.

.

rose

.

.

Le rêve d’une vie meilleure sur terre arrive

……………………………………………..

.

Le rêve d’une vie meilleur sur terre arrive avec la poussée irrépressible de la Force divine. C’est très triste de voir les hommes s’entre-tuer et s’entre-déchirer pour des choses sans valeurs. Que cela soit pour les dogmes religieux ou uniquement pour des choses matérielles, c’est partout la même honte qui nous accable face à ce comportement de l’espèce humaine. Ils se haïssent, se portent les plus graves préjudices, se battent, se font la guerre, se détruisent, se volent, se font du mal, se mentent pour des choses sans valeurs, pour des choses sans aucun intérêt pour leur développement spirituel. Ce développement spirituel qui est le seul but de leur présence sur terre.

.

Ils passent leur existence terrestre à ne courir que derrière les choses périssables. Des choses qui restent ici bas. Ils ne les emportent pas avec eux, l’argent, le pouvoir, la notoriété. Toute leur énergie reste dirigée exclusivement vers des buts terrestres. Vanité des vanités et poursuite du vent.

.

Les hommes prient tout excepté le Seul et Unique Dieu qui a créé l’homme, la terre, les cieux et tout ce qui existe. Dans leurs illusions, ils se sont créés, leur propre dieu. Un dieu complaisant et tolérant toutes leurs faiblesses.

.

Or un être humain qui vit tel que la Volonté de Dieu le veut ne voudra que du bien de son prochain dans tout ce qu’il fait et dit, pas seulement matériellement mais surtout spirituellement, il ne causera jamais de la peine à l’autre pour atteindre ses buts terrestres ou assouvir ses désirs afin que son âme retrouve cette paix qui ramène vers ses origines.

.

Les enfants dès leur bas âge sont les victimes forcées d’un criminel lavage de cerveaux avec des choses fausses pour n’atteindre rien que des buts terrestres, qui ne durent que l’instant de ces quelques petites années terrestre que nous passons ici.

.

Même nos enveloppes blanches ou noires qui ne servent en vérité que de véhicules, nous en faisons des cultes ridicules du corps, ces corps qui vieillissent, se détériorent, se détruisent et changent au cours de cette évolution terrestre et enfin qui tombent en lambeau lorsque notre âme les abandonnent.

.

Comment les hommes peuvent être aussi insensibles et aveugles malgré tous les aides que la Lumière leur donne à travers Son Amour et Son Saint Esprit. Comment les hommes ne peuvent-ils voir que la vie est belle autrement que celle qu’ils vivent, cette vie misérable qu’ils se créent eux-mêmes et entre eux avec des soucis inutiles pour des choses inutiles. La vie ce beau cadeau inestimable de Notre Père est gaspillée, dilapidée en pure perte, souillées et déparées tous les jours.

.

L’humanité a vraiment lamentablement échoué dans sa mission de transformation de ce Cadeau de la Lumière qu’est la terre en paradis terrestre. Partout des sons et événement accusateurs résonnent dans la nature afin qu’au dernier moment l’homme puisse se réveiller, se raviser, se ressaisir pour enfin accomplir la Volonté de son DIEU. Mais c’est comme si c’était une peine perdue pour la lumière.

.

Là où il y a un semblant de joie, ce n’est que pour des choses sans vie et sans valeurs pour leur existence. Partout où peut poser un regard clair, c’est la caricature de ce que devrait être l’homme véritable qui s’exhibe et s’impose. Là où devait se tenir une humanité spirituelle, on voit une multitude de zombies sans vie véritable qui ont encore cette grâce de cheminer sur cette belle terre.

.

C’est le dégout presque partout, rien que des caricatures, des pleurs, la douleurs, la méchanceté, la préméditation, l’atrocité, la cruauté, la vilenie, la mesquinerie, la malhonnêteté, la jalousie, l’intolérance, l’opportunisme, l’arrivisme, l’ambition démesurée, l’exaspération. Et tout ce monde nauséabond qui nous entoure menace de nous étouffer.

.

Mais qui osera se plaindre ? Ne sommes-nous tous pas responsable et coupable de l’état actuel du Monde ? Que ce soit dans le monde des pensées ou dans tout ce que nous pouvons percevoir avec nos sens physiques, tout suinte la pourriture. Tout est empoisonné par l’homme qui aurait dû être un guide, un bienfaiteur et un médiateur de la Lumière sur terre. Mais, en se laissant dominé par son intellect dépravé et déformé, il est devenu ce malfaiteur, ce corrupteur et ce fauteur de troubles qui se dresse sur un champ de ruines.

.

Partout où nos yeux scrutent et se posent sur cette terre, nous cherchons et comptons, les âmes qui sont restées pures et fidèles. Et si l’on considère les milliards d’hommes qui la peuplent, seules quelques flammes aspirant encore à la Lumière, se lèvent d’un bout à l’autre de la terre.

.

Bénis soit ce jour où les pensées et les actes d’amour et de bien domineront cette terre. Alors on commencera à voir sur la terre cette vraie image du paradis tant rêvé qui se trouve là haut, dans les Hauteurs de Lumière d’où le pur et véritable noyau de l’homme est issue. Toute la terre baignera enfin dans la Lumière de Notre Père Céleste et de plus en plus de pures prières pourront enfin jaillirent des cœurs de tout les hommes en remerciement pour cet Amour inconcevable et inimaginable de Notre Père Qui Est Aux Cieux.

.

Mais avant que ce jour ne se lève un plus grand nombre de femmes véritables doivent se lever car le destin de l’humanité est entre les mains de la femme véritable. Sans cette femme véritable qui est le lien, le pont dans toute chose, en toute chose et pour toute chose, l’humanité n’a aucune chance de salut. Je ne parle pas de cette caricature de femme qui a tendance à se masculiniser à tout venant dans ses désirs et ces actes. Je parle de cette femme forte dans son genre féminin qui montre la voie vers le bien et la Lumière.

.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’entée dans la vie terrestre ne passe que part la femme. Le départ aussi de la vie terrestre se fait dans les mains maternelles de la femme dans plusieurs traditions africaines qui sont restées liés à la nature. Les hommes restent dehors.

.

Ô femme de la terre, une grande responsabilité est entre tes mains ! Ressaisis-toi ! Lève toi et marche femme tel que le veut la Volonté de Notre Seigneur.

.

Jean

le jeudi 20 février 2014

 

 2.

.

 

It is really sad to see human beings killing each other for valueless things, whether for religious dogma or only for material things.  It is the same outrage everywhere: Hatred, fighting, war, destructions, stealing, hurt, pain, lies for only those things without values and no life.

.

They spend their entire existence on earth running behind perishable things of any form without value and which stay here, money, power, notoriety and nothing else than material goals.  Men pray everything except the One and Only God who created mankind, the earth and the heavens but their illusions they created their own gods throughout their beliefs and everything here.  
.

However a human being who lives as God’s wishes will want good for his or her fellow in everything he does, not only materially but also spiritually, he or she will never cause pain to the other to reach its goals and satisfy his desires so that his soul finds the peace that enables him or her a safe return to its original homeland, the paradise.  
.

Children from their early ages are brainwashed with false things to do achieve nothing else than only material goals which last only those few couple of years that we spend down here.  Even our white or black envelopes that in truth only serve as vehicles, we have made a ridiculous cult of bodies, these bodies that get old, damaged, destroyed, during our evolution on earth and fall flap when our soul leave them .  
.

How human can be so insensible and blind despite all the present given to them by God though His Immaculate and Pure Love.  How people cannot see that life is beautiful other than that the way they live miserably. They have created themselves and between them useless worries.

.

This life is a beautiful and priceless gift of our Holy Father, through His Holy Spirit, His Holy Will.  Humanity really failed to transform this property of God, the earth in making it a little paradise.

.

All the sounds and accusatory events resonate in nature so that at last human being can wake up but sadly it’s still look like a waste of time.  Where there is apparent joy, this is only for things without real life values ​​for their existence.  Everywhere one can have a clear view; it is really nostalgic to see what we are supposed to be compared to all those zombies without real life who still have the grace to walk on this beautiful planet.  
.

It is disgusting and painful that almost everywhere, nothing but caricatures, tears, pain, badness, nastiness, wickedness, meanness, viciousness, pettiness, malignancy, hypocrisy, jealousy, intolerance, opportunism, the inordinate ambition, impatience and all smelly world around us, whether in the world of thoughts or what we can perceive with our material sense.  Wherever our eyes read through on this earth we seek and count souls that have remained pure and faithful.  

.

Considering billions of human being who have this grace to live here only droplets can rise of units from one part to the other. Blessed that day when the thoughts of love and good will dominate this earth. At this point we will start seeing this true image of paradise that we dream of, the promise golden era like where the pure and true nucleus of human comes.  For after all the earth will be bathed in the Light of Our Holy Father and more and more true and pure prayer will start rising from deep in people’s hearts thanking God for His indefinite, unimaginable Love.

