.

.

« Plus aucun Fils de Dieu ne mettra les pieds sur terre »

……………………………

Commentaire ou humeur de Madame Phasi

Messieurs,

Ne fatiguez pas les gens en les bombardant de vos écrits qui parlent plus à l’intellect qu’à l’esprit.

N’induisez pas les gens en erreur. PLUS AUCUN FILS DE DIEU NE METTRA LES PIEDS SUR TERRE n’en déplaise à notre vanité. Nous n’avons toujours pas compris la leçon nous laissé par Le Seigneur :  » considérer ce qui vous utile « .

Même si les choses ne se sont pas déroulées comme prévues à cause de la faillite des êtres humains, Le Seigneur a donné suffisamment de l’impulsion à ce qui devait se faire pour que le déroulement se poursuit et aille à son aboutissement, sans Lui sur cette terre. Il a écrit Son Message, c’est de cela dont les êtres humains ont le plus besoin et Il a enclenché le jugement. Le royaume de mille ans Il établira de là-haut.

Oh êtres humains, cessons de nous prendre pour le centre de la terre et particulièrement vous les hommes, apprenez à lire entre les lignes.

Mme Phasi

RÉPONSE DE DANIEL A MADAME PHASI

 

« Plus aucun Fils de Dieu ne mettra les pieds sur terre »

Soualiho14 ayant apporté la meilleure des réponses possibles à votre affirmation, je souhaiterai tout simplement apporter la précision suivante qui me parait utile sinon capitale : avez-vous, oui ou non, lu La Parole Sacrée provenant de Ses Ecrits (notamment Version du Message du Graal 1931 et Résonances au Message du Graal – parties I et II) ?

Deux réponses ou attitudes possibles :

Si vous n’avez pas lu La Parole Sacrée authentique (traduction Lucien Siffrid), je ne puis que vous inviter à prendre connaissance de Son contenu, et ce le plus rapidement possible.

Vous avez lu cette Parole mais vous l’avez négligée, abandonnée ou rejetée parce qu’Elle ne vous convenait pas. Dès lors, cela est beaucoup plus grave et même inquiétant car LA PAROLE VIVANTE et AUTHENTIQUE ne vous a pas touchée, n’ayant absolument pas tenu compte de ce que le Seigneur a notamment formulé de manière explicite et limpide sur ce qu’il en est exactement à ce sujet dans Sa Conférence n° 14 intitulée « Le Règne de Mille Ans » (Résonances au Message du Graal – Tome I)

Loin de moi l’idée de polémiquer vainement et de palabrer inutilement. Le moment est à la décision où chacun d’entre nous doit choisir son chemin à l’heure (ou plus exactement à la dernière minute) du Jugement dernier qui va s’achever et qui nous verra tous affronter sous peu le bref et terrible temps de l’Apocalypse sur terre.

Je me permettrai seulement de vous soumettre un court passage extrait de la Conférence n° 17 intitulée « NOËL » appartenant aux « Résonances au Message du Graal » en son premier tome :

« Lorsque le Christ parla jadis de la venue du Fils de l’Homme, cela concernait Sa venue pour le Jugement!Mais pour le Jugement, il ne Lui était cependant pas nécessaire de descendre jusqu’en bas dans ce corps terrestre. En venant sur les nuées, en se tenant au-dessus de cette Terre, Il aurait pu accomplir Sa Mission. La souffrance terrestre et la haine des êtres humains Lui auraient ainsi été complètement épargnées. C’est seulement par Jean que Sa venue sur Terre fut annoncée depuis la Lumière, après que Sa prière eût été exaucée, peu après le meurtre du Fils de Dieu.

         C’est ainsi que maintenant, pendant le Jugement, la Terre n’éclatera pas sous l’effet de la malédiction qui pèse sur elle! Car tel était son sort véritable! Mais maintenant, elle sera seulement purifiée et subsistera ! ».

 

Le Fils de l’Homme annoncé par Son Frère Jésus n’aurait donc pas eu la nécessité de s’incarner une deuxième fois sur la terre de Germanie, puisqu’Il serait simplement « apparu sur les nuées », comme cela était initialement prévu dans les desseins de La Lumière. Cependant, du fait de l’horrible assassinat du Fils de Dieu, IMANUEL formula à Son Père une prière qui fut exaucée : celle de descendre et venir sur terre accomplir Sa Mission parmi les hommes.

Mais là encore, presque deux mille ans plus tard, il s’avéra que cette lourde tâche que devait accomplir intégralement le Fils de l’Homme ne fut malheureusement pas complètement achevée, bien que la « pièce maîtresse », en l’occurrence LA PAROLE du Message fut apportée à cette humanité coupable entre autre d’un double crime perpétré sur chacun des Deux Fils de Dieu, l’un essentiellement physique (JESUS/ LE CHRIST/FILS DE DIEU) et l’autre principalement moral (ABDRUSCHIN/IMANUEL/FILS DE L’HOMME). Sur intercession de la Reine des Cieux Elisabeth, DIEU LE PÈRE permit donc à Son Fils IMANUEL de revenir sur terre pour la troisième fois afin qu’Il puisse selon Sa demande achever complètement Sa Mission qui fut malheureusement écourtée par la seule faute des petits humains que nous sommes. Cette, Mission réclamait et exigeait entre autres que le Fils de l’Homme soit obligatoirement présent aux moments cruciaux que sont le Jugement final, l’Apocalypse, l’instauration le début du Règne des Mille Ans (ce qui aurait dû normalement se réaliser effectivement au siècle dernier si les hommes n’avaient pas failli et sombré à ce point).

Ainsi, les prévisions de La Lumière déjà alarmistes au sujet du comportement éhonté et inconséquent des hommes étaient-elles une fois de plus déjouées et changés à « la dernière heure ». D’une certaine manière, les plans se trouvaient contrariés, mais en réalité ils étaient tout à fait compromis si le retour du Fils de l’Homme n’avait pas eu lieu, là aussi sur Sa demande. La Parole Sacrée était inscrite et scellée définitivement sur la terre des hommes et LA DIVINE PAROLE SACREE ne pouvait donc être trahie par Celui-là même qui l’avait apportée et transmise aux hommes. Abdruschin Le Fils de l’Homme, ne pouvait donc qu’achever Lui-Même Sa Mission, sinon Son attitude aurait été regardée (tôt ou tard) par les humains comme étant celle d’un renoncement devant l’action néfaste des ténèbres, comme aurait pu être jadis considérée de la même manière la conduite de Son Frère Jésus s’Il avait fui devant ses futurs assassins et bourreaux.

Quant à « considérer ce qui vous utile », chacune et chacun d’entre nous doit absolument sauvegarder, ressentir et donc garder en soi et au plus profond de son cœur cet impérieux devoir d’examiner avec attention, lucidité et courage ce qui lui est proposé. Même si cela trouble et peut remettre totalement ou partiellement en cause les convictions et croyances d’un être, celui-ci doit toujours pouvoir parvenir à retrouver avec l’aide de son intuition et l’exigence que lui impose sa conscience,le bon chemin qu’il avait perdu ou qu’il n’avait pas encore pu trouver.Tel pourrait être l’humble appel lancé à tout chercheur sérieux et honnête.

Mes pensées les plus lumineuses vont vers vous.

Daniel.

.

No Comments »

 

.

lune

.

.

.

.

.

.

Daniel : Les leçons du passé

« Si tu perds, ne perds pas la leçon »

……………………………………………………………

 

Question : Lors de la dernière mission du SEIGNEUR en Germanie, l’humanité a lamentablement échoué à reconnaître et accomplir sa mission. Pour vous, quelles sont les leçons que l’humanité doit retenir de cette horrible faillite ? Quelles sont les erreurs qu’elle ne doit plus commettre maintenant que le SEIGNEUR est de retour sur terre pour achever le Jugement et installer le Règne des Mille Ans ?

 

 «  Si tu perds, ne perds pas la leçon ».

 

Daniel : Vaste question et immense programme qui sont posés là ! Et ce qui me vient tout de suite à l’esprit, c’est que le fait de perdre (au sens général), n’engendre pas forcément la déroute définitive et irrémédiable, d’où l’adage bien connu « on a perdu la bataille, mais on n’a pas perdu la guerre ».

.

Le principal en toute matière est donc de bien de retenir la leçon qui a fait qu’à un moment donné les évènements qui n’ont pu se dérouler de manière positive aient pu ainsi amener de façon irrémédiable l’échec. Tout revers qui intervient ne doit pas en rester là, car il doit être assimilé et bien compris par celui qui le subit pour se transformer et finalement devenir plus tard une victoire.

.

Tout d’abord, en ce qui concerne la dernière mission qui incombait au Seigneur, il me paraît évident que celle-ci n’a pas à proprement parler échoué car j’estime pour ma part qu’Abdruschin avait pour tâche principale et j’oserais dire unique : celle de façonner et transmettre LA PAROLE à l’humanité. Et cette Parole ne pouvait être donnée qu’à l’issue d’une longue et difficile route puisque le Seigneur devait expérimenter et suivre toutes les voies, bonnes et mauvaises qui avaient déjà été empruntées par toute cette humanité. Il chemina donc en « étranger » sur cette terre et cela était absolument fondamental pour porter véritablement secours aux esprits d’évolution :

.

« C’est ainsi seulement que, l’heure venue, Il est devenu capable d’intervenir avec efficacité dans les défectuosités et d’apporter Son secours pour un changement. C’est pour cette raison qu’Il ne pouvait pas se tenir à côté de la vie de l’humanité, mais Il devait, au contraire, en vivant au milieu d’elle, connaître des amertumes et des souffrances. C’est donc encore, uniquement, à cause des êtres humains qu’Il a dû faire ce temps d’apprentissage. Mais, c’est justement parce qu’à l’esprit humain, dans son étroitesse, une guidance aussi élevée demeure incompréhensible, et qu’il n’est capable de juger que d’après l’apparence, que l’on cherchera à Lui en faire le reproche, de même qu’on le fit au Christ, en Son temps, afin d’entraver Sa tâche. C’est précisément ce dont Il dut souffrir à cause des êtres humains pour reconnaître les points les plus sensibles de leurs égarements, donc ce qu’Il a souffert et apprit à connaître, en le vivant, pour le bien à venir des êtres humains, que l’on utilisera comme une pierre pour L’atteindre, en une haine croissante, attisée par les ténèbres qui tremblent de peur devant leur anéantissement »  (Extrait de la conférence 60 : « LE FILS DE L’HOMME »)

.

« Mais l’Étranger sur la terre dut tout supporter, car ce n’était en effet qu’une conséquence toute naturelle de Sa présence, aussi longtemps que l’humanité vivait dans l’égarement. Cependant, une telle expérience vécue Lui apporta simultanément l’endurcissement indispensable qui lentement, comme une cuirasse, recouvrit Sa serviabilité par ailleurs toujours disponible et creusa ainsi un gouffre entre celle-ci et l’humanité… les blessures de l’âme agissant de façon séparatrice et ne pouvant guérir que par la totale transformation de l’humanité. Ces blessures qui Lui furent infligées formèrent à partir de cette heure, le gouffre au-dessus duquel, seul peut jeter un pont, l’être humain qui suit strictement la route des Lois de Dieu. Cette route seule peut servir de pont. Tout autre humain devra s’écraser dans le gouffre; car il n’y a pas d’autre route pour le franchir. Et rester immobile devant ce pont apporte l’anéantissement ». (Extrait de la conférence  88 : « L’ÉTRANGER »)

 

Cette immense et longue action s’est donc effectuée durant des dizaines d’années, tout simplement le temps d’une vie humaine pour que LE MESSAGE DE LA VÉRITÉ puisse être apporté aux petits esprits d’évolution que nous sommes. Outre la venue d’ABDRUSCHIN dans une première incarnation sur notre plan terrestre, cette préparation s’avérait indispensable puisqu’il était absolument nécessaire que les bases solides soient données et puissent  constituer ce socle parfait afin que plus tard (et malheureusement beaucoup plus tard), l’humanité puisse enfin Le reconnaître et pour que s’établisse le véritable Royaume de DIEU sur notre planète.

.

Lorsque j’évoque l’unique et principale mission dévolue à Notre Seigneur dans Sa précédente vie en terre Germanique, je n’oublierai pas de rappeler qu’Il amena et provoqua simultanément par Sa seule Présence sur notre plan, la venue du  JUGEMENT et que Sa véritable et authentique Mission comme FILS DE L’HOMME, et en tant qu’IMANUEL commença alors formellement.

