin pour servir votre Seigneur et Roi, si nous voulons Lui appartenir à tout jamais. »

 

Abidjan, le dimanche 26 août 2012.

 

No Comments »

 

7 août : Journée Internationale de l’éducation

 

 

« Mon peuple périt par faute de connaissance » regrettait Le Fils De Dieu à l’adresse de ces adeptes de la paresse spirituelle qui ne peuvent se mouvoir ou examiner de manière sérieuse tout Message de Vérité qui vient vers eux pour porter secours. C’est d’ailleurs pourquoi Le Seigneur Jésus avait voulu rassurer les apôtres de ne point s’inquiéter car il leur avait promis quel’Esprit de Vérité devait achever l’Œuvre qu’Il avait commencée. Cette promesse s’accomplit pour tous ceux qui, comme les disciples de l’époque, aspiraient à servir Dieu le Père : la venue de l’Esprit de Vérité, le Fils de l’homme, qui nous amène aujourd’hui dans la totalité de la Vérité à travers Son Message destiné à tous ceux qui ont soif de Vérité.

 

Pour nous qui ne sommes pas plus qu’un grain de sable devant La TOUTE GRANDEUR DE DIEU,par Amour, il nous a été accordé déjà par trois fois dans le passé d’avoir la présence des Saints Fils de Dieu sur notre planète, et comme pour compléter ce chiffre quatre du carré parfait s’insérant dans le cube de la création, par Amour pour les petites créatures terrestres, Le Fils de l’homme Imanuel est venu pour la troisième fois sur notre petite terre. C’est ainsi que ces Deux Fils de Dieu foulent notre sol pour la quatrième fois afin d’essayer de nous porter secours.

 

Le Seigneur Jésus par son action sur cette terre, avait reconnu que sans la connaissance profonde des lois qu’Il avait apportées,il était impossible à cette humanité de retrouver le chemin de la rédemption et du salut. C’est pourquoi la Lumière Elle-même devait montrer le chemin aux petits hommes de cette planète en empruntant toute les voies erronées qu’ils avaient déjà prises afin de les comprendre et pouvoir apporter Son aide dans la perfection qui est indissociable de L’Amour.

 

La Lumière n’éprouvant et ne connaissant pas ce qui est faux car Elle est Toute pureté, utilisa les voies des hommes, leurs chemins afin de passer à travers ce marécage dans lequel on ne pouvait rien distinguer sans cette lampe puissante qui déchire l’obscurité, arrache le mal pour enfin tour éclairer sur son passage. Le seul effort demandé à cette humanité paresseuse est juste de se mettre derrière cette lampe qui guide et donc de la suivre en toute sécurité jusqu’à ce qu’elle nous amène au point final de notre destination.

 

Mais face à toutes ces grâces immenses destinées au sauvetage de l’humanité, les hommes se sont toujours comportés comme étant« plus royalistes que Le Roi », soit en créant de nouvelles religions chaque fois qu’un message nous venait d’en haut, soit en voulant réécrire ce qui provenait des mains propre de la Lumière. N’est-ce pas à travers cette arrogance humaine une défiance des hommes envers la Volonté de Dieu, une insolence que l’on ne peut définir face à la TOUTE PUISSANCE SUBLIME DE LA VOLONTÉ DE DIEU ?

 

Considérant les lois qui régissent cette merveilleuse création et ce commandement de Dieu qui dit que “Tu ne voleras point”, nous pensons qu’il est du devoir de tout homme qui se respecte(et encore soit disant adepte du Message du Graal), d’examiner par lui-même de manière objective tout ce qui lui est offert et ce, de manière indépendante. Face à toutes ces faillites pendant et après la dernière venue du Seigneur en terre germanique, nombre d’entre nous se sont posé des questions, comment et pourquoi cela est-il possible, pourquoi cela arrive-t-il à nous? Des souffrances aussi bien subtiles que matérielles se sont mises sur notre chemin non seulement pour nous réveiller, mais surtout pour nous préparer à tout ce qui vient car nous n’étions pas prêts et nous ne le sommes pas encore.

 

Tous nos titres honorifiques : sir, excellence, docteur, professeur, Pasteur, Monseigneur, iman, disciple, porteur de croix d’or ou d’argent, adeptes du message etc… tout cela ne sert à rien si nous ne sommes pas avec Celui qui doit établir le Règne de Dieu sur terre car La Lumière est entrain de reprendre ce qui lui appartient.