 

But before that day rises the real woman have to stand as the fate of humanity is in her the hands of that true woman. Without this woman who is the link, the bridge in all, the spiritual and the material like the image of what is up there, humanity still remains lost.

.

Not this woman who tends to become man in all her desires and acting, but this strong woman in her feminine kind that shows the path to goodness and light.  It is not a random that the passage to part of life to earth is made though the hand of women. Indeed in several african traditions who are still linked to nature only women are allowed to escort the one who leaves the earth, men remain outside.

.

Oh women! big is the responsibility in your hands, stand up and walk as the Will of our Lord want.

.

Jean

 

No Comments »

 

 

.

.

 

 

rose

.

.

.

The beautiful Garden

………………………………………………………………………

.

Once upon a time there was a very beautiful garden beyond any imagination of beauty one can think. This garden was thought to be very far away from our universe beyond any imagination one can think of.

.

Everything in that garden was unimaginably beautiful and inspired peace, joy and happiness.

.

Every conscious being in that garden was grateful to the Creator of that garden.

.

Every year at the same time as the inhabitants of the garden will praise the Lord for all the presents and gifts, for the gift of life, the Creator of the garden will bless the inhabitants of garden, and all the country of roses will rise and look like ruby red. And a magic power of love will envelop all the inhabitants and all being of the garden as two days before the new cycle of a New Year start.

.

At night of that day a star like a queen will appear and brighten all the sky while the moon will be full and shine as well as gleam all the sky. The radiation of the star of love will go through worlds to worlds transmitting his wave in great frequency until it reaches our planet. Every thing in that night will be like solemn and holy night as every existing being who could recognize the Almighty God, will be thankful for His Inapprehensible and Unbelievable Love.

.

There on earth in prayer all the flowers which did not ted between will receive consciously the love of the Creator.  Kneeling, those being will lay down their hearts between the loving hands of their Lord, giving back their love to the origin of their existence.

.

Their hearts will open like flowers in spring as they receive back the Love through the Queen and seen from the sky the picture will be like a mosaic of beautiful colors as their spirit open up.

.

And life goes on while for majority of beings in one of the smallest of the smallest garden, the copy of the copy of the original did not realize the Lord just renew his testimony of love toward his creatures as most of them do not care where their life and breath and power of life come from, may be they just do not want it or need it as they find their own kingdom here on earth.

.

That was a story of the holy day that may existed once upon a time.

.

 

No Comments »
.
.
.

Nzigou : 18 Avril 1875

 

Aujourd’hui 18 Avril, en ce jour anniversaire de la naissance sur notre petite terre de notre Seigneur ABDRUSCHIN, Père nous Te remercions de ce Grand Sacrifice. Tu as laissé Ton Saint Fils et à travers Lui Ta Volonté descendre encore une fois ici-bas afin de nous apporter le Pain de la Vie à nous pauvres pécheurs.

 

En réponse à la demande de Ton Fils Jésus qui promit autrefois d’envoyer Le Fils de l’Homme afin qu’Il nous amène dans la totalité de la Vérité. Et cela malgré le crime odieux dont notre espèce inconsciente s’était rendue coupable en crucifiant celui Qui nous apporta la seule possibilité de Salut, ce Salut par l’expression de Son Amour qui Est Ton Amour et qui est La Parole Divine, Tu as bien voulu accomplir la Prière de Ton Saint Fils « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font! ».

 

Aujourd’hui la Parole a été inscrite et consignée en La Sainte Ecriture dans le Message venu du Saint Graal et par le Saint Graal, la Coupe, La Source de Vie, Le Point Central de notre existence, l’origine de notre existence, Le Fils de l’Homme, IMANUEL.

 

Il fait UN avec Sa Parole, et Elle est la même hier, aujourd’hui et demain, au commencement et pour l’éternité.

 

Aujourd’hui en ce jour anniversaire, nous sommes fiers, fiers de la constance de Ton Amour même à nous petite créatures misérables, fiers de voir que Ta Lumière brille dans la conscience de notre existence, fiers que Tu nous accordes ce souffle de vie, et surtout fiers que la terre soit le dernier point d’ancrage de la Lumière afin que non seulement Elle subsiste, mais ne disparaisse à cause de l’engourdissement des êtres humains qui la peuple.

 

Aujourd’hui, en accomplissement à la Sainte Parole transcrite par Ton Saint Fils, IMANUEL, Tu as permis que Le Fils de L’homme pose Ses pieds à nouveau sur cette petite planète afin que ceux qui aspirent encore à la Lumière puissent trouver le soutien afin de traverser la purification de la terre et le jugement final inévitable.

Aujourd’hui ce soutien est non seulement activé par la Présence du Juge car tout ce qui aime la justice et la Vérité doit  naturellement s’élever par affinité.

 

Père merci de ce cadeau merveilleux et inimaginable qu’est l’envoie de Ton saint Fils, Le Fils de l’Homme pour nous offir une dernière occasion de devenir des esprits humains digne de porter ce nom.

 

Que tout ce qui émane et jaillit de nous : nos intuitions profondes, nos vouloirs sincères, nos pensées quotidiennes, nos paroles et nos actes soient l’expression de notre gratitude pour ce Sacrifice Inestimable.

 

Que Ton Saint NOM soit sanctifié!

 

Amen

 

 

No Comments »

 

 

 

Nzigou : Que Pâques naisse en vous !!!

********************************************************************************

 

Comme de coutume, nous allons célébrer la Fête de Pâques en ce dimanche 31 Mars de cette année 2013.

 

Et « que Pâques naisse en vous », telle fut l’exhortation de Notre Seigneur et Roi.

 

Un grand saisissement et une profonde tristesse s’emparèrent aussitôt de la Création entière lorsque les hommes décidèrent de crucifier Celui qui leur apporta la Sainte Parole et ouvrit ainsi aux hommes le chemin vers la Rédemption par cette Parole et Son Amour.

 

Autant la chute de Judas et sa trahison étaient graves car les ténèbres réussirent à pénétrer là où elles ne devaient pas aller tout comme plus récemment avec ABDRUSCHIN, autant les proches qui accompagnèrent les deux Fils de Dieu prenaient à la légère le poids de leur mission et tous les avertissements que les Envoyés Divins leurs prodiguaient chacun à leur tour, ces hommes se rendirent bien compte juste après quand l’expression de leur faillite devait se révéler par la violence des hommes.

 

Autant la trahison de Judas et celle des proches d’ABDRUSCHIN furent extrêmement graves, mais plus grave encore fut la folie des hommes qui allèrent jusqu’aux crimes : crime contre le Fils de Dieu, crime contre la Sainte Parole et crimes de toutes sortes qui continuent à se perpétrer aujourd’hui.

 

Ces mêmes hommes qui crièrent “hosanna” quand le Fils de Dieu apaisait leur misère terrestre à travers les miracles pour lesquels Il n’était pas obligé de démontrer qu’Il était Le Fils de Dieu. Mais Il le faisait simplement par bonté pour tous ces hommes qui avaient transformé eux-mêmes leur chemin terrestre, en une vie misérable, en une vie de larmes de douleur et d’incompréhension, en un chemin de malheur à travers leur décisions d’autrefois ou présentes.

 

Mais quand arriva l’heure du choix entre le crime, le vol, la méchanceté, le mensonge, la cupidité, l’impatience, le péché, et l’Amour, la Vérité, la Justice, les hommes en affinité avec leur nature choisirent alors de Le crucifier. Et d’ailleurs les récentes expériences montrent encore que si rien ne les arrêtent, ils choisiront toujours et toujours : « crucifions-le« .

 

Au grand étonnement de Pilate et de Barabbas eux-mêmes qui symbolisaient tout ce qui était mauvais, et sous le contrôle des responsables religieux de l’époque, les hommes choisirent de continuer dans le péché et le mensonge au détriment de la Vérité et de la sollicitude de l’Amour du Créateur.

 

Courageusement et fièrement, Le Seigneur Jésus ne recula pas devant cette brutalité humaine et innommable. Lui qui n’avait rien fait de mal, mais qui avait juste apporté Son soutien par La Parole en vue du Jugement final, subissait une atrocité sans pareille.

 

Comme le jour s’assombrissait fortement. Comme cette folie des hommes devait étonner les êtres de Lumière. Mais la même folie ne se repète-t-elle pas sous nos yeux, dans cette hostilité des personnages importants du Message du Graal contre le Canal et les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité. A deux millénaires d’intervalle, c’est toujours la même haine contre la Volonté et l’Amour de Dieu. Et tout cela pourquoi ? Pour dominer l’esprit paresseux des hommes. Laissons là ce sujet pour revenir au calvaire que nous avons fait subir à l’Amour de Dieu Jésus.