.

Cela étant posé, venons-en maintenant à cette humanité qui n’a rien vu et n’a rien su, continuant pitoyablement comme il y a deux mille ans à ignorer, à défigurer et même pire encore, à pratiquer un assassinat moral à l’encontre du FILS DE L’HOMME. Quant au RÉDEMPTEUR, LE FILS DE DIEU JÉSUS, assassiné et mort sur la croix alors qu’il était venu apporter Son Message d’AMOUR et de PAIX, Ses enseignements furent repris, puis s’instituèrent et se mirent par la suite en place sur notre planète des institutions et des religions se réclamant de Son Nom. Mais celles-ci échouèrent là aussi lamentablement puisque dans le meilleur des cas ces églises et leurs serviteurs ne comprenaient pas et dans le pire des cas elles bafouaient même LES SAINTES PAROLES et La Personne du CHRIST : inquisition, guerres de religions, évangélisation forcée de continents entiers, ….

.

Et il en fut pareillement durant et après la deuxième incarnation d’ABDRUSCHIN sur la terre de Germanie. Là aussi, les mêmes erreurs furent commises par celles et ceux qui approchèrent, reconnurent et qui étaient par conséquent censés protéger LE SEIGNEUR et Le suivre : abandon, et ensuite pour les plus proches d’entre eux, reprise sous une autre forme de LA PAROLE qui fût ainsi Elle aussi outragée et défigurée pour enfin créer une nouvelle église.

.

Dans les faits, très peu d’âmes humaines reconnurent LE FILS DE L’HOMME, seulement quelques dizaines de milliers s’approchèrent de Sa Parole pendant les quelques dizaines d’années qui suivirent Son départ, et encore, Cette Parole était-elle dans la plupart des cas la version tronquée et édulcorée qui circulait.

.

Question : En face de ce constat dramatique et saisissant par toutes ces successions de faits et de toutes ces ressemblances qui ont ponctué et jalonné l’histoire, et particulièrement la relation qu’a pu avoir l’humanité avec les DEUX FILS DE DIEU, quelles peuvent donc être les leçons que celle-ci doit retenir pour que la faillite ne puisse une nouvelle fois se reproduire ?

.

Je répondrai que face à cette interrogation, le JUGEMENT en cours apporte inexorablement la réponse. Bien entendu, les foules, les multitudes ne voient et ne ressentent pas les profonds bouleversements qui secouent toute notre planète. Et pourtant, où que l’on aille, les évènements se précipitent, s’additionnent et se multiplient.

.

Les systèmes économiques ou les régimes politiques, les hommes détenant des pouvoirs quels qu’ils soient, les mouvements des masses, les soulèvements sociaux, tout cela explose véritablement et le monde change à une vitesse folle, se casse, se reforme, se détruit ou plutôt s’autodétruit puisque toutes les réalisations provenant de l’être humain se trouvent dépassées, obsolètes.

.

Et je ne parle pas de la Nature qui, depuis toujours fait son œuvre et remplit sa mission, imperturbablement, selon les ordres qui lui sont donnés.

.

Et maintenant, plus que jamais, tous les êtres invisibles aux yeux des humains tissent lentement et sûrement le Vouloir et la Volonté divines.

.

Oui, bien sûr, de ci, de là, les hommes commencent à prendre peu à peu conscience que les tempêtes, les phénomènes météorologiques, les tremblements de terre, les cataclysmes et catastrophes de tous ordres se multiplient eux aussi.

.

Bien entendu, les scientifiques ou ceux qui détiennent des soi-disant connaissances ne s’émeuvent pas outre mesure, la planète ayant subi depuis bien longtemps ce genre de manifestations, elle en connaîtra bien d’autres.

.

Fi du réchauffement climatique, fi de la montée des océans, Fi de la faim et de la pauvreté qui touchent de plus en plus de monde !

.

Mais qu’importe, la terre tourne et tournera encore longtemps …. Jusqu’à ce que …!

.

Mais voilà, la différence essentielle est bien celle-ci : cette petite terre, je le répète et j’insiste, se trouve dans LE JUGEMENT DE DIEU, c’est-à dire précisément cette période dans laquelle la volonté humaine n’a plus désormais aucune prise, autrement dit, toutes les erreurs commises par les hommes leurs retombent au centuple. La folie dévastatrice et meurtrière ne peut plus se dérouler comme avant : chaque pensée, chaque acte trouve sa répercussion qui arrive instantanément ou presque.

.

Plus besoin de multiples réincarnations pour racheter ses fautes ou s’amender : la sanction survient immédiatement et il en va bien évidemment de la vie de chaque être comme des peuples entiers ou des nations.

.

Une page s’est irrémédiablement tournée avec la venue du SEIGNEUR qui nous a transmis Son Message de VÉRITÉ, et l’esprit humain ne peut plus désormais régner en maître et en prédateur comme il l’avait fait jusqu’à présent.

.

Tout ce qu’il entreprend en bien ou en mal, il le retrouve et rapidement. Le champ qu’il laboure de la bonne ou de la mauvaise graine produit immanquablement la bonne ou la mauvaise récolte. Il n’est rien qu’il ne puisse entreprendre sans que les répercussions l’atteignent aussitôt.

.

Toutes les paroles annoncées par JESUS, le FILS DE DIEU trouvent actuellement leurs pleines et entières résonances. Les faux prophètes ne manquent pas de se signaler et de disparaître tout aussi rapidement alors que, patiemment et résolument, le FILS DE L’HOMME, IMANUEL se prépare et se tient déjà prêt pour sa toute dernière et ultime Mission qui est celle d’instaurer le ROYAUME DE DIEU sur terre. Son règne approche à grands pas car le son de la fatidique douzième heure a déjà retenti dans l’univers alors que l’humanité aveugle et sourde continue à effectuer sa triste ritournelle et sarabande.

.

Question : Comment dès lors pourrait-elle d’elle-même s’amender, reconnaître et corriger ses erreurs pour suivre une autre voie, elle qui est prise dans tout ce tourbillon ?

.

Cela paraît impossible et malheureusement, seulement peu d’êtres peuvent encore sortir de cet état de somnolence et d’engourdissement face à la réalité.

.

Toutes les certitudes, tout le faux qui se sont profondément et progressivement enracinés en l’homme ne peuvent disparaître instantanément : l’être humain doit devenir nouveau, entièrement nouveau et pour cela, il lui faut entreprendre et réaliser avant tout un immense travail sur lui-même, sans complaisance aucune. Il doit se purifier et revêtir son vêtement blanc et immaculé afin de pouvoir se présenter dignement devant le JUGE SUPRÊME.

.

Question : Mais en réalité,  combien sont encore capables d’entreprendre puis d’effectuer tout ce travail ? Combien peuvent prendre volontairement d’eux-mêmes le bon chemin.

.

Non, décidément, cette humanité n’a toujours pas reconnu les leçons du passé et les mêmes errements refont à nouveau surface.

.

De plus, ceux qui possèdent ou croient posséder la Parole réitèrent ces erreurs en croyant qu’ABDRUSCHIN a terminé, voire échoué dans Sa Mission qu’il a entreprise il y a seulement quelques dizaines d’années.

.

Question : Et de plus, comment croire que le Royaume millénaire promis puisse se réaliser sans Celui qui détient les seules clés pour l’édifier et le construire ?

.

Mais voilà, il n’en est pas du tout ainsi : IMANUEL a gravé SA PAROLE dans le marbre et Celle-ci doit nécessairement s’accomplir. Ses Ecrits sont comme des lettres de feu qui interpellent et qui appellent l’humanité à se ressaisir. La PAROLE se réalisera inéluctablement par la force et dans la douleur car il en est voulu ainsi, et les petits esprits humains ne pourront en aucun cas et d’eux-mêmes construire le Règne de paix tant espéré :

.

« Et lorsque le Fils de l’Homme marchera parmi eux, au cours de la grande détresse, alors toutes les mains se tendront certainement vers Lui en gémissant, en implorant, mais de nouveau dans le seul espoir qu’Il les aide selon leurs désirs, donc qu’Il mette fin à leurs tourments et les conduise vers une vie nouvelle !

.

Cependant, Il repoussera la plupart de ces quémandeurs comme une vermine empoisonnée! Car tous ceux qui supplient ainsi, aussitôt secourus, tomberaient dans toutes leurs anciennes fautes, et contamineraient leur entourage. Il n’acceptera que ceux qui Lui demanderont la force de pouvoir enfin se ressaisir en vue d’une amélioration durable, et qui s’efforceront avec humilité de rejeter toute l’obstination dont ils ont fait preuve jusqu’ici, pour saluer joyeusement la Parole de Vérité issue de la Lumière, comme la rédemption.

.

Le Fils de l’Homme! Déjà l’humanité veut, avec arrogance, qu’Il soit conforme à ses désirs et elle prétend L’évaluer d’après la critique de son intellect terrestre! Qu’elle osera s’approcher de Lui et perdre le temps en babillage sur leurs propres idées ! 

.

Insensés! C’est précisément cela qui vous infligera d’horribles blessures! Précisément pour cela vous serez les premiers à être réprouvés, parce que c’est de cette façon aussi que vous vous êtes présentés jadis en face du Fils de Dieu, Lequel, jusqu’à aujourd’hui, vous n’avez pas encore reconnu véritablement. À l’heure du Jugement, le Fils de l’Homme n’apporte pas des explications sur lesquelles vous pouvez encore échanger des opinions de longue haleine, mais dans Ses Paroles reposent des dispositions qui doivent être irrévocablement accomplies, si vous ne voulez pas périr! » (Extraits de la Conférence n° 89  du Message du Graal : Une dernière parole)

.

Oui, le Jugement apporté par IMANUEL sera terrible car l’humanité n’a pas voulu comprendre et saisir LA PAROLE DIVINE qui lui était offerte :

.

« C’est uniquement par la force que la Création Postérieure peut encore être secourue, ainsi que l’humanité, qui a encore prouvé que jamais elle n’a voulu accepter de prendre de son plein gré le droit chemin, celui qu’elle doit suivre dans la Création, pour y être ce que Dieu veut qu’elle soit, et aussi pour y agir en apportant la bénédiction en tant que la créature spirituelle qu’elle est en réalité.

.

Pour cette raison maintenant, dans le Jugement, l’humanité sera privée, déshéritée du droit qu’elle avait jusqu’ici, selon lequel la volonté humaine domine cette Création Postérieure en la dirigeant et la façonnant! Déshéritée pour mille ans, pour que puissent enfin naître la paix et l’aspiration vers la Lumière, conformément aux Lois Originelles de la Création, Lois devant lesquelles l’être humain s’est jusqu’à présent montré hostile ».

.

Les dernières lignes qui vont suivre proviennent elles aussi de la conférence 89 déjà citée un peu plus haut et en constituent la fin. Plus que de longs discours, elles nous montrent toutes les fautes et tous les manquements commis par les esprits d’évolution et nous résument ce que devra effectuer l’homme pour sauver son âme ou la perdre à tout jamais durant cette époque que constitue le JUGEMENT DERNIER : 

.

« C’est  pour le moment la dernière Parole. Maintenant, l’expérience vécue témoignera de la Vérité de mon Message !

.

Dès le début, les esprits humains se sont placés sur un terrain faux. C’est pour cela qu’en moyenne tout ce qu’ils pensent ou font est maintenant faux ou déformé.

.

La compréhension du Message du Graal comme aussi avant lui le Message du Fils de Dieu, ne leur devient possible que si un esprit humain rejette de côté tout ce qu’il a édifié jusqu’à présent dans une compréhension imaginaire et recommence tout depuis le début. Il n’y a pas d’autre chemin! Ils doivent auparavant redevenir comme des enfants! Une guidance à partir des erreurs actuelles est impossible. Il faut qu’il y ait un renouveau total à partir de la base qui grandisse et se renforce par la simplicité et par l’humilité. Celui qui ne le peut pas ou ne le veut pas est complètement perdu avec les autres, sans espoir de salut.

.