 

Le réveil véritable et ce salut ne peuvent être atteints que par l’effort permanent et cela pendant toute les secondes que DIEU TOUT PUISSANT nous donne la grâce de respirer à travers SON SAINT IMANUEL qui EST SA VOLONTÉ IMMACULÉE. Que ceux qui veulent continuer à dormir continuent à le faire, que ceux qui se posent des questions sans réponse continuent à prier, que ceux qui veulent servir ouvrent leur Cœur avec humilité, tous nous recevrons par rapport à ce que nous donnons, car aujourd’hui durant ces derniers temps de jugement, toutes les portes sont très grandement ouvertes aussi bien celles qui nous amèneront à la souffrance douloureuse et continuelle et donc  à l’anéantissement et à la perte définitive de notre moi, que celles qui nous mèneront à la rédemption, au salut, à la joie et à la paix éternels.

 

La sainte Force neutre nous est aussi renouvelée pour accélérer le tri. A ceux qui savent,à ceux qui veulent sincèrement laisser clignoter les petites lampes qui sont ancrées au fond de leurs cœurs, laissez celles-ci faire votre choix à la place de votre intellect et de vos maîtres à penser lorsqu’elles rencontrent tout ce qui est en affinité avec elles car au final le salut est aussi personnel.  Aidez-vous de cette petite lumière en vous pour non seulement éclairer votre chemin de tous les jours mais pour analyser vous-même ce qui vous est offert de très précieux aujourd’hui car nous sommes tous concernés par cette lutte quelle que soit la place que nous occupons et notre vie actuelle.

 

Aujourd’hui, le manque de connaissance ne peut plus être une excuse valable car La LUMIÈRE nous a tout donné.Soyons humble pour mériter cet Amour et laissons-nous tenir par la main afin d’être guidés hors de l’anéantissement que nous pourrons éviter que par une réaction et un comportement justes durant le temps qu’il nous reste à vivre car celui-ci est bien compté pour nous tous.

 

Nzigou.                                 7 août 2012

 

No Comments »

 

12 août : Journée Internationale de la jeunesse

 **************************************************

 

Une belle fleur qui s’ouvre et irradie sa beauté autour d’elle lorsqu’elle a reçu les soins appropriés des mains bienveillantes qui s’additionnent à l’action déjà prodiguée par l’essentialité, tels devraient être ce jeune homme et cette jeune fille de la terre qui s’épanouissent après l’adolescence. Le Message du Seigneur, Le Message Du Graal nous indique qu’à la sortie de cette étape de la vie; tout être jeune doit avoir une totale compréhension de l’essentialité afin de commencer à agir avec son esprit dont il a appris à dominer le corps au moment où il prend possession de celui-ci après la première phase de l’éducation de sa future personnalité en devenir. Telle est La Volonté du Créateur. Mais qu’en est-il aujourd’hui ?

 

A l’heure des ipad, Iphone, smartphone, internet, Rihanna, coupé décalé, électronique, Lady Gaga, Gucci et bien d’autres choses qui non seulement empoisonnent la vie des adultes mais surtout infectent une jeunesse qui se corrompt par la manière de vivre de la société actuelle. Il n’est désormais pas facile même aux parents et adultes de bon vouloir de protéger comme il se doit les enfants afin qu’ils deviennent de vrais hommes. Rien n’est plus normal et libre, les lois humaines, l’éducation, la télévision, internet et la technologie contribuent à cet empoisonnement généralisé au point qu’être un jeune homme ou une jeune fille qui ne soit pas dans les courants actuels devient une exception étrange et étrangère.

 

En considérant que toutes ces âmes ne sont pas à leur première incarnation, on peut dire qu’elles continuent à suivre les fils du destin liés à elles et plus particulièrement en cette période de jugement dernier. C’est pourquoi la connaissance est une nécessité pour l’humanité afin d’abréger des années d’errements qui peuvent être fatales, si les possibilités de rachat ne sont pas saisies à temps et comme il se doit car le parcours du chemin inverse peut être long puisqu’il faudra enlever toute les pierres mises sur son propre chemin avant de pouvoir espérer regagner la terre d’origine en tant qu’esprit autoconscient et non comme un noyau qui a perdu son moi dans de terribles souffrances. D’où cette exclamation du Seigneur Jésus “Mon peuple périt par faute de connaissance”.

 

La jeunesse doit aspirer à cette connaissance qui la libère et la rend heureuse pour l’éternité afin d’ensoleiller sa présente existence terrestre et nouer davantage les fils de Lumière nécessaires à son retour sain et sauf dans sa patrie d’origine. Nous ne devons cesser de remercier le Créateur qui nous offre cette dernière possibilité de salut à travers la présence ici-bas de Son Saint Fils, Immanuel.