 

Sur la route de Golgotha, les mains et les larmes de Ses fidèles l’accompagnèrent mais ils ne pouvaient rien. Ils n’étaient qu’une minorité impuissante et insignifiante. Une quantité négligeable.  L’humanité dans son immense majorité supporta bien volontiers cet acte odieux. Des femmes et des hommes qui ne Le connaissaient même pas et ne L’avaient jamais rencontré L’insultèrent et crachaient sur Lui. Une vile canaille qui n’avait d’humain que la face raillait et bafouait le Fils de Dieu. Quelle horrible image lorsque l’on sait que le Seigneur Jésus est l’Amour de Dieu incarné et que cet Amour constitue ainsi le point de départ de toute extension de la Lumière qui peut prendre forme grâce à Lui.

 

Malgré cette hostilité et dans son immense Amour, JÉSUS permit tout de même que s’accomplisse la promesse faite aux Apôtres quelques jours plus tôt et Il sollicita une fois de plus le Pardon de Son Père à l’égard des hommes qui étaient résolus à Lui faire du mal, mais pour la Divinité, Volonté, Parole et acte font Un, donc Le Seigneur JÉSUS ne voyait pas leurs petites vilénies car Son Regard était posé seulement sur ceux qui tenaient à leur propre salut.

 

Le pardon fut accordé et les hommes furent autorisés néanmoins à recevoir La Parole une dernière fois avant le jugement final qui balaiera tout le mal de la surface de la terre quand l’heure fatidique sonnera.

 

Le Fils de l’Homme fut autorisé à descendre Lui-même ici-bas.  Et cette Parole fut consignée par écrit dans Le Message du Graal achevé et paru en 1931, Quelle Grâce et quel Sacrifice furent Ceux du Créateur qui permirent ainsi à Son autre Fils qu’est Sa Volonté après ce que les êtres humains de cette terre avaient fait subir à Son Autre Fils, puisse revenir ! Cela est vraiment insaisissable. L’Amour de Dieu Est et Restera éternellement en dehors de nos petites notions humaines.

 

Effectivement sans ces deux sauvetages capitaux pour la survie de l’humanité, nous serions absolument perdus car sans repère dans cette boue, ce marécage sombre qui inonda nos plans.

 

Avec le Fils de l’Homme tout comme avec le Fils de Dieu,  la voie vers l’accomplissement ne s’est pas effectuée sans peine ; les chutes, les trahisons, les injures, les crachats et par conséquence, les crimes se reproduisirent à une échelle de plus en plus grande mais cette fois en plus des crimes psychiques que les hommes apposaient contre la Volonté de Dieu, les hommes s’entretuèrent par millions, mais cette fois l’envoyé de Dieu fut du moins épargné physiquement.

 

La Parole annonça Elle-même que Le Fils de l’Homme procédera Lui-même à l’édification sur terre du Royaume du Dieu afin que tout ceux qui veulent garder et développer leur conscience d’esprit puissent apprendre comment ils doivent vivre dans la Création grâce à la Parole Vivante et puissent le faire désormais sans subir les attaques de tous ces éléments perturbateurs.

 

Et malgré la faillite de l’humanité pendant la dernière venue du Fils de L’ Homme en Germanie, Le Père accepta la demande du Seigneur de revenir sur terre afin que puisse être sauvés les quelques étincelles d’esprit qui aspirent encore à la Lumière. Une fois de plus le Seigneur foule notre terre de Ses Pieds afin que la Parole qu’Il scella s’accomplisse dans sa totalité ici sur terre.

 

Ainsi vint la bonne nouvelle pour ceux dont la connaissance de Son retour était précieusement gravée au fond de leur cœur depuis Patmos. Cette bonne nouvelle qui rafraîchit toutes les âmes pures et sincères qui n’ont pas encore oublié l’engagement qu’ils avaient pris autrefois en acceptant de participer à cette œuvre rédemptrice de tout le genre humain par le Saint Graal, Le Saint Esprit, la Volonté de Dieux Elle même.

 

Mais comme par le passé, les « hosannas » qui se transformeront plus tard en « crucifions-le » ne s’arrêterons pas avant que la terre ne redevienne ce point extrême du bas vers le Haut où les actes qui semblables à des prières de glorification retentiront dans la création entière en accomplissement de la Sainte Parole annonciatrice de « Que La Lumière Soit » car les hommes seront enfin dans la Lumière, même ici-bas.

 

Comme par le passé, et à nouveau les crachats ne cesseront pas. La preuve en est que tous ceux qui prennent part pour annoncer la bonne nouvelle se font et feront insulter par ceux-là mêmes qui doivent supplier que la Parole leur soit donnée, comme une exigence envers la Volonté de Dieu.

 

Les hommes réclament tout, que tout leur soit fait selon leur volonté et maintenant, Licorne (la Chargée de la Mission de diffusion des Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité) n’est-elle pas insultée ou raillée ? Son seul crime est de soutenir ceux qui veulent être sauvés et qui ont besoin de l’aide de la Lumière et de Ses serviteurs.

 

Certains sont traités d’escrocs par ceux-là mêmes par qui une nouvelle voie s’ouvre à travers la Parole authentique inaltérée qui se présente à eux pour la dernière fois. Il en est de même de ces textes que je qualifie de précieux, et leur seul crime est d’avoir montré du doigt le chemin de la liberté et de la délivrance.

 

Par notre faute et notre obstination, la Lumière a dû prendre des voies secondaires et différentes pour nous porter secours. La Vérité est que même si le Fils de Dieu et Le Fils de l’Homme se présentaient devant ces hommes qui prétendent vouloir Les servir, la même cause produirait les même effets. Car il ne suffit pas de dire que je sers Dieu, je sers Jésus, je sers Imanuel, cela ne suffit pas. Pour servir la Lumière, il faut être vraiment comment des enfants, il faut que tout l’ancien disparaisse.

 

Mais malheureusement aujourd’hui sur cette terre y a t-il vraiment un seul homme qui puisse encore se lever et dire : oui je sers Dieu en tout ce que je fais. Et s’il faut être honnête avec soi-même, pas un seul.

 

Il faut vraiment des grâces particulières puisque beaucoup seront épargnés par Amour, et que nous devrons apprendre durant le Règne de Dieu sur terre, et là plus aucune excuse ne sera permise et seule, régnera La Volonté de Dieu ici sur Terre.

 

Mais rassurez-vous, cela ne se passe plus ou ne se passera pas comme avant avec cette Présence qui chemine sur terre.

 

Que ceux qui ont les yeux voient. Que ceux qui ont les oreilles entendent. Tout et absolument tout, sera nouveau pour le Règne de Mille Ans. Rien de mal, rien de mauvais ne pourra subsister durant le Règne de Dieu sur terre.

 

Que ceux qui rêvent et se leurrent continuent leur sommeil profond. Le réveil sera très pénible comme nous le dit le Seigneur dans Son Message. Et  ils seront bien amers les fruits du retour de nos actes que nous devrons consommer.

 

A ceux qui ont le coeur encore ouvert aux annonces de la Lumière. A ceux-là, malgré les souffrances qui nous frappent tous aujourd’hui, nous pouvons dire : essuyez vos larmes, pansez vos cœurs, continuez votre chemin de rétablissement de l’alliance, l’alliance avec Dieu, en purifiant nos enveloppes grâce à la Parole.

 

Ne soyez plus triste ou en colère de ce qui peut vous atteindre ou êtres agité par ces bandes d’inconscients et de ce que vous pouvez vivre ou écouter car le tournant final est juste là, tout près de nous. Préparez-vous dans cette imperturbable sérénité malgré les coups de vents et la pression de la Lumière qui se fait grande. Car le chemin de purification ne doit point s’arrêter même si, pluie, neige et tonnerre nous submergent, que les feux de paille qui viennent et qui vont ne perturbent aucunement cette confiance.

 

Joyeuses Pâques et comme le Seigneur disait il a seulement quelques petites dizaines années : « que Pâques naisse en vous ».

 

Une contribution de Monsieur Nzigou

 

 

 

No Comments »

.
.

La vieillesse

***************************************************

 

« Si jeunesse savait et si vieillesse pouvait » tel est le dicton qui résume bien le parcours terrestre de ce que ici-bas nous sommes, les petits êtres humains. Un autre dicton africain dit « un vieux qui meurt en Afrique c’est une bibliothèque qui brule».

 

L’intuition qui ressort de ces dictons est que la vieillesse (qui apparait d’ailleurs comme étant un terme péjoratif dans nos civilisations actuelles) ne lègue pas assez de son vécu aux générations qui viennent derrière elle.

 

Alors que la question de fond ne doit être que celle-ci : en quoi l’expérience d’autrui peut-elle être utile aux autres quand nous savons que chacun a son propre chemin, que le chemin du fils ne doit et ne peut être identique à celui de son père, de la fille non plus à sa mère, même les jumeaux nés le même jour ont des vécus différents.

 

Est-il légitime pour nous d’accabler les vieux par rapport à nos souhaits égoïstes car tel est le cycle des plans terrestres, on vient pour apprendre et apporter le sac plein de richesses que nous avons emmagasiné sur terre. Je parle ici de richesses spirituelles uniquement produites par notre vécu puisque la déformation de notre intellect nous fait miroiter que les richesses valables à conserver sont seulement les biens matérielles.