Si les êtres humains étaient secourus comme ils le demandent à l’heure du danger et de la détresse, tout serait à nouveau vite oublié dès l’instant où la frayeur les aurait quittés. Sans scrupules, ils recommenceraient dans leur incompréhension à critiquer au lieu de réfléchir, et cela n’est plus admis lors du sauvetage! Le temps est maintenant passé. Un tel gaspillage de temps est à l’avenir tout à fait impossible, car l’existence de cette partie cosmique doit se hâter vers sa fin. Pour chaque esprit humain, cela signifie désormais pour ou contre. Le sauvetage hors de la confusion volontairement causée ou y périr! Le choix est libre, cependant il ne peut pas être différé, mais il doit, au contraire, se faire tout de suite! Toutefois, les conséquences de la décision sont déterminées et immodifiables ! Une hésitation équivaut au choix du naufrage! Tout s’éteindra à l’exception du bien véritable, ce qui peut parvenir à la raison, mais ce qui passe pour être le bien aujourd’hui n’en fait pas partie. 

.

Comme délivrés d’une énorme oppression, ceux qui seront sauvés reprendront alors leur souffle et se réjouiront après que les coups de glaive de la Lumière auront enfin repoussé à la place qui leur revient les répugnantes et malpropres ténèbres avec les créatures qui s’y sont volontairement accrochées.

.

Alors renaîtra une terre virginale purifiée de toutes les pensées pestilentielles et la paix fleurira pour tous les humains. » (Dernières lignes de la Conférence n° 89  du Message du Graal : Une dernière parole)

 

Daniel

****************************************

**************************************************************

******************************************************************************

No Comments »

.

.

bougie

.

« Veillez donc, car vous ne savez pas 

quel Jour votre Seigneur va venir. 

Vous le savez : si le maître de maison connaissait 

l’heure de la nuit à laquelle le voleur va venir, 

il veillerait et ne laisserait pas percer le mur de sa maison. 

Voilà pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, 

car c’est à l’Heure que vous ignorez que le Fils de l’Homme viendra.»  

(Matthieu XXIV: 42-43-44).

.

.

in Erinnerung    in memory     في الذاكرة

         en recuerdo      στη μνήμη לזכרו

स्मृति में in memoria  メモリの в память

      Հիշատակ w pamięci   na memória

în memorie   in het geheugen   bellekte

в память   v pamäti    ในหน่วยความจำ

  v paměti …….          אין זיקאָרן           i hukommelsen

 

.

EN SOUVENIR DU 6 DÉCEMBRE 1941

………………………………………………………………………………………………………..

 


Il y a très exactement soixante dix ans que Le Messager de La Vérité quittait cette terre. Et depuis Son départ, le Jugement qu’Il a instauré continue inexorablement son œuvre à la fois destructrice et purificatrice.


De leur côté, et comme si de rien n’était, les innombrables êtres humains qui sont venus s’incarner ou plutôt se réincarner sur cette petite planète poursuivent donc inlassablement leurs course et sarabande effrénées. Malgré la grâce de la présence des Envoyés Divins venus déjà à plusieurs reprises sur notre plan terrestre pendant tous ces millénaires écoulés et en dépit des nombreux avertissements qui ont été donnés ou qui sont encore prodigués par la Lumière, aucun effet ne semble décidément se concrétiser sur les hommes.


Il y a soixante dix ans de cela, dans l’affreux et abject conflit qui déchirait les nations et ravageait des pays entiers en détruisant la vie de millions d’êtres, dans ce paysage de désolation totale où l’abandon et le renoncement complets régnaient en maîtres, le Fils de l’Homme dans le silence, l’indifférence et la méconnaissance totale de Son existence de la part de l’humanité déposait Son enveloppe et l’abandonnait sur ce plan de matière dense après avoir parcouru un long et dur chemin afin de dégager la voie pour les esprits d’évolution que nous sommes.


Peu de Ses fidèles savaient, et encore moins étaient les témoins de cet évènement affligeant : La Volonté faite homme quittait ce lourd et épais environnement pour retourner sur d’autres sphères et plans beaucoup plus légers et tellement lumineux que nous ne pourront jamais les atteindre.


Le Jugement Dernier, plus connu sous le nom d’Apocalypse, et qui fut annoncé en leurs temps par les prophètes puis ensuite par Ismaël, pour finalement être déclenché par IMANUEL le Fils de l’Homme, frappe et marque de son empreinte notre monde.

.

Le douzième et dernier coup de l’horloge cosmique menace de sonner bientôt et avec lui la terrible crainte de voir arriver et s’abattre sur l’humanité les pires fléaux, et celle-ci ne voit ni n’entend toujours rien, ne sait rien ou plutôt ne veux surtout pas savoir et finalement, ne sent absolument rien venir.

.

En bref, elle ignore tout et telle l’autruche enfonçant sa tête dans le sable, elle continue son chemin aveuglément vers le chaos, sans se soucier de quoi que ce soit. Cependant, face à tout cela, les lois implacables et justes qui gouvernent l’univers entier continuent d’agir inlassablement et de plus en plus fortement.


Et puis, dans cette confusion générale et dans cette ignorance extrême où se trouvent plongés la plupart des esprits humains, l’incroyable et immense nouvelle est parvenue sur la terre : Le Fils de l’Homme est revenu parmi nous pour achever Sa Mission et accomplir TOUTES les promesses qui signifient simplement espérance pour les uns et irrémédiable condamnation pour les autres.

.

Cependant, avant de se révéler à la face du monde entier et pouvoir commencer à achever intégralement la Mission qui Lui a été confiée, le Seigneur, encore Prince de Lumière avant de devenir Roi, attend sereinement mais résolument Son Heure : Celle que le Père Lui fixera et Lui indiquera le moment venu.

.

Il ne nous reste donc plus qu’à avoir la sagesse de patienter et surtout de bien veiller en gardant nos oreilles et nos yeux grand ouverts et pour ce faire, sans relâche continuer inlassablement à travailler sur nous-mêmes afin de devenir véritablement nouveaux et pouvoir, chacun de nous, espérer avoir cette possibilité et cette grâce immense un jour de Le reconnaître et de L’accueillir dignement une nouvelle et dernière fois.


L’Apôtre et évangéliste Matthieu, le disciple bien connu de Jésus le Fils de Dieu a averti ses contemporains en ces termes : « Veillez donc, car vous ne savez pas quel Jour votre Seigneur va venir. Vous le savez : si le maître de maison connaissait l’heure de la nuit à laquelle le voleur va venir, il veillerait et ne laisserait pas percer le mur de sa maison. Voilà pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car c’est à l’’Heure que vous ignorez que le Fils de l’Homme viendra.»  (Matthieu XXIV: 42-43-44).


Et à notre tour ne serait-il donc pas opportun de saisir encore plus profondément et de prendre vraiment en compte cette recommandation brûlante de vérité et plus que jamais d’actualité puisque un Fils de Dieu marche pour le moment silencieusement parmi nous ? Ainsi, IMANUEL Le Fils de l’Homme est-Il bien présent afin de pouvoir continuer et terminer la lourde et magnifique tâche que le Père Lui a confiée.

.

Mais alors, pourquoi ceux qui semblent si bien connaître le Message du Graal avec tout ce qu’il contient n’ont-ils pas vu ou ressenti à un moment ou à un autre qu’il manquait une, voire mêmes plusieurs pierres essentielle à cette construction assurément parfaite et achevée qu’on leur avait présentée, comment tout ce qui nous était annoncé a-t-il pu être effacé et « zappé » (si je puis me permettre ce terme actuel) par de trop nombreux Porteurs de Croix ?


Plusieurs réponses, et même de multiples peuvent surgir, mais avant tout, il faut insister sur le fait que celle ou celui qui croit véritablement et sincèrement de toute son âme au Message de Vérité ainsi qu’aux autres écrits du Seigneur avec tout ce qu’ils contiennent, ne peut donc oser dire et véritablement penser qu’une seule lacune puisse subsister dans cette Œuvre incomparable et immense, donc unique et parfaite.

.

C’est l’être humain qui, dans son imperfection n’a pas saisi spirituellement et compris intellectuellement ou a omis et délaissé certaines paroles (plutôt beaucoup) qui lui étaient données par la Lumière. Tout est dans LA PAROLE et ABDRUSCHIN l’a à maintes reprises mentionné et rappelé à Ses lecteurs ou auditeurs.


Évidemment, beaucoup de choses nous sont encore peu ou pas accessibles ou même difficiles à notre entendement, et nous ne sommes certainement pas encore assez mûrs pour saisir toute la profondeur et la justesse de LA PAROLE DIVINE. Et puis, le temps faisant son œuvre, beaucoup d’évènements qui sont intervenus dans le passé ou qui se déroulent actuellement (qu’ils soient d’ailleurs petits ou grands et qu’ils nous touchent de manière directe ou pas) deviendront alors beaucoup plus compréhensibles et limpides.

.

Ainsi, par exemple, le seul fait pour moi d’avoir relu et redécouvert dans plusieurs conférences que Le Seigneur devait Lui-même édifier et diriger sur terre le Règne des Mille Ans m’a interpellé et a réveillé tout mon être. La Conférence 14 des Résonances I intitulée « Le Royaume de Mille ans » l’explique on ne peut plus clairement et nettement : 

.

« C’est ainsi que fut envoyée la Volonté de Dieu Elle-même, dans la chair et le sang, à Laquelle tout vouloir humain ne peut s’opposer efficacement, et qui par Son Existence, demeure dans la Création seul Maître et Guide … Pendant le Jugement, la Volonté de Dieu Elle-même est, donc, parmi ces êtres humains de la Terre. Elle déclenche auto-activement le Jugement pour qu’Il procède à un dénouement rapide et cette Volonté conduit aussi Elle-même la nouvelle édification, … ». 


Les quelques phrases suivantes qui se trouvent dans cette même conférence confirment les précédentes Paroles : « Cependant, la Volonté Divine Elle-même ne demeure pas dans la chair et le sang ici sur Terre, pendant mille ans, mais une fois l’édification accomplie, Elle remonte vers le Château fort du Graal ».


Et aussi, ce passage figurant dans le Message du Graal : « Il viendra un jour, sur terre, un reflet du véritable Paradis, sous la Main du Fils de l’Homme, au commencement du Royaume millénaire, comme naîtra aussi en même temps un reflet terrestre du Château fort du Graal, dont le modèle original se dresse sur la hauteur la plus élevée du véritable Paradis, comme l’unique et le vrai Temple de Dieu »  (Conférence 52 « Evolution de la création »).


Enfin, pour bien confirmer notre imperfection et nos manques en tant qu’esprits humains : « Que ces événements s’accomplissent conformément aux prévisions, aux désirs et aux idées humaines ; cela va à l’encontre de tous les événements jusqu’à présent. Jamais encore dans le passé les opinions humaines n’ont concordé d’avance avec les effets de la Volonté divine. La réalité fut toujours différente des représentations des êtres humains et ce n’est que longtemps après qu’ils se rendaient parfois lentement compte de ce qui était arrivé. Cette fois encore il n’y a à espérer aucun changement parce que la mentalité des êtres humains et leurs conceptions n’ont rien gagné sur ce qu’elles étaient jadis, bien au contraire, elles sont devenues des réalités encore beaucoup plus matérielles » (Conférence 60 du Message du Graal « Le Fils de l’Homme »).


Si la Parole ne s’accomplissait pas, cela signifierait forcément que Celle-ci se trouve inexacte, fausse. Et cela ne peut être, cela est impossible. La faille ne peut que se trouver dans celui qui reçoit, lit et interprète le Message, c’est-à-dire l’être humain, et lui seul qui est une créature imparfaite en face de Dieu.


Donc, si la Lumière avait par exemple révélé que le Fils de l’Homme reviendrait sur terre pour parachever Sa Mission, les êtres humains auraient alors simplement attendu Celui-ci sans Le chercher véritablement au fond de leur cœur et n’auraient surtout pas entrepris tout le travail sur soi qu’il était indispensable d’effectuer après l’échec de l’humanité qui eut lieu dans le courant du siècle dernier. Les hommes se seraient en quelque sorte assoupis dans cette douce espérance d’un futur proche qu’aurait été l’attente d’un nouveau millénaire, puis éventuellement d’un autre … si rien ne s’était produit assez rapidement.

.

Les dirigeants ou responsables du Mouvement du Graal auraient alors comme l’histoire passée nous l’enseigne, assis et consolidé une nouvelle doctrine basée sur l’attente et aussi la recherche infructueuse de cette venue qui auraient ainsi assuré au fil du temps et des siècles le pouvoir d’une religion reconnue comme le fût par exemple celle du catholicisme, ce que ne voulaient pas bien sûr, ni IMANUEL le Fils de l’Homme au siècle dernier, ni Son frère JESUS le Fils de Dieu il y a deux mille ans.