 

Revenons à l’éducation et à la jeunesse, en effet comme nous pouvons l’observer dans la vie de tous les jours et comme l’indique Le Message Du Seigneur, les enfants dès leurs bas âges ont une précocité déconcertante et cela à cause du système éducatif défaillant des parents qui font de leurs enfants les jouets de leurs désirs alors que ceux-ci sont des personnalités à part avec leurs propres et uniques chemins.

 

Tout mal vient surtout de l’application des principes lucifériens d’épuisement de toutes les forces, de la tentation et du défoulement. D’où ces jeunes qui s’adonnent au surmenage, à la cigarette, à l’alcoolisme, à la drogue, au banditisme, à la violence, à la prostitution, au vagabondage juste pour satisfaire leurs  envies et leurs caprices.

 

Rien n’est normal, car tout est faux depuis très longtemps et tous ces jeunes qui deviennent à leur tour des parents sans avoir été auparavant de véritables enfants, éprouvent naturellement d’énormes difficultés à aider là où eux-mêmes n’ont reçu aucune base. Cette culture fausse qui fait que ces jeunes (étudiant ou non), ne pensent qu’au divertissement, au lieu d’avoir d’autres activités qui équilibreraient, apaiseraient les surcharges scolaires inutiles, les nerfs surexcités et saturés de ces jeunes.

 

La jeunesse étant réellement sacrée pour reprendre le slogan des politiciens, malheur à tous ceux qui volent aux êtres humains en devenir leur futur en impliquant la jeunesse dans des guerres dont le seul but est le pouvoir, les seuls moyens la criminalité ou la drogue et d’autres innombrables maux et procédés qui détruisent l’avenir de l’humanité. Il est donc plus qu’important que le futur de l’humanité que représente la jeunesse ne se limite pas à une journée célébrée avec tous les accessoires festifs mais dans la vie de tous les jours. La jeunesse détenant l’énergie, la force de changer, de remodeler, de donner une nouvelle direction à une nation, un peuple ou l’humanité comme nous l’indique cet adage qui dit :  “si jeunesse savait et si vieillesse pouvait”.

 

Autant dire que les parents et les adultes au delà du karma lié au futur être humain partagent la responsabilité dans l’attraction et dans l’éducation de ceux qui représentent l’avenir de l’être humain. Pour cela, ceux qui sont parents ont la lourde responsabilité et le devoir d’honorer l’engagement d’être père et mère afin de donner des impulsions et des intuitions qui inspireraient l’être humain à devenir une personne utile dans la création. Cet engagement de protéger et d’entretenir le futur être humain doit se faire dans l’équilibre et dans la lucidité quasi permanente parce que ce futur être est un esprit à part avec son propre karma, son destin et un chemin unique à emprunter.

 

En conclusion, la direction et la règle d’or indiquées par Le Seigneur dans son Message venu des Hauts Sommets pour nous apprendre comment nous devrons nous tenir et vivre dans cette merveilleuse création afin que l’harmonie et la paix puisse faire partie aussi de l’existence humaine sur terre est : la compensation.

 

Le Seigneur nous dit que Le Royaume de Dieu la génèrera, et les bases de Ce Royaume ne seront initiées et mises en place que par Le Fils de l’Homme Lui-même et pas autrement, car Lui seul est la Loi et La Volonté du Créateur. Si Cette compensation doit s’installer de manière pure et inaltérable,«elle ne doit se faire que par la Source de cette Volonté, c’est à dire la Loi Elle-même.

 

Nzigou.                                             12 août 2012

 

 

No Comments »

 

30 juillet 2012 : Journée internationale de l’amitié

 

Une question compliquée : Est-il possible d’user du terme « amitié » en parlant des liens entre le Seigneur et l’humanité ? L’amitié n’implique-t-elle pas une familiarité ou du moins une privauté qui est incompatible avec la Divinité attachée à la Personne du Seigneur ? La notion d’amitié n’abolit-elle pas la révérence et la déférence dues au Seigneur ? Le Seigneur peut-il être considéré comme un ami ? N’y a-t-il pas risque de Le rabaisser ?

 

Une réponse simple : « le Seigneur est véritablement votre ami« 

« Ce Message qui vous dit que le Seigneur est véritablement votre ami. Un ami qui ne vous laisse pas tomber ni vous égarer dans de fausses voies, vous enfermer dans de fausses formes. Alors, écoutez Sa voix qui vous parvient de la manière par laquelle Il peut encore vous rejoindre. »Oslo 

Extrait du Texte du 18 juillet 2012 Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité 

 

 Abidjan, le jeudi 02 mai 2012

 

No Comments »