 

A quoi sert-il à un être humain arrivé à un âge très avancé et donc à l’un des moments les plus importants pour la suite de son évolution de se battre pour les richesses et les honneurs matériels qui n’ont aucune valeur lorsqu’il aura laissé son vêtement terrestre ?

 

A quoi servira un compte bien garni après la mort ou même toutes les distinctions que l’on peut recevoir de nos contemporains ? C’est vrai qu’un remerciement pour une vie bien accomplie peut-être une source d’inspiration pour les générations futures mais aussi un encouragement pour celle ou celui qui a l’a réalisée pour continuer dans la bonne voie.

 

Les signes extérieurs de vieillissement sont des aides qui doivent nous permettre de lever les yeux en toute pureté vers Le Créateur. Autant la chevelure qui devient blanche nous rappelle plus que jamais qu’il est temps de nous consacrer à la purification la plus intense de notre âme, autant le corps qui est abimé et déformé nous rappelle que cette chair ne nous appartient pas. ce corps physique nous a seulement été remis comme un véhicule pour notre parcours terrestre. Ce corps qui tombera en lambeaux n’est pas non plus notre moi réel. il est seulement un cadeau de plus de notre Créateur pour nous enrichir à travers les expériences vécues terrestres. Sans ces richesses que sont les expériences vécues sur terre, nous esprits d’évolution, ne pouvons vivre et jouir de manière consciente de la vie dans le Paradis ou les irradiations d’IMANUEL sont infiniment plus intenses.

 

L’esprit vieillit-il vraiment ou s’enrichit-il ? Il est souvent merveilleux de voir la sérénité, la confiance (mais pas celle en l’argent bien sûr), le sourire et la paix que dégagent un vieux ou une vieille qui a réellement vécu sa vie. Et dont le sac pour le retour est plein de richesses. Et pour qui la mort physique ne l’inquiète point car dans son subconscient il sait que sa vie ne s‘arrête pas. Ce qui fait que quel que soit son vécu, tout esprit doit être capable de rentrer dans cette phase décisive de la vie terrestre.

 

Nous ne vieillissons pas en tant qu’esprit d’évolution car nous sommes les enfants de la véritable création. Ce qui devient vieux en nous est tout ce qui ne s’accorde pas avec les Lois du Créateur; cela devient vieux et dégoutant parce que ces mauvaises actions se répètent sans s’ennoblir. Et aujourd’hui, pendant ce tournant ultime du Jugement dernier, nous sommes comme cette même vieillesse qui s’est écartée des lois de la création et pour qui il est temps de laisser mourir ce vieil homme et cette vielle femme afin de laisser l’enfant en nous vivre et ainsi continuer son chemin d’évolution. Le risque est là pour toux ceux qui ne voudront pas se défaire de la carcasse du vieil homme ou de la vieille femme de voir cet ancien disparaisse avec la matière qui se transforme selon les directives de la Volonté du Créateur d’après la loi du mouvement.

 

Il est souvent ridicule de voir comment nous les « jeunes gens » ou les plus jeunes  nous nous inquiétons de la période où l’on va vieillir. Et quelqu’un me disait « quand l’on vieillit, on devient vilain et laid ». Mais en réalité, on est vilain et laid seulement quand notre intérieur l’est. Et peu importe notre âge que nous soyons jeunes ou vieux. Lorsque nos actes et pensées chassent tous les guides lumineux qui devraient nous embellir par leur rapprochement avec nous et nos enveloppes ; la beauté est d’abord celle de nos enveloppes intérieures puisqu’elles irradient vers l’extérieur et il suffit simplement pour cela de regarder le charme que dégage une vieillesse qui vit cette période avec joie et sérénité et qui utilise son aura pour inspirer et tout ennoblir autour d’elle.

 

Imaginez-vous un monde matériel sans vieillesse où tous ces tyrans, toutes ces personnes qui empoisonnent la terre règneraient alors en maîtres et maitresses absolus sans merci sur ceux qui n’ont pas ces mêmes atouts terrestres.

 

La vieillesse fait partie du processus d’évolution pour le renouvellement ou changement d’état pour chaque chose dans la post-création afin que rien ne stagne, et même Les fils de Dieu sont naturellement soumis à cette Loi, lorsqu’ils doivent se servir des corps terrestres pour nous apporter le pain de la vie.

 

En conclusion la vieillesse est l’heure privilégiée ou nous devrons ranger nos acquis ici-bas afin que notre panier bien garni nous aide à poursuivre notre chemin dans  l’au-delà avec sérénité, alors que les aides lumineux qui s’y trouvent pour nous conduire puissent s’associer à cette marche ascendante. La vieillesse est comme du miel que l’on doit délicieusement consommer  au lieu de se battre pour des choses sans vie et qui meurent avec  le corps terrestre.

 

Une contribution de Monsieur Nzigou

 

 

 

 

No Comments »

 

Nzigou : la journée internationale de la femme

************************************************

 

La journée internationale de la femme officialisée par les Nations unis en 1977, est sensé contribuer à la promotion des droits de la femme sur tout les plans. Une attention particulière sera donnée aux droits suivants : l’égalité,  les droits sociaux et le droit de vote.

 

Les droits de la femme et les revendications féminines doivent-ils se limiter au plan matériel seulement ?

 

Cette égalité ne doit-elle pas être toute naturelle et juste ? Ne doit-elle pas vibrer dans les lois de la Création ? La notion de l’égalité de l’homme et de la femme est-elle conforme à la Volonté de Dieu ? Cette notion apparemment belle sur le plan terrestre contribue-t-telle à l’évolution spirituelle de l’humanité ? Ou accélère-t-elle au contraire la chute de l’humanité ?

 

La confusion est grande, même chez certaines porteuses de vérité, qui lisent le Message du Graal. La femme doit  montrer la voie aux hommes. Mais lorsqu’on pose la question du rôle de la femme dans l’ancrage de la Lumière, certaines vous répondrons, oui vous les hommes vous devez honorer et respecter la femme par votre protection et votre respect. Ce qui est d’ailleurs normal pour tout homme qui se veut digne.

 

Cependant la femme n’a-t-elle pas des devoirs ? Elle est le Pont, l’aide, l’amour, celle qui donne la force, le réconfort, la fleur, l’éducatrice, la Prêtresse, la Reine, la Princesse dans le vrai sens du terme dans tout les autres plan au-dessus de la terre. Mais où retrouver sur terre cette femme idéale ? On ne voit plus que la femme  qui tend à tout prix à se masculiniser. Elle réclame des droits du sexe masculin, des droits qui déparent sa vraie féminité.

 

Ici, au Gabon, si cela n’est autre que la corruption de tout bon sens,  qui accepterait de voir sa fille devenir bucheron pour couper des troncs d’arbres ?  Ou encore conduire des gros tracteurs juste sous prétexte d’égalité ?

 

Cette masculinisation criminelle qui tue la vraie beauté féminine, la beauté  telle qu’elle est voulu par le Créateur : la fleur avec ces belles couleurs radiantes, irradiantes de pureté.

 

La femme n’est pas cet être faible que l’on veut nous faire croire car elle est psychiquement plus forte que l’homme.

 

C’est elle qui tient le destin de tout peuple entre ses mains et dans son cœur,  car son aura et sa pureté intérieure ont une  influence déterminante sur l’attraction des âmes qu’elle accueille dans son sein. Elle est la porte d’entrée des âmes pures, la porte d’incarnation des esprits de qualité. Mais, elle peut aussi attirer sur terre des esprits déchus, de véritables brebis galeuses qui ne peuvent que semer le mal, car en vérité ils n’ont pas leur place sur terre. Elle a aussi une influence non négligeable sur l’éducation de l’enfant par son exemple. Elle doit honorer la notion de mère :  »’Tu honoreras père et mère » dit le quatrième Commandement.

 

Plus que l’homme la femme a généralement plus de sens du devoir. Il est regrettable de constater jusqu’où la déformation de ce sens du devoir peut conduire certaines femmes. Ainsi voit-on certaines femmes par manque de savoir n’hésiterons pas à se prostituer ou à se faire humilier dans un monde où l’argent est devenu le dieu à tout faire afin de procurer de la nourriture et des vêtements à leurs enfants. Qui n’a pas été marqué par l’histoire de Fantine dans les Misérables de Victor Hugo ? La dure réalité dépasse l’histoire du poète. Aujourd’hui encore, elles sont innombrables celles qui vivent la même histoire. Irresponsabilité des papas ? Victimes des circonstances ? Faux amour du prochain ? Immoralité ? Facilité ? Il est difficile de trouver la véritable cause de cette misère.

 

Tournons notre regard vers la femme africaine, villageoise elle est dites, soumises elle est dites. Illettrée mais silencieuse, pudique, candide et forte elle avance dans son genre et porte son peuple. Là encore nous ne pouvons considérer que celles qui ne veulent pas se laisser corrompre par le soit disant modernisme et le pouvoir de l’argent et du matérialisme.