Le bandeau posé sur les yeux de toute cette humanité signifiait que celle-ci, (tout en conservant en elle la faculté de pouvoir choisir et se déterminer en toute circonstance et à chaque instant), devait prendre véritablement conscience de sa déchéance et radicalement changer son comportement ainsi que son mode de vie en s’extirpant de tout ce que les ténèbres avaient apporté de faux. Individuellement, chacun des petits esprits d’évolution que nous sommes devait donc procéder à une recherche sérieuse et effectuer un acharné et patient travail sur lui-même afin de trouver ou retrouver la bonne route et s’extirper de cette fange.


Bien que nombre d’âmes humaines ayant la connaissance du Message se soient trompées ou égarées, et prirent alors des chemins erronés principalement sous la conduite de ces dirigeants du Mouvement du Graal (mais avec l’apparition de dissensions et de fractures en son sein le menant à l’éclatement), la Lumière de Son côté, devait Elle réaliser Son plan et inexorablement poursuivre Sa trajectoire en Se dirigeant sur Son but ultime : instaurer la Paix et l’Union de tous ceux qui reconnaissent la Vérité et enfin, asseoir et établir Son Règne par l’intermédiaire du Fils de l’Homme.

.

Pour ce faire, Il lui fallait par conséquent ignorer – mais en les prenant cependant intégralement en compte puisque tout est rigoureusement pesé – ces manquements et turpitudes provenant des humains toujours et de plus en plus sous l’influence du mal et sous l’emprise de l’obscurité, avec en premier Lucifer et ses dernières légions, étant précisé que celui-ci et ses principales forces se trouvaient déjà détruits et vaincus (Voir Les Résonances II – Conférence 1 : « Le Portail s’ouvre »).


Il fallait également que l’ensemble de cette humanité défaillante et déformée aille fatalement au bout de sa logique et de sa folie qui l’amenaient tout au bord du gouffre avec cet immense risque d’aller à sa propre perdition.


Si la reconnaissance ultime de toutes ces erreurs par un nombre trop limité d’âmes humaines pouvait amener cette petite terre à tenter d’éviter le naufrage et essayer de reprendre au dernier instant le chemin de l’ascension, le PÈRE, dans toute Sa toute puissance et Son infinie miséricorde – et ce, répétons-le encore dans le strict respect des Lois régissant la marche de l’univers – permettait à Son Fils de revenir une troisième et dernière fois pour que Celui-ci puisse achever Sa mission afin que cette humanité, si elle s’en montrait toutefois digne, se dégage du bourbier existant et puisse survive pendant le Règne des Mille ans.


N’oublions pas aussi qu’en Son temps, ABDRUSCHIN, le Fils de l’Homme annonça aussi le Tournant cosmique. Sa Mission ayant été malheureusement écourtée et finalement interrompue par la faute et la faillite de la plupart de ceux qui devaient l’accompagner et le protéger, le Seigneur alors « coupa les ponts » qui le reliaient encore à cette triste humanité et ce, quelques petites années seulement avant Son départ de cette terre.

.

Mais cette Mission qui ne pouvait qu’être intégralement assumée et accomplie par Le Fils de l’Homme devait par conséquent se poursuivre et s’achever par Lui Seul (puisque le PÈRE L’avait investi de cette admirable et lourde tâche), sans quoi, la Parole qu’Il avait offerte aux hommes n’aurait eu plus aucun sens et se serait perdue comme beaucoup d’autres écrits ou témoignages, tout comme aurait été Lui aussi effacé le Message Christique si Son Frère Jésus le Fils de Dieu n’avait pas été au bout du sacrifice ultime.

.

Cependant, La Parole ne peut que finalement s’accomplir et triompher. Ainsi, la sagesse divine laissa-t-elle vivre et se développer jusqu’à leur terme toutes Ses lois et rien que Ses lois, avec notamment le libre-arbitre qui fut octroyé à cette humanité, mais qui l’utilisa faussement et en usa de façon erronée jusqu’au dénouement final.

.

Cette Parole de Vérité offerte aux habitants de cette petite planète pour venir assurer leur survie ainsi que le déclenchement simultané du Jugement Dernier apporté et initié par le Fils de l’Homme doivent-ils maintenant et tout naturellement trouver leur achèvement et leur conclusion finale, avec cette présence nécessairement obligatoire de Ce même Fils de l’Homme qui est une dernière fois revenu sur notre plan matériel, revêtu d’une nouvelle enveloppe et armé d’une nouvelle cuirasse afin que tous les engagements donnés et tous les accomplissements promis par La Lumière puissent rapidement se concrétiser et enfin triompher.


DANIEL

le lundi 05 décembre 2011

.

.

No Comments »

.

colombe_med

.

Gnan : La Grande Promesse du Règne de Paix de Mille

Ans aura-t-elle lieu ?

……………………………………………..

 

Cette grave question se pose à juste titre à tous les esprits humains de la Post-création car notre survie dans le Création de Dieu en dépend. En effet le Règne de Mille Ans se présente comme l’ultime et unique occasion que la Grace de Dieu accorde à l’humanité pour lui permettre d’apprendre durant cette époque comment il faut se comporter, penser et agir dans la postcréation afin d’accomplir de façon juste la mission qui lui incombe et, ainsi, d’être heureux afin que par la suite ils puissent regagner sa Patrie d’origine : le Paradis, sans ne plus avoir à revenir dans la Postcréation.

 

Aujourd’hui, vu le départ prématuré du Seigneur causé par la faillite des Appelés, l’angoissante question de l’Accomplissement effectif du Règne de Mille Ans tourmente l’esprit de maints chercheurs véritables.

 

Aura -t-il effectivement lieu comme promis et surtout comme écrit ?

 

Pour certaines personnes Il n’y aura plus de Règne de Mille ans et de Royaume de paix sur la Terre. Beaucoup cependant affirment que le Seigneur ne viendra plus sur la Terre mais qu’il y instaurera Son Règne depuis les cieux. D’autres par contre sont convaincus que le Règne de Mille Ans a déjà commencé et que Notre Seigneur Abdruschin sera présent sur Terre par l’intermédiaire d’un Chevalier du Saint-Graal, un Pur-Spirituel envoyé par Lui, et qui dirigera l’Édification du Royaume de Son Père. Une telle diversité dans l’interprétation du comment le Règne Mille Ans se déroulera pose problème et montre à un esprit sincère et indépendant leur inexactitude et leur non conformité avec la Parole.

 

Le Règne de Paix de Mille Ans est la plus grande Promesse faite à l’humanité par Dieu. Elle fut décidée depuis la Très Sainte Lumière et Annoncée à travers toute la Création et sur la Terre par les Guides spirituels, les Aides Essentielles, les Précurseurs, les Prophètes et les Voyants.

 

Cette Promesse Divine contient l’indication claire et sans ambiguïté que Seul Notre Seigneur et Notre Roi Parzival-Imanuel a été Oint par Son PÈRE pour Instaurer par Sa Présence effective sur la Terre en chair et en sang les Bases de l’Édification du Règne de Mille Ans.

 

Le Fils de Dieu Jésus lorsqu’Il séjourna parmi nous confirma solennellement dans Son Évangile que le Règne de Mille Ans sera fonder, implanter, établir, instituer et mis en place par le Fils de l’Homme.

 

De même Notre Seigneur ABDRUSCHIN atteste et certifie dans Sa Sainte Parole du Message du Graal Pure et Original de 1931 ainsi que dans les Résonances et dans certaines de ses Conférences Inédites que le Règne de Mille Ans sera établi uniquement par le Fils de l’Homme.

 

En conséquence il est évident qu’à la place du Seigneur Aucun Être ou Entité issu du divin, aucun être venant du spirituel ou de l’essentiel, n‘a l’habilité ni la capacité requise pour assoir en ses débuts les fondements de ce Règne.

 

Quand aux êtres humains vivant sur la Terre, qui n’ont jamais saisi dans son vrai sens la pensée et la volonté de Dieu, qui n’ont d’ailleurs jamais pu maintenir un seul jour la paix dans leurs pays et dans le monde malgré la multitude d’organisations politiques et religieux qu’ils ont créées, qui n’ont jamais été capables de construire une paix durable au sein des mouvements, des églises, des mosquées et des temples qu’ils ont fondé en se servant du nom de leur Créateur, il est tout simplement raisonnable de reconnaitre que cette œuvre gigantesque qui englobe le salut de toute la postcréation ne peut leur être confié par Dieu.

 

Seul le Fils de l’Homme que le Père Lui-même a choisi a la Faculté de créer un Règne de Paix de Mille Ans sur la Terre.

 

Car le Fils de l’Homme Est la Sainte Volonté de Son PÈRE ; Celui qui La Concrétise dans la Création. IL Est le Fils qui amène la Volonté de son PÈRE à l’Achèvement, à la Réalisation et à l’Accomplissement dans la Création. Sans Lui, rien ne peut s’ancrer, ni se construire et s’élever sur la Terre. Cette vérité doit être gravée désormais dans l’esprit de tout chercheur véritable.

 

La Promesse Divine du Règne de Paix de Notre Seigneur Est Parole Divine sortant de la Bouche Sacré du Père. Et la Parole Sacré Est Acte et Vie. Dès qu’elle est prononcée Elle entraine dans le présent comme dans le futur Accomplissement, Répercussions, Concrétisation. Et cette Parole, cette Promesse du Règne de Paix de Mille Ans s’accomplira intégralement.

 

Mais ce Règne de Paix ne peut être possible qu’après le Jugement car il est destiné à tous ceux qui l’auront traversé. Et le Jugement sera mené à son terme tout comme le Règne de Mille Ans par La Volonté de Dieu elle-même, Imanuel.

 

Aujourd’hui les Guides du Pur Spirituels annoncent à l’humanité à travers les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité le Retour de Notre Seigneur et Notre Roi, le Retour de la VOLONTÉ AGISSANTE DE DIEU, L’ACTE DE VOLONTÉ DE DIEU Qui amène la Pensée de SON PÈRE à prendre forme dans la Création.

 

Par Sa présence sur Terre, par Son Incarnation dans un corps physique de chair et de sang, la Lumière Originelle, La Volonté de Dieu, la Force de la Lumière, la force du déclenchement qui apporte la clôture du cycle Est maintenant le point d’ancrage solide à partir duquel l’acte de délivrance pour sauver l’humanité et la conduire à la nouvelle édification est devenu possible.

 

Ceci est le denier Acte d’Amour de Notre Père-(nous disent les Guides)-pour cette humanité déchue qui peut encore être sauvée si elle saisi la Main que Lui tend Son Sauveur. Notre Seigneur est Revenu pour nous guider et nous conduire vers la Réalisation des Promesses de Son Père. La Grande Promesse du Règne de Paix de Mille Ans aura bel et bien lieu.

 

.Une contribution de Monsieur Gnan Emmanuel

22 juillet 2014.

 

No Comments »

.

.

Les nouveaux Appels en provenance de la Création Originelle

……………………………………………….

 

Dans Son Message du Graal Le Seigneur nous a décrit Sa Création. Il nous a parlé des Archanges, des quatre Animaux d’or, des Vingt-quatre Vieillards, d’Irmingard, de Maria, des Chevaliers du Saint-Graal, des créés-originels, des esprits créés, des guides essentiels.

 

Leurs existences et le Témoignage de leurs activités sont décrits également dans les récits des Précurseurs, dans les Réveils des Temps Passés et d’autres écrits.

 

Ces récits nous montrent comment depuis les hauteurs lumineuses les guides spirituels et essentiels  rentraient en liaison avec des êtres humains sur la terre et leur communiquaient des directives et des enseignements de Lumière.

 

Tous les lecteurs du Message du Graal, tous les adeptes des mouvements du Graal sont convaincus de leur existence.

 

L’on en parle beaucoup dans nos conférences publiques, dans nos écrits et nos ouvrages, dans nos cercles de lecture, dans nos salles de recueillement, entre amis et en famille.  

 

Et voici qu’aujourd’hui sur l’ordre de notre Seigneur et  par le même processus décrits dans les récits cités ci-dessus, ces éminents guides spirituels et aides essentiels  s’adressent de nouveau à l’humanité.

 

Leur Appels retentit à nouveau.

 

Leurs voix sont de nouveau entendues, reçues et transmises à l’humanité à travers  Les Enseignements de la lumière.

 

C’est un nouvel appel de la Création Originelle qui résonne en direction de la Post-création.