 

Au Gabon, par exemple dans les peuples Punus, les femmes à la naissance d’un enfant ont un rôle particulier. Ce sont elles qui encadrent et guident tout les premiers pas du nouveau né. Elles se regroupent toujours entre tantes, cousines, sœurs et amies pour soutenir la nouvelle maman à travers les soins qu’elles lui prodiguent ainsi  à qu’au nouveau né. Pendant ce temps l’homme est écarté avec sévérité.  Tous les hommes se soumettent à cette rigoureuse loi féminine. L’homme doit s’occuper de tout ce qui relève du matériel tel que couper le bois dans le village ou d’autres travaux plus masculins dans les villes.

 

Ainsi au sein du peuple Punus, le premier rôle est dévolu à la femme pendant l’entrée d’une nouvelle âme sur terre. C’est encore elle qui est au premier plan lorsque l’être humain quitte cette terre. En effet,  ne sont autorisées autour de la dépouille mortelle que les femmes. Les hommes sont hors de la chambre mortuaire. C’est l’activité féminine qui sert encore une nouvelle fois de pont à l’esprit qui s’en va. Cela se passe ainsi dans cette culture dites arriérée. Il est toutefois regrettable de constater les pleurs  et les cris de douleur qui surgissent. Ils ne sont que la conséquence de l’ignorance des lois de création.

 

On peut cependant relever que ces peuples dit arriérés sont encore lié à la  nature.  Et consciemment ou inconsciemment, ils ont ce savoir que la femme est ce lien ou ce pont entre le spirituelle et le matériel. Ici, il y a bien des choses que la soit disante modernité doit apprendre de ces cultures dites arriérées.

 

Aujourd’hui en accomplissement de la Parole, Le Message de Vérité du Saint Graal, la vraie femme dont l’activité se fait visible à tous ceux qui ont décidé de suivre le chemin de la Lumière, cette femme qui renait s’est levé. Et en silence elles guident toute celles et ceux qui veulent servir Dieu. A travers les exhortations des textes inspirés et guides ces femmes reprennent et rallument cette flamme de l’aspiration afin que l’homme agisse et que son action devienne visible dans la matière faisant ainsi résonné la Croix vivante à branche égale.

 

Cette journée internationale de la femme est une autre occasion de rendre un hommage solennel et particulier à toute ces Maitresses et Reines de cette création. Elle est aussi faire appel à toutes celles qui n’ont pas encore compris qu’elles sont la Main spirituelle  pour tirer l’humanité du bourbier dans lequel elle patauge depuis trop longtemps.

 

Vous les femmes, vous devez être les lampes qui éclairent le chemin du retour vers la pureté. C’est votre devoir sacré, votre devoir incontournable. Car l’action masculine dans la matière est vouée à l’échec si vous n’insufflez pas l’inspiration et la direction. Vous Gardiennes sur terre la flamme de l’aspiration vers la Lumière, vous avez le devoir d’être et d’agir silencieusement pour la Renaissance de l’humanité.

 

Dans les cultures africaines, quand un chef de village n’arrivait pas résoudre un problème, il convoquait une autre réunion. Mais, dans la nuit il recueillait les conseils de sa femme qui l’aidaient toujours à résoudre le conflit par ce que son cœur de femme lui inspirait.

 

Et nous les hommes au lieu d’être ces chefs qui ne maitrisent rien, nous avons le devoir d’écouter la direction de la vraie femme. Car par son intuition plus affinée, elle a le pouvoir de nous guider plus sûrement vers notre patrie d’origine : le Paradis.

 

Ce que Femme veut Dieu le veut dit un dicton très célèbre mais ce que Dieu veut n’a pas pour base le matériel car tout matériel reste soumis au changement.

 

Que la Volonté de Dieu soit faite aussi ici sur terre comme au ciel!

 

 

No Comments »

 

 

Nzigou : un rêve

******************************************************************

 

Telle est l’image d’un des chemins que nous risquons de parcourir après notre départ de la terre.

 

En effet, je viens de recevoir un nouveau Texte des Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité qui parle de la force sexuelle et de la protection. Après en avoir pris connaissance, je décide de relire le neuvième commandement  « Tu ne convoiteras point la femme du prochain », suivi du septième « Tu ne déroberas point ».

 

Cette double lecture m’amène alors sur la conférence« l’étranger »en me rendant compte une fois de plus que tout ce qui est décrit par le Seigneur est en train de s’accomplir aujourd’hui jusque dans ses moindres détails. Je m’endors et je commence à faire un rêve:

 

Dans ce rêve je parle avec le responsable d’une église qui vient de recevoir un don de l’un de ses fidèles. Cette offrande est constituée de quatre gros billets d’argent et au responsable qui est satisfait de lui, je lui exprime ceci : «  mais ce que vous faites n’est pas le service de Dieu ».

 

Puis une sorte de grosse vague arrive et je me se retrouve dans la matière subtile avec mon guide spirituel que je ressens à côté de moi. Celui-ci me montre une femme qui ressemble à l’une de mes tantes décédées, elle est à côté d’un puits où quelque chose qui ressemble à de la boue venant des plans terrestres remonte à ce niveau situé dans l’au-delà ; La femme mange cette boue qui  se répand sur sa bouche et le reste de son corps et cela à l’air très répugnant avec des couleurs de rouille.

 

Puis mon guide me dit qu’elle mange tout ce qu’elle préparait sur terre car elle envoyait cette même nourriture ici dans l’au-delà ; ensuite, un peu plus loin, je vois des gens assis dans une église ouverte à l’arrière comme s’ils passaient leur temps dans l’au-delà assis à ce même endroit sans rien faire d’autre. On s’avance et là je suis surpris de revoir un de mes voisins d’enfance qui était décédé très jeune, il ne se rend pas compte de ma présence.

 

Il est en train de travailler manuellement, et avec une brouette, il va prendre la terre à un endroit et reviens la déverse à un autre. Je ressens que c’est comme s’il payait une dette terrestre par ce travail dans l’au-delà, et la chose surprenante est que ce travail le rendait plus beau et plus jeune encore. Il était habillé d’un tee-shirt blanc et d’un short en jeans,  alors que le travail qu’il accomplissait ne salissait pas ses habits.

 

Puis, au même instant l’intuition me vient qu’à travers toutes nos vies et nos actes d’ici-bas, nous préparons effectivement ce qui nous attend après que nous aurons déposé cette enveloppe terrestre. C’est pourquoi la lumière nous exhorte à nous purifier car il est plus facile de le réaliser ici sur terre afin de s’en libérer puisque nous sommes encore maîtres de nos penchants et ainsi nous libérer de leurs chaines qui peuvent nous entrainer inexorablement à l’endroit où nous devrons les vivre pour plusieurs années avant de se libérer, si  toutefois cela est encore possible.

 

Aujourd’hui, nous avons la grâce d’avoir des textes précieux qui nous soutiennent et nous aident en nous montrant ce que nous sommes et ce dont nous avons besoin pour vivre selon la Parole salvatrice.

 

Je me réveille de mon sommeil et quitte mon rêve. Je continue la lecture de la conférence sur l’étranger et je tombe sur une phrase résultant du vécu de l’étranger, il écrit ceci “…Ils (les appelés) ne lui apparurent que bien indigents avec leurs défauts… Aussi fût-il durement frappé en apprenant, par cette terrible expérience, qu’on ne peut pas compter sur l’esprit humain, qu’il se montre indigne de la plus grande grâce, même sous la conduit spirituelle la plus fidèle et dans des cas aussi extraordinaires.”

 

Alors, à cet instant précis ma pensée s’envole dans le passé car je me souvenais de la phrase analogue dans le message tronqué qui indiquait ceci : “ L’homme est indigne de confiance quel que soit le degré de fidélité”. Ces deux récits qui semblent pourtant se placer dans le même contexte et avoir le même sens font cependant ressurgir en moi une image tout à fait différente parce que nous savons à la lumière de la Parole que la fidélité ne peut naitre que de la pureté, et ne peut par conséquent servir son Dieu, que celui qui est pur donc fidèle.

 

Cela pour signifier que ceux qui veulent mettre leur vouloir dans la Volonté de Dieu en ne changeant ne serais-ce qu’un mot de la Parole du Seigneur pour la rendre plus compréhensible et plus intellectuelle, se rendent coupables de tous les dérapages. Tous ceux qui se perdent, voulant soutenir une Édition ou une traduction au détriment de celle approuvé par le Fils de l’homme, lient les responsables à leurs victimes, ne serais-ce qu’un mot mal mis pourrait entrainer tout lecteur dans un labyrinthe sans retour, aussi sincère pourrait-il être.

 

Et ces tromperies, Le Seigneur ne pouvait les laisser ou les admettre déjà car connaissant parfaitement les fils et conséquences que peuvent engendrer ne serais-ce qu’un mot changé par un autre dans un contexte et par soucis de rendre les choses compréhensibles à l’intellect humain ou encore d’enlever une phrase dans une structure aussi parfaite. En utilisant certains termes de nos langages ou en employant une structure bien ordonnée et précise, la Lumière éveille en nous l’idée et l’image car dans l’au-delà spirituel, c’est le langage que nous utilisons. Or un mot changé par un autre peut simplement provoquer un ressenti diffèrent qui nous entraine à priori dans un chemin diffèrent de celui que la Lumière voulait que nous empruntions.

 

Faisons vraiment attention à notre prétendu savoir mieux et à notre orgueil qui risquent de nous perdre car nous ne sommes pas seulement responsables de notre seul avenir personnel,mais nous endossons également l’entière responsabilité de toutes les suites négatives qui peuvent arriver à ceux que nous avons mis dans l’erreur. Après avoir abandonné nos enveloppes, nous ne pourrons donc continuer notre propre chemin ascensionnel, qu’à la condition que ceux que nous avons faussement engagé dans certaines mauvaises voies ne retrouvent par eux-mêmes le bon itinéraire ou alors que nous-mêmes, puissions rattraper notre faute initiale envers eux en la dénouant d’une façon ou d’une autre. Tel est bien ce karma qui peut lier chacun de nous à sa ou ses victime(s).

 

 

No Comments »

 

Nzigou : Nous les hommes

***********************************************************************

 

Nous les hommes, êtres d’évolution venus ici-bas pour élargir notre conscience, nous voici empêtrés dans cette substance sans vie en elle-même, nous agrippant aux choses sans valeurs!!!

 

Nous les hommes, notre royaume n’est pas ici-bas, nous voici confortablement accrochés becs et ongles sur ces choses sans vie qui nous détruirons!!!

 

Nous les hommes, la matière est juste un don de Lumière qui aurait permis l’évolution de notre conscience par l’expérience de tous ces cadeaux terrestres, mais il n’était pas dit que l’on oublie la voie du retour à la vraie vie à cause d’elle-même s’il nous est accordé d’en goûter.

 

Nous les hommes, ne voyons-nous pas tous ces avertissements qui devraient nous pousser au réveil, le Rwanda, Katrina, Haïti, les tsunamis, le Japon, Sandy, la crise économique, les chocs individuels etc… Ne sont-ils pas déjà assez nombreux et suffisants pour enfin comprendre?

 

Nous les hommes,quand allons-nous commencer à changer ces larmes de malheur, ces larmes d’affliction, ces larmes de douleur en larmes de joie et de bonheur en remerciements pour toutes les grâces et cadeaux que la Lumière nous offre à travers Son Amour incompréhensible ?

 

Plus nous avançons, plus il n’y a aucun doute que ce confort de la jouissance irrationnelle de tout ce qui se trouve ici-bas doit s’effondrer et se briser sur et avec nous pour finalement nous écraser afin que l’évolution vers la conscience puisse continuer pour non seulement le bien de toute la postcréation mais aussi celle des germes d’esprits, ces germes qui avaient été propulsés ici-bas et qui veulent et doivent continuer leur évolution en toute conscience.

 

Il faut vraiment que tout le faux soit brisé afin de laisser le terrain au renouveau primordial et à l’évolution car cela devient une nécessité absolue aujourd’hui.

 

En effet sur ce chemin de la reconnaissance de la pure image du Créateur, ce cadeau qu’est la postcréation fut mis à la disposition des germes d’esprits inconscients pour parfaire leur évolution vers la conscience puisque la proximité avec Le Créateur ne le permettait simplement pas dans le royaume spirituel.

 

Je ne peux d’avantage me permette de donner les descriptions sur la venue et le but des germes d’esprits dans la postcréation car tout nous est parfaitement expliqué dans les moindres détails par le Seigneur Lui-même dans Le Message du Saint Graal, Edition complète de 1931.

 

Maintenant, abordons la question qui tourmente beaucoup d’entre nous qui est celle de savoir comment cela se fait-il que l’homme devra perdre son libre arbitre pour un temps pendant le règne de Dieu sur terre!

 

A la lumière du Message du Graal existe une réponse assez simple,même si ce libre arbitre nous l’avons en fait perdu depuis bien longtemps déjà à cause de nos lourds karmas qui sont les conséquences de nos multiples incarnations. Ces karmas, dont nous n’arrivons plus à nous défaire mais qui nous alourdissent davantage à chaque nouvelle possibilité d’évolution vers le haut malgré les nombreuses opportunités offertes par la Lumière à chacun de nos voyages terrestres, nous les portons et les subissons donc.

 

Ces karmas qui sont devenu la triste conséquence de la manière dont ces germes d’esprits se développant à la conscience choisissent de gouter de manière continuelle à leurs désirs sans tenir compte du chemin qui ennobli et ramène au Paradis en toute conscience.

 

Depuis longtemps déjà, Moise nous montra comment reconnaitre ses commandements et les suivre afin d’améliorer l’irradiation de notre sang, cette meilleure irradiation du sang ou encore ces belles couleurs développées en vivant selon les prescriptions de notre Père en nous liant par conséquent aux guides spirituels au-dessus de nous et qui nous assistent sur le chemin de l’ascension vers notre royaume originel.

 

Ces karmas que plus tard Le Seigneur Jésus pouvait voir et ressentir lorsqu’il avertissait les hommes qui s’apprêtaient à lapider cette femme comme ceux qui avaient oublié le chemin de la véritable paix, du vrai bonheur, de la vie et de la pureté en leur disant que celui qui n’a jamais péché lance la première pierre parce que non seulement Il savait et voyait qu’aucun des hommes n’étaient aussi pur qu’ils le prétendaient mais que la justice ne leur appartenait pas car Elle procède de Dieu Seul et de Sa Volonté.

 

En résumé la vraie question serait aujourd’hui celle-ci : comment libérer encore nos volontés assujetties à nos pesants karmas grâce à la Puissante et Pure Volonté de Dieu qui s’installe sur notre terre afin que cette école du véritable service de Dieu dans la fidélité puisse permettre aux germes d’esprits devenus conscients de regagner leur patrie d’origine en toute sécurité dans la joie de ce moi acquis et non dans la douleur et l’anéantissement de ce moi égaré et perdu.

 

Le règne de Dieu qui vient s’installer sur terre, influence tout y compris l’homme par ce que La Force Divine est plus forte que la force spirituelle. Donc, tout subira sur cette terre la pression croissante de la Puissance Divine et non celle des hommes.

 

Ainsi tous ces mondes horribles et correspondant à ce que nous, petit êtres humains avons fait naitre retomberont sur nous sous une forme plus ou moins redoublée avec l’influence de la présence du Fils de L’homme et de Son Étoile.

 

Et non seulement l’essentialité ne forme(ra) plus toute ces monstruosités des hommes mais sous la pression de la Puissance Divine, change(ra) ce confort qui semble endormir les hommes, en réaménageant des conditions climatique et naturelles et en extirpant et détruisant tout ce qui est faux, afin que la créature humaine n’ait plus cette autorité pour réaliser tous ses mauvais désirs et faux penchants.

 

Nous les hommes, devrons nous soumettre naturellement et simplement à cette Force plus puissante, et ainsi tous ceux qui tenteront de résister ou d’aller contre les lois naturelles seront naturellement et simplement écartés par les forces de la nature sous l’influence de la Volonté du Créateur comme on peut déjà commencer à l’observer, car c’est tout naturellement que tout doit être influencé par La Volonté Créatrice qui sera dorénavant ancrée sur terre.

 

L’homme n’y peut rien et plus aucun rôle prépondérant à jouer ne pourra être accaparé pendant l’installation de ce royaume. Nous devrons arrêter de rêver et devrons-nous plutôt véritablement commencer à nous efforcer de servir avec toutes nos forces par nos existences de tous les jours, nos pensées, nos paroles et nos actes, rien ne doit être laissé de côté.

 

C’est seulement cette soumission volontaire synonyme d’espérance de vie qui pourra dès lors libérer nos Volontés salies et alourdies par nos péchés, mais l’homme de la terre pourra enfin participer effectivement à l’ennoblissement de ce qui est autour de lui et en dessous de lui et ainsi,une reproduction du Paradis sur terre sous la main dirigeante du Fils de l’homme se fera.

 

Là encore, aucune ruse, aucune fraude, aucune hypocrisie ou aucune fausse intention ne sont possibles, car seule l’irradiation de notre sang, de nos couleurs ou encore notre aura seront des critères déterminants et se trouveront en affinité ou pas avec l’essentialité ainsi que tout le reste de la Création qui vibre comme dans le royaume spirituel,selon la Volonté de Dieu. Donc, cela ne servira strictement à rien de jouer aux petits malins, aux intellectuels, aux raisonneurs,et tout ce qui ne vibrera pas selon la Volonté de Dieu sera écarté naturellement alors que plus rien de mauvais ne pourra subsister.