 

La voix des Archanges retentit appelant les êtres humains de la Terre au réveil, à la purification, à la libération de leur intuition pour le service inconditionnel et fidèle à la Lumière.

 

La voix des Vingt-Quatre Sages, ceux qui trônent aux pieds du Manoir Sacré résonne appelant à La Reconnaissance du DIEU ETERNEL.

 

La Voix du Lion, le serviteur fidèle, le Porteur de l’Épée de son Seigneur résonne. Elle  appelle les hommes à s’armer, aux héros à se préparer, aux Enfants de Lumière à se réveillez car le temps est venu pour servir le Seigneur !

 

Et résonnent les Appels des Créés-Originels, les Appels des chevaliers du Saint Graal.

 

Le chevalier Rouge  appelle au courage pour la traversée du jugement.

.

Le chevalier Jaune appelle à la Sagesse, à l’Héroïsme et au Discernement, 

 

Le chevalier Vert appelle à la dignité.

 

Le chevalier Bleu appelle à la Noblesse.

 

Et résonnent en provenance du Pur spirituel les voix de la Haute Féminité, les voix puissantes  des prêtresses et servantes de Lumière :  Cécilia, Johanna, Josepha, Cella, Vasitha, Rozen, Lilien, Schwanhild, Ismanièla, Rosélia, Lysia, Astrid

 

Elles exhortent l’humanité à faire rayonner brillantes et limpides leurs flammes d’aspiration vers les Hauteurs Lumineuses. A ouvrir leurs cœurs à la lumière de la Compassion et à La Lumière de la Rigueur qui  vient les aider à  redevenirdes êtres que le Créateur voudrait qu’ils soient  afin que cette lumière puisse les aider dans les temps difficiles qui arrivent.

 

Elles appellent la femme de la Terre à Retrouver la notion de la Pureté, de la chasteté, de la Candeur, de retrouver la noble fonction spirituelle de la Maternité qui se soucie du bien-être et de l’évolution spirituelle de l’ensemble des êtres sur toutes les planètes et tous les plans de la Création.                  

 

Et de nouveau retentit des cieux la voix d’Ismaël, le fidele serviteur, le préparateur, l’annonciateur, qui fait résonner les directions actuelles de la Volonté de Son Seigneur.

 

Tous les guides spirituels du Pur-Spirituel se font entendre de plus en plus fort.

 

Et les voix des êtres essentiels féminins du Pur Spirituel et de l’Essentialité se font entendre. Les voix de Astarté, Auroré, Hertha, Ilphia, Hannah, Maïa, Naïa, Ondina, Séna, Delphia, Christa;  nombreuses sont-elles qui  appellent et leurs voix se mettent à résonner avec plus de puissance.

 

Et tonne la voix  de Odin, le roi du Walhalla qui appellent tous les Êtres Essentiels au rassemblement.

 

Et résonnent les voix des Géant : Thor, Arturius, Dordar le  Père-Soleil, Gaspard, Ogust, Natha-el, Ord, Pyramidon, Thordon,  Arcturus, Taruk…

 

Tous, guides spirituels et aides essentiels appellent les esprits humains à devenir conscients de l’accomplissement qui est en ce jour.

 

Tous appellent au réveil.

 

Tous appellent à la préparation.

 

Tous appellent à la purification.

 

Tous appellent au renouveau.

 

Car Tout se prépare pour le renouveau, tout s’active et le déchaînement des éléments va s’amplifier jusqu’à la purification complète de toute la partie cosmique d’Ephésus, de la terre.

 

Car La fin d’un temps approche annonçant la venue prochaine d’une autre Ere.

 

Exactement comme autre fois en Germanie où, en provenance des Hauteurs Lumineuses les guides spirituels et aides essentiels lançaient des Appels, exhortant, avertissant, renforçant tous ceux qui étaient  autorisés à coopérer à la grande Œuvre de LA SAINTE VOLONTE DE DIEU lorsqu’ELLE séjournait sur Terre, Appels qui furent consigné par écrit dans le livre « APPEL DE LA CREATION ORIGINELLE » 

 

De même aujourd’hui, de manière identique tonnent à nouveau leurs Appels et leurs Puissantes voix qui sont consignés par écrits dans «  Les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité »

 

Comme autre fois en Germanie,  où des êtres humains comblés de grâce furent Appelé par le Seigneur Lui-même  pour  recevoir   ces Appels, ces exhortations et ces avertissements en provenance des guides et aides Lumineux afin de les communiquer aux Appelés et à l’humanité. 

 

 

De même aujourd’hui un Canal principal et d’autres canaux  se sont levés et ouverts  à l’Appel du Seigneur Lui-même qui maintenant chemine de nouveau parmi nous enfin de transmettre par écrits tous ce qui vient de la Lumière.

 

Oui, le Seigneur est  Revenu.

 

La  Volonté du Dieu Tout-Puissant est venue  reprendre Ses Droits sur notre petite terre et la hisser de nouveau dans la Lumière de Son Père.

 

C’est cette bonne nouvelle que les comblés de Grâce du temps présent annoncent à l’humanité dans Les derniers Enseignement  de la Lumière.  Le Retour du Seigneur et les Événements de Lumière, qui apportent  la fin du jugement  auquelfera suite l’Édification du Royaume de Dieu, ici, sur Terre, le Royaume de Mille Ans qui, jadis, fut promis par DIEU le Père.

 

Dans ces Enseignements de la Lumière  sont également indiquées aux esprits humains ouverts toutes les recommandations nécessaires leur permettant de traverser le jugement  sous la protection bienveillante de la Lumière.

Face à ce Nouvel Accomplissement de la Lumière quel sera encore notre attitude ?

 

L’esprit en nous  saura-t-il reconnaître la Voix de la Lumière, lui dire oui et suivre Son Appel ?

 

Pourra-il-se libérer du joug des préceptes et enseignements humains pour aller à la rencontre de Notre  Seigneur et Notre Roi ?

 

Ou au contraire Resterions-nous encore figés sur notre prétention de connaitre mieux le Message du Graal et la Volonté de Dieu bien plus que la Lumière Elle-Même ?

 

Bien plus que Sa  Volonté Vivante qui par Amour est Revenu Accomplir Toutes les Promesses de Son Père?

 

Ou bien resterons nous figé sur notre religion terrestre, attaché à nos privilèges, avantages, positions et  responsabilités terrestres au sein des organisations crée par nous même ?

 

Notre nouvelle religion du Graal nous empêchera t il à nouveau de reconnaitre Notre Sauveur et Notre Seigneur tout comme ce fut jadis avec le Judaïsme et le christianisme ?

 

Allons nous  vraiment rejeté à cause de notre religion du Graal et des conseils avisés de nos dirigeants et responsables religieux Le SAINT  DES SAINTS, LUI LE VERITABLE ROI DU SAINT GRAAL, LE VERITABLE MOUVEMENT DU GRAAL  que Notre PERE nous envoie?

 

Dans ce cas  nous aurons agis  exactement  aujourd’hui avec le SEIGNEUR  comme jadis nous l’avons fait quand LUI et SON FRERE  nous ont visités.

 

Mais cette fois ce sera la Fin pour l’Eternité.

 

Gnan Emmanuel,

Le jeudi 10 juillet 2014.

 

 

No Comments »

.

.

trompette jugement

.

.

Les Annonciations des Événements de la Lumière sur Terre.

………………………………………………………………..

 

Depuis l’Annonce qu’un Evénement de la Lumière est en cours d’Accomplissement sur la Terre, un tumulte, une agitation et une vive protestation s’élève du milieu des porteurs de croix, des serviteurs et représentants des temples et des églises soit disant dépositaires  et garants du legs du Fils de l’Homme au sein de l’humanité.

 

Ces organisations terrestres ne considèrent pas comme authentiques les Révélations du temps présent, les Appels issus des hauteurs lumineuses transmis à travers les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité.

 

Ils suspectent le Canal et tous les autres canaux qu’ils qualifient de blasphémateurs,d’exaltés, d’escrocs, de fantasques, de malades,  d’égarés, voire même de serviteurs de baal qui veulent obtenir des avantages terrestres par leurs nouveaux enseignements;

 

 Ils refusent d’admettre que Le Canal soit un élu du Seigneur parce qu’il ne fait pas partir de leur rang et qu’ils ne le connaissent pas.

 

Les porteurs de croix et adhérents du Message du Graal  devraient  pourtant remarquer à partir des faits déjà produit que les grandes Annonciations ne peuvent jamais s’accomplir ici sur terre autrement que par l’intermédiaire de quelques élus.

.

Au temps  de l’Accomplissement du Fils de Dieu sur Terre, seuls quelques simples bergers à qui le bandeau fut retiré de leurs yeux spirituels les rendant temporairement clairvoyants et clairaudiants dans ce but témoignèrent  de l’incommensurable Événement de  la Lumière pour attirer l’attention des êtres humains.

 

En dehors de l’Étoile qui se manifesta dans la matière dense, personne parmi les êtres humains de la terre ne vit le lumineux annonciateur ni les légions lumineuses qui l’entouraient. Personne ne vit, ni n’entendit, sauf les quelques bergers élus à cet effet!

  

Ce ne fut donc pas à toute l’humanité que ceci fut manifesté, ni au responsable religieux de cette époque mais à un petit nombre d’élus.

   

L’histoire récente du Seigneur en Germanie en témoigne.

   

Sa Présence suscita l’Appel de quelques Canaux, des doués et comblés-de-Grâce qui reçurent et transmirent les faits relatives aux Accomplissements Sacrés sur Terre.

   

Le livre « les Appels de la Création Originelle » dans lequel tout les Accomplissements de la Lumière furent transcrite en est une illustration parfaite.

.

Tous les Canaux du Temps du Seigneur, ces êtres humains simples, intérieurement évolués, doués d’une faculté intuitive très développée, préparés à leur Mission depuis l’ile de Patmos, ne sortaient d’aucune église chrétienne de l’époque qui les suspectaient d’ailleurs d’être  des imposteurs et des menteurs comme cela est le cas aujourd’hui pour  le Canal du Seigneur qui transmet  les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité.

.

Que tous les chercheurs sincères sachent cependant que Jamais une Annonciation et un Accomplissement de la Lumière ne sait réaliser  au sein d’une organisation terrestres ni parmi son élite. Que jamais les représentants des temples, des églises et toutes sortes d’organisations terrestres n’ont accueilli ou accepté Volontairement l’Avènement d’un Fils de Dieu sur Terre. Pire, que leur instinct de conservation les pousse chaque fois à combattre les prophètes et les canaux chargés d’Annoncer les Événements de la Lumière sur Terre.

.

Ceci doit être gravé dans l’esprit de tout chercheur véritable s’il veut sincèrement conquérir sa liberté spirituelle.

.

Car les Accomplissement actuels du Fils de l’Homme sur Terre comme Celles qui eu lieu  jadis en Germanie ou Celles qui fut  du temps du Seigneur Jésus en Palestine se sont fait et se font en dehors de toutes organisations terrestres.

.

Une contribution de Monsieur GNAN Emmanuel

.

 

 

No Comments »

.

.

.

Et si cela avait été ainsi

.

Chapitre 4 : Peut-on imaginer un seul instant

que le SEIGNEUR puisse revenir sur Sa PAROLE Sacrée ?

………………………………………….

 

Comme nous le savons parfaitement, durant les dernières années de Sa présence en terre germanique, le Seigneur eut à subir Lui-même comme beaucoup d’habitants de cette planète, des restrictions de tous ordres, lesquelles furent provoquées et engendrées par les conflits et affrontements de toutes sortes qui se généralisaient peu à peu pour embraser ensuite d’immenses territoires.

.

La situation et les conditions désastreuses qui régnaient pratiquement partout montraient à quel point cette humanité en était arrivée et de quelle manière la place de la Lumière se trouvait ainsi limitée et reléguée dans le cœur des hommes. Quant à ce qui composait Son entourage immédiat ainsi que la forme que constituait Son milieu environnant, tout était pratiquement réduit à néant. Pour ce qui est du Seigneur en personne, c’est-à-dire Son état de santé de plus en plus dégradé, l’épuisement avéré de tout Son Être, l’internement et la surveillance dont Il faisait l’objet et qui étaient en plus exercés par un pouvoir dictatorial par définition extrêmement méfiant, avec de surcroit un régime politique, militaire et policier qui devait forcément ne pas être spécialement bienveillant envers tous ceux qui comme Lui étaient soupçonnés de ne pas être « dans la ligne » et qu’il contrôlait et vérifiait strictement, tout cela contribuait ainsi à l’instauration de ce pesant et lourd climat délétère, de cette pression si forte et aussi de cette suspicion et de ce danger quasiment permanents qui sévissaient.

.

Alors, je suis encore obligé de me répéter, de m’interroger à nouveau et de constater finalement et très simplement ceci : comment le Seigneur aurait-il pu transformer à ce point Son Message Sacré qu’Il avait pourtant proclamé seulement quelques petites années plus tôt comme totalement abouti et fixé définitivement (et quand bien même eut-Il trouvé de l’aide ou du soutien suffisamment important dans cette tâche immense de refonte complète de Son Œuvre majeure !) alors qu’Il avait déjà passé de longues années, d’interminables années même, et par conséquent la majeure partie de Sa vie à L’expérimenter par le fruit de Son labeur quotidien sous toutes ses formes, puis La méditer et La mûrir intérieurement, pour enfin La préparer et La mettre patiemment et méthodiquement en forme, et tout cela afin de l’offrir tout spécialement à l’entendement et à la compréhension des êtres humains, et cela aussi bien pour la période présente qu’Ils vivaient et affrontaient que pour les temps qui allaient se présenter à eux ans un futur plus ou moins lointain ?

.

Comment dans ce contexte et ces conditions à la fois générales et particulières si compliquées, si dures et tellement restrictives, le Fils de l’Homme aurait-Il pu réaliser ce véritable « tour de force » ou cet incontestable « tour de magie » alors que tout se décomposait et se désorganisait peu à peu autour de Lui et que, surtout et avant tout, Lui-Même se trouvait et on le sait précisément par toutes sortes de témoignages reçus, extrêmement affaibli, véritablement diminué et par conséquent suffisamment et gravement « fragilisé » des seuls points de vue physique et « organique » ?

.

Bien plus et incontestablement, Celui-ci se trouvait aussi et surtout atteint et touché au plus profond de Son Noyau intérieur, intime et « inessentiel » s’agissant d’un Être issu des plus hauts sommets et ce, de façon pourrions-nous essayer de l’exprimer également, à la fois « morale », « éthique » et « spirituelle » par nombre de critiques, calomnies ou attaques de tous ordres dont Il pouvait faire l’objet quand on sait que la Lumière se trouve complètement étrangère et infiniment éloignée de ces comportements vils ?

.

Comme nous le savons tous parfaitement là encore et le croyons tout aussi fermement, nous qui avons lu, relu et relu maintes et maintes fois le Message et ce d’ailleurs quelle que soit Sa forme, Il ne peut donc y avoir sur cette terre la moindre petite place laissée à ce que l’on désigne habituellement et bien commodément par le petit mot hasard, ce même terme d’hasard qu’Einstein utilisât et définit alors sous forme de simple boutade par cette célèbre, exacte, implacable et j’ajouterai aussi imparable formule : « Gott würfelt nicht » (« Dieu ne joue pas aux dés »).

.

Comme il ne peut aussi exister le plus petit miracle et le moindre prodige ou mystère dans la Création entière parfaite et sans faille aucune qui nous est offerte par l’existence et l’activité des Lois qui procèdent toutes de La Lumière et qui ne peuvent que s’accomplir inexorablement jusqu’à leur plus total et infime aboutissement dans cette immense Création provenant de DIEU et de Son FILS, IMANUEL le Fils de l’Homme ! Ainsi, et pareillement à Son frère JESUS qui ne put descendre « corporellement » de la croix comme ses détracteurs et ses ennemis l’invitaient cyniquement afin de prouver en quelque sorte de cette manière incongrue Sa provenance Divine, et pareillement à tout être de chair et de sang vivant sur ce globe terrestre, IMANUEL ne put Lui aussi Se soustraire de l’affligeant et cruel sort moral et psychique qu’Il Lui fallut endurer et subir par la faute et la négligence oh combien coupables de ces misérables petits et incorrigibles esprits d’évolution que nous sommes et qui, par leur mauvais vouloir et une utilisation absolument néfaste de leur libre résolution, amenaient de manière inexorable les évènements à leur triste épilogue ainsi qu’à leur dénouement si catastrophique. Cette issue ne manquera d’ailleurs pas d’intervenir, et cela d’une manière désormais suffisamment rapide dans le temps et aussi tellement démesurée dans la forme afin de surprendre et définitivement « clore le bec » à cette humanité aussi bien puérile que lâche.

 

Si lors de ces ultimes et dramatiques années vécues sur ce plan terrestre, certains qui formaient le « noyau actif » et le « centre spirituel » ou qui appartenaient au plus proche cercle du Seigneur, et ce encore une fois pour mille et une « bonnes » raisons, voulaient transformer et ajuster La Parole Sacrée (nous le rappelons et le martelons encore une nouvelle fois parce que cela constitue la base de leurs démonstrations et de leurs thèses : degré décevant de réception et de compréhension du lecteur envers La Parole Sacrée, immaturité spirituelle entière de l’humanité, inaptitude chronique de l’être humain à recevoir et comprendre de la bonne et exacte manière tout Message issu des Hauteurs Lumineuses, paresse aussi bien intellectuelle que physique, et bien entendu essentiellement spirituelle, irresponsabilité permanente de l’esprit humain que ce soit en général ou en particulier, déviation catastrophique du cours de l’histoire de la planète avec les prises de pouvoirs politiques et militaires dans différentes nations par des fanatiques ou de véritables illuminés devenus des criminels sur une vaste échelle, ….

.

Ou même n’importe quel autre raisonnement allant inévitablement dans ces directions que nous comprenons, appréhendons et accueillons même fort bien par ailleurs, mais qui ne peuvent à eux seuls s’expliquer entièrement et suffisamment !), pour ainsi mieux l’adapter et l’accommoder à la faculté de compréhension des êtres humains, ils avaient de mon point de vue et de toutes les façons l’impérieuse obligation et l’absolu devoir de se plier à la Volonté première du Seigneur qui était pourtant Elle, extrêmement nette et sans équivoque possible : ne pas modifier d’un seul petit iota le texte Sacré qui était achevé et de surcroît, déjà édité et diffusé même en plusieurs langues et par conséquent d’ores et déjà offert comme un véritable testament universel à l’humanité entière.

.

Et d’ailleurs, si l’on réfléchit et si l’on analyse la situation juste un petit peu plus avant, le simple fait que cet ouvrage soit publié de Son vivant ne constituait-il pas déjà en soi ce témoignage manifestement évident et tellement clair, et ne représentait-il pas de surcroit la preuve tangible et irréfutable que Le Seigneur avait bel et bien achevé Son Œuvre maîtresse, le Message du Graal qui donc était la clé de tout ce qui était annoncé et devait arriver à l’humanité entière, là aussi dans ses moindres détails ! Si tel n’avait pas été le cas, pourquoi aurait-Il alors arrêté et édité le Message dans cette disposition et dans cette construction bien précises alors que la plupart de Ses conférences offertes à Ses divers auditoires et déjà écrites ou retranscrites avaient été imprimées et publiées sous d’autres formes et en d’autres temps légèrement plus éloignés comme par exemple celles publiées dans « Les Feuilles du Graal » ?

 

Si nous voulons aller encore un peu plus loin dans nos examens ou interrogations et qui sont indubitablement la marque constante et la preuve évidente de notre incapacité chronique à appréhender La Lumière, une question fondamentale se pose aussi et qui est celle de savoir si le Seigneur agissait encore véritablement en tant que « Fils de l’Homme » lors des toutes dernières années de Sa présence terrestre en terre de Germanie. Si tel ne devait pas être le cas, Oskar Ernst Bernhard et à travers lui Abdruschin ne possédait plus en Lui le Noyau Inessentiel et les irradiations d’IMANUEL et de PARZIVAL provenant des Plans bien Supérieurs à ceux de toute la Postcréation, et il paraitrait alors dans cette optique et peut-être éventuellement envisageable que le Message réécrit l’ait été alors réellement de Sa propre main. Mais cette supposition à peine émise signifie et sous-tend le plus naturellement et le plus simplement que La nouvelle Parole ne provient pas de DIEU, puisque que Celui-ci ne se trouvait plus « présent » en Son FILS (le noyau inessentiel d’IMANUEL étant retourné au Père ou sur d’autres sphères, tout comme d’ailleurs le noyau de PARZIVAL était remonté dans Sa patrie le Manoir du Graal se situant dans le plan du Spirituel Primordial.

.

Par conséquent, s’il faut alors convenir et admettre logiquement dans cette hypothèse que cette « seconde parole » délivrée ne provenait plus des Hauteurs Lumineuses, et par conséquent celle-ci devenait donc davantage humaine ou en tout cas plus proche de notre plan et n’avait rien à voir de près ou de loin avec le Message divin que le Fils de l’Homme avait apporté à toute l’humanité les quelques petites années auparavant. Mais en réalité et en vérité, cela ne peut valablement être car cela reviendrait tout bonnement à dire et signifier que Le Seigneur s’était ainsi plié à la volonté de Son entourage qui avait failli. Et pour ma part, Abdruschin a bien effectué la mission qui lui avait été assignée par Son Père sur cette terre de Germanie et ce, jusqu’à Son dernier souffle ; et même si les irradiations venant des Plans Supérieurs et des Plus Hauts Sommets n’étaient plus intégralement présentes ou avaient complètement disparu, il n’en demeure pas moins que le Fils de l’Homme qui ne réunissait plus en Lui que son noyau et ses enveloppes terrestres ne pouvait en aucune sorte manquer à Sa Mission en s’abaissant à vouloir défaire Son Œuvre majeure pour soi-disant La reconstruire et L’améliorer. Cela est pour moi, ainsi qu’à tout être qui se veut réfléchi, raisonnable et responsable, impossible.

.

Il est de plus parfaitement intolérable et surtout inacceptable de pouvoir penser et insinuer ne serais-ce qu’un seul et fugace instant que cette théorie invraisemblable et dénuée de sens puisse représenter la réalité et la vérité puisqu’elle laisse ainsi rien moins entendre et signifier que le Seigneur aurait en fait trahi Sa propre Parole, et par conséquent Celle de DIEU ainsi que Son Frère JÉSUS, avec qui Il fait UN. Pouvez-vous, devons-nous encore imaginer un seul instant que cette conception, et plus que cela de cette doctrine érigée en dogme de la réécriture du Message par IMANUEL Lui-Même puisse être valable et acceptable ?

 

En fait, Ses familiers n’osèrent et ne se risquèrent surtout pas à infirmer un tant soit peu Son point de vue, ou pire encore, s’aviser à combattre Sa décision concernant le Message, et donc lutter ouvertement et visiblement contre Lui. Pouvons-nous d’ailleurs là aussi et de nouveau raisonnablement supposer et même seulement suggérer, ne serais-ce qu’un seul petit instant, que le Seigneur, dans un état si affaibli soit-il, revienne sur Sa Volonté et Sa détermination initiales parce qu’Il aurait manqué, et seulement par moments, de force suffisante ne serais-ce que physique dans la matière ou de fermeté morale et éthique sur le seul plan spirituel et bien sûr au-delà  de ce plan puisqu’Il était issu d’un Plan tellement sublime !

.

Aurait-Il été dans un état d’inconscience permanent tel qu’Il en aurait oublié tout le reste et se serait plié ainsi à la puérile et dérisoire décision d’ordre terrestre et bassement matériel de quelques êtres formant Son entourage proche ? Et surtout, en renonçant à Son engagement total et exclusif, Il pourrait abandonner ainsi le « contrat » qui le liait à Son PÈRE, ou alors plus précisément et prosaïquement formulé, il délaisserait et « laisserait filer » carrément Sa Mission confiée par DIEU pour finalement dans la vaste et rude tempête qui sévissait sur toute la planète se permettre impunément et subrepticement de « quitter le navire » qui pliait sous les vents violents et tanguait sur les fortes vagues, alors qu’Il en était toujours et plus que jamais le capitaine et donc le « seul maître à bord » ?

.

Se serait-Il ainsi renié à ce point devant DIEU LE PÈRE, Son propre PÈRE, devant Son Frère JÉSUS (qui avait effectué un chemin analogue) et face à toute la Divinité substantielle et le plan du Pur Spirituel dont Il est le Roi et Souverain, puis « secondairement et accessoirement » envers l’ensemble de ces pauvres et pitoyables hommes de cette partie d’Ephésus, et en définitive de l’humanité entière s’incarnant et vivant dans les six autres immenses et lointaines parties cosmiques ?