 

Mais pour l’instant, grâce aux aides de tous genres mis à notre disposition par la Lumière, les gémissement des grosses tempêtes qui approchent nous exhortent à nous débarrasser de ce lourd fardeau qui ne vaut pas la peine d’être porté. Certains événements dans nos vies individuelles ou conflits de tous ordres avec les autres contribuent à cette préparation afin qu’à l’heure fatidique nous soyons prêts,prêts à soutenir cette terre et l’humanité qui aura besoin de nous. Ne négligeons pas l’instant présent pour nous aguerrir, notre survie et l’avenir de l’humanité en dépendent. Tout le vécu, les peines, les déceptions, les joies, le dégout de soi, les difficultés, les tâtonnements etc… doivent finalement favoriser le développement de nos individualités propres..

 

Mettons ce savoir mieux de côté en acceptant en toute humilité ces aides en tous genres de la Lumière et efforçons-nous avec toute l’énergie et le vouloir possibles de relâcher toute ces tendances qui nous poussent à nous accrocher à ces jouissance matérielles ou à ces choses sans valeurs qui rendent aveugles et sourds, à ces vanité dégoutantes, à cet orgueil au risque d’être entrainés avec eux dans la décomposition, car le monde matériel en soi est sans vie propre. Tout étant devenu illusion par nos seules fautes,cessons de repousser cette main du Créateur qu’est Son Amour qui se tend avec insistance vers nous pour nous éviter l’horrible et douloureuse décomposition.

 

 

 

No Comments »
 

 

Nzigou — Rêve : l’homme aux grosses lunettes noires

************************************************

 

« Dans ce rêve, je marche avec de grosses lunettes noires, comme un dindon dans la basse-cour.  Un homme est allongé sur un banc comme à la plage. Il me dit « regardez, le ciel se déchire ». j’enlève mes grosses lunettes noires pour bien voir. Et je réalise effectivement que le ciel se fend en deux. Aussitôt, sans rentrer en moi-même et sans même songer à remercier, je me retourne tout bonnement vers celui qui vient de me rendre attentif à un accomplissement; pour commencer à lui prêcher comment tous les signes de la fin des temps étaient présents. Et je l’interpelle : comment se faisait-il qu’il les ne voyait pas ? »

************************************** 

 

 « Tu vois une paille dans l’œil de ton frère, mais tu ne vois pas la poutre qui est dans le tien » et « Le coq n’aurait pas chanté trois fois que tu m’aurais renié » telles sont quelques-unes des remarques sévères du Seigneur JÉSUS adressées à son plus proche entourage. En d’autres termes, ABDRUSCHIN nous exhorta d’arrêter de poser notre regard sur les autres car nul n’est si pur qu’il n’est à lutter lui-même.

 

Ces observations sont des exhortations de la Lumière à effectuer le travail sur soi avant de s’offusquer des fautes du prochain. Je vais essayer d’illustrer cela par un rêve que j’ai fait.

 

« Dans ce rêve, je marche avec de grosses lunettes noires, comme un dindon dans la basse-cour.  Un homme est allongé sur un banc comme à la plage. Il me dit « regardez, le ciel se déchire ». j’enlève mes grosses lunettes noires pour bien voir. Et je réalise effectivement que le ciel se fend en deux. Aussitôt, sans rentrer en moi-même et sans même songer à remercier, je me retourne tout bonnement vers celui qui vient de me rendre attentif à un accomplissement ; pour commencer à lui prêcher comment tous les signes de la fin des temps étaient présents. Et je l’interpelle : comment se faisait-il qu’il les ne voyait pas ? »

 

Cela est très risible et je suis sûr que beaucoup ont la même réaction à la lecture de ce rêve sans comprendre qu’il ne s’applique pas qu’à moi seul mais à nous tous. Qu’à cela ne tienne, à mon réveil, je m’étais senti honteux et très ridicule car dans ce rêve non seulement sans l’aide de ce bon monsieur je n’aurais pas pu m’apercevoir avec mes grosses lunettes noires que le ciel se déchirait, je ne l’avais même pas remercié dans le rêve du fait qu’il me faisait prendre conscience que quelque chose d’important se passait au-dessus de moi, et en plus je ne savais même pas qui il était et pourquoi il était là sur mon passage, mais j’avais commencé par contre comme à nos habitudes de lui faire un cours de théologie sur la fin des temps alors que c’était peut-être un messager qui était là pour m’aider et me faire prendre conscience de ce qui se passait.

 

La morale de l’histoire est que nous les hommes, surtout ceux qui aspirent à être des serviteurs du Créateur, avons tendance à non seulement vouloir donner des leçons mais en plus à être scandalisés sur les fautes d’autrui, fautes qui sont d’ailleurs par ironie du sort précisément celles qui sont plus ou moins prononcées en nous-mêmes comme le Message et la vie de tous les jours nous l’enseignent.

 

Même ceux qui se croient savants et investis d’une mission pensent qu’il n’y a qu’eux qui servent, il est peut-être temps que nous devenions tous humbles en appliquant la Sainte Parole dans notre vie quotidienne. L’or reste l’or même venant des mains d’un mendiant. Soyons authentiques, devenons des exemples véritables, c’est ce que nous demande La Lumière.

 

Tout ne se fera pas en un jour ou une vie, travaillons sur nous-mêmes et abandonnons nos habitudes de vieil homme et de vieille femme, car ce sont les plus petites choses que nous croyons anodines qui justement nous empêchent effectivement de nous élever car nous refusons de travailler sur nous-mêmes mais perdons du temps sur les autres, et cela n’améliore vraiment pas le tableau si sombre.

 

Il n’y a pas de petit ou de grand pécher, le pécher reste le pécher. Le problème,  c’est nous même. Apprenons à nous écouter et écouter les autres sans à chaque fois réagir en juge car nous n’avons pas été investis pour cette mission. Ce que x ou y fait de son appel ou de sa vie c’est sa propre affaire et lui seul a des comptes à rendre s’il n’agit pas dans le sens de la volonté du Seigneur.

 

Le Seigneur Jésus Lui-même, sachant que Judas l’avait trahi n’avait aucune rancœur à son égard ; de plus il n’a jamais dit à l’un de ses disciples (du moins d’après les récits dont j’ai connaissance) que « tu seras à ma gauche au paradis » mais il l’a dit à celui qu’il n’avait jamais rencontré auparavant et qui implorait son pardon sur la croix en reconnaissant humblement qu’il méritait ce qui lui arrivait à lui, mais pas au Seigneur.

 

Nous ne savons pas si aujourd’hui même et dans le passé nous avons eu un comportement encore pire que celui que nous critiquons. Il y a des êtres qui s’incarnent ici peut-être seulement pour expier une faute, et nos méfaits sont peut-être plus nombreux encore. Reconnaître la Vérité ne veut pas dire que l’on a la garantie absolue du salut, ne nous leurrons donc pas. C’est en donnant ou en s’ouvrant que l’on peut recevoir et aussi être aidés, et l’on contribue ainsi à l’évolution de son prochain.

 

Nous sommes tous concernés par le blanchissement de nos robes car celles n’ont pas encore retrouvé tout l’éclat d’une pure et  parfaite blancheur, sinon nous ne serions pas ici sur terre.

 

Nzigou

 

 

1 Comment »

 

Question : Au fond,  »l’adaptation du Message1931 par les mouvements du Graal n’est-elle pas juste ?  Peut-être  que à l’époque l’humanité n’était pas prête à accueillir Le  Message1931 dans son intégralité. On peut donc affirmer que la modification du Message était nécessaire. Aujourd’hui, on peut lire indifféremment les deux versions du Message qui conduisent vers le même but : servir la Lumière.

 

Réponse de Monsieur Nzigou :

 

Le simple refus de la lecture du Message Authentique de 1931 traduit en Français par Lucien Suffrid qui fût appelé par le Seigneur pour cette mission, est purement l’expression d’une paresse d’esprit indigne de toute personne ayant accepté et reconnu la mission libératrice du Fils de l’homme.

 

La foi aveugle est notre pire ennemie et devient un réel danger lorsque l’on veut servir son Créateur ; on est alors le jouet de toute mauvaise intention et l’on ne sert plus Dieu même si nos intentions sont bonnes au départ. La foi aveugle nous rend borné au point de ne rien voir et rien vouloir peser de notre esprit par nous-même, ce à quoi le Seigneur s’était battu en nous le répétant tout au long de Son enseignement et de Sa vie.

 

La foi aveugle est bien la résultante de la domination de l’intellect et de la paresse de nos esprits qui agit comme un narcotique : “non j’ai mon message et je ne veux pas regarder ce que le Seigneur a écrit de Ses mains parce que c’est un blasphème disent ceux qui ne veulent pas y poser leur regard ».

 

Ce qui est blasphème, c’est de réduire la Volonté de Dieu à cette confusion. Non, Dieu veut des serviteurs libres et sans préjugé  et non des gens qui sont bêtement soumis n’ayant aucune réflexion propre.

 

C’est pourquoi on a reçu le Message pour nous libérer de tels abus, le Message tel qu’il a été écrit par la Lumière et qui nous pousse à réfléchir pour que nous soyons libres spirituellement afin de servir avec conscience et responsabilité la Sainte Volonté.