.

En agissant de cette manière, serait-Il enfin allé jusqu’au bout de cette logique perverse et à bien des égards « luciférienne » qui était celle d’accepter et de reconnaître cette notion que les humains n’étant pas encore suffisamment mûrs et véritablement prêts à accueillir la Sainte Écriture, Celle-ci devait finalement et fatalement Se rapprocher des esprits d’évolution et donc en quelque sorte venir S’adapter et Se conformer à leur comportement pour ensuite mieux S’ajuster et se prêter davantage à leurs petits et mesquins désirs, alors qu’Il avait toujours indiqué et écrit exactement l’inverse, en répétant notamment que l’homme devait aller vers La Parole et L’accepter telle quelle Est … ou bien ne pas La suivre et ne pas non plus La faire sienne dans l’hypothèse où Elle Lui serait indifférente ou même contraire ?

 

Là encore, et tout comme Son Frère JÉSUS qui ne prit pas la fuite devant la foule hurlante et la justice humaine déficiente pour aller ainsi inexorablement vers la mort physique, IMANUEL ne fléchit pas et ne succomba point devant les sirènes trompeuses et simulatrices des ténèbres, quelques furent leurs apparences, leurs formes, leurs genres et leurs origines. Et puis, ne faut-il pas aussi « pointer du doigt » et découvrir ce simple fait : parmi ceux qui L’entouraient et qui L’avaient suivi jusqu’à Son départ, d’autres encore, moins nombreux certes, mais fidèles parmi les fidèles, devaient aussi de leur côté veiller à ce que cette éventualité avancée par d’autres de faire réécrire par le Seigneur Lui-même le texte de Son Message et par conséquent de Le changer ne puisse aucunement se produire.

.

Il serait d’ailleurs sûrement largement temps à ce propos de mentionner et de souligner que ces quelques dévoués, loyaux et sûrs partisans ont de de la sorte parfaitement et consciencieusement rempli dans l’ombre et la discrétion la plus totale leur noble et belle mission de la perpétuation dans le temps de la véritable Parole Sacrée. En fin de compte et malgré toutes les incroyables et nombreuses vicissitudes ainsi que des réels dangers de toutes sortes qui ont dû se présenter continuellement devant eux, ils réussirent malgré tout à préserver et ainsi sauver le texte du Message Divin en Le soustrayant de l’oubli et du néant où certains voulaient honteusement et vilement le précipiter à tout jamais, et ainsi Le préserver et le garder absolument intact, puisqu’Il est finalement de retour parmi nous dans la forme telle que définie et prônée par le Seigneur au siècle dernier !

.

Que cette chaîne formée de femmes et d’hommes au comportement si exemplaire, fidèles à La Lumière véritable et authentique et qui épargnèrent et sauvèrent le Texte Sacré en soient ici mille et mille fois loués et remerciés. Mais là encore, ne doutons pas que La Lumière établira sur ce sujet particulier, et lorsque les temps enfin propices et opportuns seront venus, tous les éclaircissements et restituera donc là aussi, l’entière, la seule et unique Vérité.

 

Chapitre 5. Et germa l’idée folle, saugrenue et insensée de réécrire le Message

 

 

No Comments »

.

.

Et si cela avait été ainsi

Chapitre 3 :  DE L’APPARITION ET DE L’EXISTENCE D’UN SECOND MESSAGE

…………………………………………………………………………

 

 

 

Que se passa-t-il donc réellement pour qu’en ce tout début du vingt-et-unième siècle, nous en soyons arrivés à cette situation présente à la fois aussi terriblement grotesque que pitoyable et méprisable s’agissant d’un sujet aussi décisif et crucial pour le devenir spirituel de chacune des créatures humaines qui peuplent cette planète terre et par voie de conséquence de l’avenir tout court de l’humanité entière ! Cette situation absurde et aberrante donc, où les divers mouvements et clans se réclamant encore de nos jours du Fils de l’Homme s’affrontent désormais depuis plus d’un demi-siècle dans des querelles intestines dignes des plus âpres combats et des pires luttes fratricides qu’eurent à mener entre elles églises et communautés religieuses reconnues, religions diverses ainsi que chapelles et sectes en découlant et ce, durant des siècles et des siècles.

.

Il est toutefois utilement précisé que si ces rivalités actuelles ne mettent pas ou plus directement ou spécifiquement en péril l’intégrité physique de nombreux êtres humains sur ce plan terrestre (comme ce fut malheureusement si souvent le cas pendant de trop nombreux siècles ensanglantés et obscurs), elles risquent cependant de retarder fortement, voire interrompre complètement la bonne direction qui pouvait être pourtant prise et choisie par d’innombrables vies sur le plan spirituel, le seul qui vaille !

.

Mais une chose doit cependant au moins susciter la curiosité et l’éveil naissant pour ainsi quelque peu éclairer et alerter tout lecteur ou adepte du Message en trois tomes, donc celui-là même qui fût transmis et volontairement « inoculé » par les dirigeants du mouvement du Graal dès la fin des années quarante et le tout début des années cinquante du siècle dernier, tout juste après la fin des hostilités et des horreurs de la dernière guerre mondiale : pourquoi et comment donc se fait-il que cette Mission essentielle du Seigneur concernant le don si précieux de Sa personne pour ce qui concerne avant tout la préparation, puis ensuite la confection et l’exécution, et enfin la conservation intacte de la Parole Divine, Son entourage immédiat livra-t-il en fin de compte à toute l’humanité un autre texte, quand bien même celui-ci aurait été remanié de la main du Seigneur en Personne, sans que dans cette supposition simplement émise aucune explication n’ait été véritablement apportée et surtout, sans qu’aucun document décisif, tout aussi probant et en fin de compte absolument convaincant émanant du Seigneur Lui-même comme par exemple un écrit qui exposerait et donnerait les véritables raisons et clés de ce remaniement profond n’ait par conséquent jamais été simplement présenté ou seulement publié ?

 

En effet, et nous l’avons déjà bien souligné, le Seigneur n’a cessé, et en toutes circonstances ou dans de nombreux écrits, de nous adresser soigneusement quelques allusions ici ou là, ou alors carrément nous apporter des informations et des instructions suffisamment précises relatives à la sauvegarde de La Parole.

.

Alors, pourquoi n’aurait-il pas et sous quelque forme que ce soit, présenté et exposé également d’autres directives et de nouvelles indications elles aussi tout aussi claires et explicites puisqu’il s’agissait cette fois-ci rien de moins que de la transformation radicale et absolument complète qu’Il aurait estimé nécessaire et indispensable de faire quant au fond et à la forme qu’Il voulait donner, ou plutôt redonner à La Parole Divine, puisque le chemin pris par les hommes, et ce malgré Sa Divine présence, allait tout droit à la catastrophe ?

.

Car ne nous trompons pas et ne nous leurrons pas, ne nous berçons pas de douces illusions, les deux versions du Message sont extrêmement différentiées l’une de l’autre, avant tout bien sûr, dans la simple apparence, mais aussi et surtout dans le contenu avec notamment cette présence de certaines conférences du Message 1931 qui condamnent très expressément l’attitude des esprits d’évolution de cette planète, que ce soit en général (l’humanité par sa paresse d’esprit et par son intellect mis en première ligne) et en particulier (certains proches du Seigneur par leur trahison et leur duplicité).

.

De plus, comment un tel bouleversement de fond en comble de cette Œuvre unique et capitale pouvait-il s’opérer en si peu de temps (seulement quelques toutes petites misérables années) et cela, dans des conditions très pénibles, aussi risquées et tellement compliquées (étant donné la stricte surveillance dont le Fils de l’Homme et Ses proches faisaient continuellement l’objet) sans que l’Auteur Lui-même et cet entourage par ailleurs et en réalité plus ou moins proche n’aient pu à un moment ou à un autre, divulguer des informations ou des documents précis et convaincants sur les raisons véritables de cette mise à jour qui remettait de fait complètement en cause le texte existant que le Seigneur avait pourtant authentifié, achevé et publié en l’année 1931, en considérant et faisant ouvertement savoir qu’Il était parfait, puisque Sa construction et Son agencement étaient effectués de telle sorte que chaque esprit d’évolution que nous sommes devait le recevoir et l’assimiler goutte à goutte, degré par degré, marche après marche, avec de surcroît cette indication tout aussi importante, voire essentielle que le lecteur devait scrupuleusement suivre l’ordre établi qui permettait ainsi la juste compréhension et l’assimilation correcte du texte ?

.

Je ne puis m’empêcher à ce propos et tout en ayant pleinement conscience de ma propre responsabilité en faisant cela, vous livrer ces quelques lignes extraites de la Conférence n° 58 « JE VOUS ENVOIE » des Résonances au Message du Graal en son Tome I :

« De plus, ne mêlez rien qui serait tiré des conférences factuelles à des extraits pris au début de Message : en effet, il ne peut y avoir d’union parce qu’il est nécessaire que les conférences se suivent l’une après l’autre pour donner les échelons nécessaires à une juste compréhension. L’ordre que j’ai fixé moi-même exige une maturité constante sans restrictions ; car je commence par ce qui es compréhensible de nos jours et j’accrois peu à peu le savoir de telle façon qu’un esprit humain puisse m’y suivre. Ensuite, je détaille de plus en plus les parties de la Création et je sépare quantité de choses qui, jusqu’à présent, restaient encore désignées par une même expression d’ensemble, je les sépare en de nouvelles parties que je n’avais pas encore citées auparavant.

C’est seulement de cette façon qu’il me fut possible avec le temps de dérouler un tableau des grandes choses que l’homme peut saisir, à condition qu’il me suive très exactement, qu’ainsi il ne laisse aucun échelon derrière lui ou qu’il n’en prenne pas un trop superficiellement. La moindre lacune lui rendrait cela totalement impossible.

La construction de mon Message est reliée au mystère de l’Omnisagesse, laquelle connaît les esprits humains et leurs capacités bien mieux que vous, les hommes, n’en êtes capables. Et cette Sagesse, il vous faut vous y confirmer dans tous les cas, sinon vous n’atteindrez jamais le but vers lequel vous aspirez !

Je ne vous donne pas le Message pour que vous puissiez vous égarer maintenant en le transmettant aux hommes à votre propre gré, mais je pose comme condition obligatoire qu’il reste immuable en tout ce qu’il contient et tel qu’il est ! Celui qui veut en changer ne serait-ce que le moindre sens, le moindre mot, même avec le meilleur vouloir, celui-là se rend coupable !

C’est la Sainte Parole de Dieu à laquelle l’homme n’a pas le droit de toucher, que ce soit pour l’arranger d’une manière qui lui serait commode ou encore pour en rendre la possibilité de compréhension plus facile aux esprits humains !

La construction doit rester telle que je l’ai donnée. Et celui qui cherche à y toucher sera obligatoirement coupé de la Grâce d’offrir la Parole à autrui. On a assez péché en ce domaine, déjà avec la Parole de Jésus, lorsque la sagacité des hommes voulut y faire un tri, simplement parce qu’ils ne comprenaient pas cette Parole et parce que tant de choses leur paraissaient incommodes pour une réalisation terrestre. On préféra de beaucoup insister sur ce qui était terrestre et on déforma la Parole afin qu’elle se trouvât en accord avec la façon de penser humaine.

Par sa construction, le Message offre aux âmes humaines un chemin sans interruption jusqu’à leur accomplissement suprême ! Faites-y attention, ne vous laissez jamais égarer au point de le quitter ».

 

Dans le silence oppressant et accablant de ces temps d’obscurité et d’opacité intense provoqués par l’accumulation toujours plus dense des sombres et lourds nuages tellement profonds et menaçants qui envahissaient progressivement tout le continent Européen pour ensuite atteindre et recouvrir de leurs voiles noirs pratiquement l’ensemble de la planète, La Parole Sacrée et Divine allait inexorablement et tout simplement disparaitre à tout jamais alors qu’Elle aurait dû précisément constituer cette seule, salutaire et inespérée bouée de sauvetage, cet appel réconfortant et cet ancrage puissant de la Lumière pour celles et ceux qui croient sincèrement, subissent et souffrent. En conséquence, et face à ce mouvement belliqueux et agressif généralisé si ample qui s’amplifiait, auraient dû peu à peu se former et se tisser autour d’Elle cette assistance nécessaire, pour qu’ensuite se façonne véritablement un robuste et puissant bouclier qui soit réellement protecteur, et qu’enfin se construise ce rempart défensif qui auraient dû et pu La rendre invulnérable et inviolable ! 