 

La Lumière est la Vérité et Elle éclaire tout sur son passage. Cet attachement fanatique et presque superstitieux  au Message du Graal falsifié par ces mouvements se prétendant du Graal n’est-il pas ce défaut qu’on reproche aux autres ? Où est donc la cohérence ? La perte de toute capacité de logique et de penser simple est tellement hallucinante que le Seigneur Lui-même parla de ce genre de comportements et de personnes comme des sacs fermés de haut.

 

Le Message en trois tomes et l’édition authentique, ce n’est pas la même chose, ce n’est pas le même Message. De quoi avons-nous peur? D’être aidés? Éclairés? Puisque que les deux Messages sont de la même personne, nous ne devrions pas avoir peur de la Sainte Parole si l’on vit ou si l’on veut sincèrement vivre selon les Lois de la Création qui nous sont décrites pour notre bien.

 

La Parole est là pour nous aider à nous améliorer tels des êtres qui plaisent à Dieu en retrouvant et en  suivant le chemin qui nous ramènera en toute sécurité de manière consciente dans notre patrie d’origine : le Paradis.

 

Il est mieux d’être secoué maintenant que de l’être quand il sera trop tard pour ne plus peut-être se réveiller. Sauf si l’on a vraiment décidé de se perdre définitivement. Vu les dangers qui se trouvent dans la mauvaise utilisation du matériel offert par la Lumière pour notre évolution et l’embellissement de la postcréation par notre aspiration vers ce qui est noble et pur, c’est un suicide véritable de pratiquement se faire rejeter par la Lumière en refusant ce guide pratique que constitue la Sainte Parole. Ce Cadeau Inestimable qui s’élève bien au-dessus de la création, Ce Joyau Parfait qui ne saurai se limiter à cette petite terre et à ces petits hommes qui la peuplent et qui ont tenté pourtant d’y mettre leur griffe sans succès.

 

Lisez au moins et jugez par vous-même. Et comme peut l’être un bon et humble conseil, interrogez-vous si la Lumière peut changer une œuvre aussi sévère, exigeante, mais aussi pleine d’Amour, de sollicitude et qui soit en un mot : parfaite.

 

S’il existe deux messages, cela veut dire que nous parlons de deux versions différentes et comme on parle de Divinité, il y en a bien une qui est parfaite et complète, et l’autre qui ne l’est donc pas. Parce que la Volonté de Dieu est Elle aussi parfaite, IL ne peut donc pas laisser deux Messages aux hommes.

 

Le premier est signé et terminé par Les Saintes Mains et un autre apparait après Son départ.Cela est simplement impossible car c’est La Loi Elle-même qui a écrit cette Sainte Parole. Elle ne change pas en fonction des humeurs des hommes, “ah ils ne sont pas ouverts aujourd’hui, donnons-leur un message qui les attire et demain un autre qui explique toute la création ». Non, cela est impossible : telle est la Loi, sinon le Seigneur Jésus ne serait pas né d’une femme mais descendu des nuées pour faire plaisir aux hommes”.

 

Tout cela est ridicule, réveillons-nous! Il est temps que nous travaillions tous dans le sens voulu par Notre Seigneur afin d’aider la terre et notre entourage à devenir plus beaux  avec de magnifiques couleurs régénérées que nous pourrons reproduire. Ainsi notre terre, la terre des hommes deviendra ce havre de paix dont nous rêvons tous au lieu de perdre du temps inutilement, ensemble et unis par Amour pour Notre Créateur, alors toute les couleurs qui dorment en nous se développeront afin d’élever cette belle planète bleue là où elle mérite d’être.

 

Comme le disait Notre Seigneur et Instructeur Jésus “Mon peuple périt par faute de connaissance”, alors, ne nous laissons pas désormais mourir par faute de connaissance ou par savoir mieux et plus.

 

Prenons l’exemple de quelqu’un qui construit sa maison, il la termine, elle est complète, disons qu’elle a deux douches, deux cuisines, deux chambres à coucher, cinq portes, six fenêtres et de l’extérieur une peinture blanche. Un an plus tard il décide d’avoir une peinture bleue, deux portes, une douche, une cuisine, quatre chambres à coucher ; en somme il décide de réaménager la structure et les entrées de sa maison.  Une personne qui a visité la maison avant qu’elle ne soit modifiée vous dira éventuellement que ce n’est plus la même maison, mais le propriétaire vous dira soit elle n’était pas achevée, soit elle n’était pas parfaite auparavant.

 

Par analogie, la Lumière qui est la perfection absolue, la logique la plus intransigeante, l’accomplissement et la Vérité qui écrit et vous le dit que “ABDRUSCHIN a terminé son Message pour l’humanité” que tout est complet et parfait, L’appelle même édition complète pour nous. Quoi de plus clair en plus de la perfection d’une Œuvre aussi authentique quand on a effectivement lu les deux éditions et les autres de la dénommer édition remaniée ou que sais-je encore avec les mots qui parlent d’eux-mêmes : où se trouve la vérité ?

 

Des années plus tard alors qu’Elle n’est plus présente,on nous dit que l’Œuvre, authentique a été remaniée par la Vérité, et qu’elle n’était pas parfaite pour nous telle qu’elle était auparavant et de plus sans un seul écrit qui puisse attester de cela ou simplement une explication claire telle que la Lumière le fait pour la Sainte Parole et L’avait promis afin que les erreurs du passé ne se répètent plus.

 

Des chapitres entiers et des conférences sont complètement enlevés comme cela se pratiqua dans certaines religions et cette omission a souvent pour effet d’en changer entièrement la compréhension.Il est quand même étonnant que tout adepte du Message du Graal qui se dit sérieux ne prenne même pas la peine de juger par lui-même en lisant l’Œuvre. En quoi le fait de nourrir son esprit par la substance d’origine qu’est la Sainte Parole serait-il un blasphème ?

 

Le Message qui met effectivement la Lumière sur toute les confusions des temps passés ne saurait nous laisser ensuite dans un trouble analogue parce que peut-être quelques brebis se seraient égarées alors que le Message s’adresse aussi bien aux hommes du futur qu’à ceux du présent ainsi qu’à ceux de l’au-delà de la création. Il est impossible qu’il se limite à ces quelques chutes par rapport à l’étendue de la rédemption,

 

Plongeons donc courageusement dans ce guide précieux qu’est l’édition complète de 1931, et peut-être que l’on comprendra mieux à sa lecture, mais surtout plus tard, après les terribles tempêtes lorsque le Seigneur sera à côté de nous sur terre pour nous guider et nous éclairer au début de Son Règne des Mille Ans, la signification exacte de tout ce qui avait pu se produire, et comment et pourquoi certains purent être choqués et qui, par amour ou tout simplement par conviction et parce qu’ils concevaient différemment les événements, utilisèrent un autre langage pour décrire ces réaménagements apportés à la Sainte Parole.

 

La résonance du serpent qui se mord la queue bouclant ce cycle de domination ténébreuse qui avait commencé n’a alors plus lieu d’être si l’on ne possède plus ou pas les 91 conférences inchangées (neuf et un, qui ne sont justement pas le fruit du hasard):c’est à dire la fin qui rejoint le commencement. Telle est bien la clôture du Message de Vérité du Seigneur pour l’humanité et La Vérité est là devant nos yeux et scellée de toutes parts par la Lumière Elle-même dans la perfection car Elle connait nos agissements présents et à venir.

 

Ressaisissons-nous et arrêtons de perdre du temps précieux. Ensemble nous nous fortifions pour servir Notre Créateur car nous regardons tous avec amour vers le haut en direction de Celui qui nous a créés, Dieu, parce que nous l’aimons en retour de Son Amour et Ses Bienveillances qui sont éternellement là si nous voulons bien les voir et les suivre pour notre propre bonheur.

 

Comprenons bien que Dieu ne veut pas que nous souffrions quelles qu’en soit la cause,et c’est pourquoi dans les moments de grande détresse Il nous apporte Son aide à travers ces Lois préétablies et Sa justice que nous devrons reconnaitre si nous nous ouvrons humblement afin que nous comprenions ce que nous effectuons faussement et ce que devons faire pour retrouver le chemin de notre vrai bonheur afin que cela ne se reproduise plus. Il ne veut que joie, bonheur, paix et amour pour nous et tout ce qui nous entoure car venant des cimes par notre regard tourné vers le haut nous devrions permettre aussi à tout ce qui est en dessous de nous de s’ennoblir.

 

La Volonté avait accompli la promesse de l’Amour en nous indiquant la voie royale et tout ce dont nous avions besoin dans un Seul et Unique Message où tous les mots et toute la structure soient un accomplissement exceptionnel et abouti afin que nous retrouvions en toute gratitude le chemin qui mène à la vie éternelle en sécurité, suivant les Lois parfaites de la création qui y sont inscrites et expliquées graduellement marche après marche sans confusion aucune pour qui sait avancer. N’est-il pas temps de mettre fin à ce non-sens pour que toutes ces fleurs puissent s’ouvrir et s’épanouir davantage pour la bénédiction de toute la postcrétion.

 

 

1 Comment »