.

Mais en fait, le cours de cette trop longue page d’histoire qui se construisait ou plutôt se défaisait et se déchirait lamentablement dans les larmes et le sang, dans l’angoisse et les cris du désespoir et que l’homme traversait selon son statut de puissant ou de faible en provoquant ou en subissant ces lourds et accablants évènements en aurait-il été pour autant quelque peu changé, simplement modifié, voire complètement bouleversé ?

.

En vérité, et avec le recul du temps absolument nécessaire qu’il faut à l’être humain pour commencer réellement à percevoir la réalité des choses et mieux comprendre les évènements à travers l’action de ses semblables, mais également avec le regard devenu un peu plus lucide que nous pouvons maintenant tous porter rétrospectivement sur cette période précise ainsi que celle des années immédiates qui suivirent cette foule de malheurs, tout cela m’apparaît en fait désormais beaucoup moins sûr.

.

En effet et à l’évidence, La Lumière et Ses Véritables et Authentiques Envoyés et Serviteurs ne devaient (et ne pouvaient d’ailleurs absolument pas) et en aucun cas s’immiscer et intervenir de quelque manière que ce soit dans ce désordre honteux et avilissant qui frappait impitoyablement la terre avec de surcroit une partie relativement non négligeable de ses habitants qui prenait consciemment et volontairement le parti et le chemin chaotique de la déraison et de la folie meurtrière, alors que l’autre, sûrement la plus importante laissait faire en quelque sorte en s’abandonnant lâchement et là aussi paresseusement dans un premier temps, pour finalement dans un presque immédiat second temps en subir directement sur elle, les conséquences les plus affreuses et désastreuses .

.

Tout cela pour n’avoir pas eu le courage de s’opposer quand il en était grand temps et surtout encore possible de le faire avant que l’horrible et infernale machine déjà fortement engagée ne s’emballe complètement. L’humanité de cette petite terre affirmait ainsi crûment son réel manque de maturité, sa tiédeur et sa complète ruine, et confirmait dans la triste réalité et un à un, tous les propos ou écrits du Seigneur. Et puis, les Lois inexorables et justes qui gouvernent et parcourent la création entière ne pouvaient en aucun cas être bouleversées ou simplement changées. En ressortant et reproduisant notamment comme autrefois en un abominable et sordide écho cette expression tellement ahurissante et si lamentable : « si tu es le Fils de Dieu, descend de la Croix », la foule reprenait une nouvelle fois à son compte deux millénaires plus tard, ce même et sempiternel thème.

.

Avec donc encore et toujours en arrière-plan cette croyance que les Lois de Dieu pourraient bien être contournées et qu’ainsi, il soit possible de modifier un tant soit peu le comportement éhonté adopté par les hommes avec comme conséquence logique et inévitable cette marche funeste et fatale de l’histoire qu’ils avaient volontairement engagée sur ce chemin de la ruine complète et du désastre total. La Lumière n’avait par conséquent et en aucune manière la possibilité d’intervenir ; L’aurait-Elle fait ou seulement tenté de le faire, ou aurait-Elle pu le réaliser de la manière la plus infime soit-elle que Celle-ci se déjugeait et se reniait instantanément, et à partir de cet instant précis ne pouvait désormais plus du tout prétendre à être ce qu’Elle Est : la Lumière éternelle, véritable, authentique, parfaite et vraie.

.

Le libre vouloir des hommes de cette terre en avait donc décidé et voulu ainsi et tout ce que la fausse volonté humaine préparait, perpétrait et réalisait effectivement devait aller à son complet, fatal et inéluctable dénouement qui était la chute annoncée de l’humanité vers le néant. Face à cette tragédie, La Lumière devait malheureusement et ne pouvait dès lors que s’effacer et se tenir à bonne distance de la folie belliqueuse et meurtrière des hommes. Ce combat n’était pas ou plus le sien : l’humanité devait aller au bout de sa logique dévastatrice, et ainsi gouter jusqu’à la lie ce qu’elle avait provoqué et engendré par sa seule faute.

 

Mais pour autant, cette posture délibérée prise par La Lumière sur cette petite et pitoyable terre ne pouvait et ne devait en aucun cas signifier que rien d’autre que ce lamentable tableau ne se préparait et ne se réalisait. En réalité, dans le profond silence du recueillement et l’authentique Sagesse de la parfaite connaissance, là justement où le véritable Amour et la puissante Volonté agissent, les promesses d’un meilleur futur commençaient déjà à se dessiner et même s’accomplir comme cela avait déjà été prophétisé puis confirmé et témoigné par la Parole Sacrée du Fils de l’Homme dans Son Message éternel de Vérité !

.

Alors que dans d’autres sphères qu’elles soient infiniment lointaines ou même extrêmement proches, là où les pensées immatures et les agissements non moins puérils des humains n’ont absolument aucune place et ne peuvent d’aucune manière se concrétiser et se réaliser, La Lumière Elle, avançait déjà concrètement avec tous ses fidèles et dévoués serviteurs en ordre de bataille. Ces derniers issus de diverses sphère ou appartenant à différents genres de toute la Création et postcréation s’apprêtaient à assumer leurs futures tâches et commençaient petit à petit à tisser avec une joie immense et reconnaissante et l’un après l’autre les innombrables fils du Renouveau, lesquels doivent enfin et encore se multiplier et grandir sur ce globe terrestre pour finalement triompher du mal et du faux, et ce justement au jour et à l’heure précis que Seul le Très Haut connaît.

 

Chapitre 4 : Peut-on imaginer un seul instant que le SEIGNEUR puisse revenir sur Sa Parole Sacrée ?

.

No Comments »

.

.

Et si cela avait été ainsi

Chapitre 2 : Du RENONCEMENT de l’humanité

……………………………………………….

 

 

 

Il ne fut donc pas écouté et suivi, Lui qui était pourtant issu des plus Hautes et inaccessibles cimes pour venir délivrer Son Message de Vérité à la terre et à travers elle, à l’humanité entière ! Toutes les explications provenant de ceux qui séjournaient sur la Sainte Montagne du vivant du Seigneur et par la suite de leurs successeurs directs jusqu’aux dirigeants actuels qui aujourd’hui y demeurent encore, nous furent donc présentées et abondamment livrées.

.

Ces éclaircissements qui périodiquement ou de façon irrégulière nous furent donnés, s’appuyaient et se fondaient notamment sur cette mise en évidence des terribles conditions sévissant à cette période et du contexte historique à la fois chargé et douloureux avec d’une part la débâcle de quelques-uns des proches qui se réclamaient pourtant du Seigneur et d’autre part la faillite tout court de l’humanité qui dans son ensemble s’abandonnait et se perdait irrémédiablement. Ces mêmes observations et justifications se perpétuèrent ainsi sans interruption aucune pendant d‘interminables années pour en arriver finalement aux temps actuels, preuve manifeste s’il en était que le doute et les interrogations légitimes que pouvaient se poser encore un certain nombre de fidèles ou de simples lecteurs du Message, et cela dès l’origine, subsistaient toujours.

.

De plus, ces quelques questions précises mais sans réponses véritablement satisfaisantes, convaincantes ou déterminantes puisque aucune preuve physique ou pièce matérielle n’était véritablement produite, entrainaient ensuite et tout naturellement l’apparition progressive du doute, avec finalement l’ombre néfaste et écœurante de la suspicion. Ainsi, toutes ces incertitudes commençaient-elles progressivement à s’installer pour régner un peu plus encore parmi un nombre croissant de Porteurs de Croix. Lors de cette longue période trouble d’avant-guerre avec déjà des conflits plus ou moins larvés entre les nations et même carrément ouverts et déjà déclenchés par certaines d’entre elles, la situation qui se présentait était déjà tellement grave et tragique, si pesante et confuse à la fois, qu’aurait dû par voie de conséquence s’imposer normalement la mise en place de certaines mesures de sécurité véritablement draconiennes pour la protection et donc la conservation dans son intégralité de la SAINTE PAROLE.

.

Mais hélas, cela ne put malheureusement se concrétiser, les familiers et les proches du Seigneur ne semblant manifestement pas prévoir et peut-être aussi se rendre véritablement et suffisamment compte de la situation réelle existante alors qu’une succession d’évènements sinistres s’abattait et déferlait avec une rapidité incroyable sur le monde entier et que la MONTAGNE du SALUT voyait même Son Sol Béni et Sa Terre Sacrée foulés par les bottes des barbares nazis, sans que tout ce déferlement puisse être simplement évité ou arrêté à temps.

.

Pouvait-il d’ailleurs en être autrement étant donné la duperie, la dissimulation, la fausseté qui régnaient alors, alors que la sauvagerie, la brutalité et la bestialité allaient ensuite d‘un coup s’abattre sur l’Europe entière pour la ravager. Si l’on ajoute que tout cela provenait par malheur d’une partie de cette population et de cette nation allemandes qui avaient pourtant obtenu la grâce insigne d’être choisies comme le peuple élu de DIEU, le constat en devient donc effarant !

.

Mais le Seigneur, dans le lourd et douloureux silence dans lequel Il S’était progressivement enfermé puis muré, et aussi devant l’évidente et invraisemblable contrainte extérieure dont Il était la victime Elle aussi innocente et sacrifiée, devait malgré tout et de toute évidence, savoir et connaître très précisément dans quelle direction allait se diriger cette humanité de l’époque et donc à quelle issue tragique tout cela ne manquerait pas d’aboutir dans un avenir plus ou moins rapproché à l’échelle et à l’entendement des hommes de cette petite planète terre.

 

Il y a presque deux mille ans déjà et juste avant qu’Il ne subisse un sort si cruel et tellement abominable sur le Golgotha, Jésus connaissait et discernait Lui aussi parfaitement le devenir de cette même partie cosmique d’humanité en faisant allusion à des temps futurs mais néanmoins proches où Son Frère le Fils de l’Homme, devait venir apporter aux êtres humains de cette terre La Parole de Vérité par la délivrance d’un nouveau et ultime Message Divin. Par cette conscience aigüe ainsi que par cette perception et cette compréhension absolument pénétrantes et lucides de la part de l’Un et de l’Autre des Deux Fils en face des graves et terribles évènements qui se préparaient ou même se produisaient malheureusement en réalité à chaque fois devant Eux, et de plus sur Leurs propres Personnes (en effet, de par Leurs fonctions et leurs rôles éminents, ils se tenaient à la toute première place, même si la plupart des hommes de la terre méconnaissaient ou étaient totalement inconscients de Leurs Présences Divines), alors que les évènements annoncés allaient inévitablement se réaliser par la suite, ne pouvaient que les inciter et les engager à adopter l’Un comme l’Autre cette attitude de retrait.  Cette conduite et cette position signifiaient d’ailleurs ce nécessaire et indispensable recul qui doivent marquer l’isolement exigé face à l’absurdité, la paresse et l’ignorance pourtant voulues, choisies et réitérées par la majorité des femmes et hommes en face de La Vérité.

.

Mais entendons-nous bien et ayons ceci parfaitement enraciné au plus profond de chacun de nous et par conséquent de ce que je désignerais peut-être improprement ou incorrectement comme notre « mémoire » spirituelle » : si donc la Lumière Véritable adopte cette posture apparente de repli en s’effaçant devant l’obscurité complète, ce n’est pas parce qu’Elle la fuirait ou la craindrait, mais bien en raison du fait que le principe du faux représenté par l’archange déchu Lucifer a peu à peu gangréné puis finalement entièrement envahi et corrompu au fil du temps les esprits d’évolution que nous sommes, et qui, constamment par leur libre arbitre agissant encore et toujours de façon pleine et entière, ont malheureusement et tragiquement choisi de s’abandonner à cette issue régressive et finalement négative en voulant emprunter une voie qui s’avérait être une totale impasse.

.

Et tous ces petits êtres terrestres infects et répugnants qui ont agi et qui d’ailleurs continuent toujours à agir de cette manière ne pouvaient et ne peuvent donc par cette liberté de procéder et de penser si mal utilisée qui leur était accordée, qu’aller à leur propre perte et finalement se diriger tout droit vers leur anéantissement tant personnel que collectif dans le proche déferlement apocalyptique. Quant à Lucifer dénommé à juste titre le prince des ténèbres, étant d’une essence et d’une origine infiniment plus élevée que celle du genre humain puisqu’il est un archange provenant du plan Divin, il se trouve pratiquement et malheureusement toujours sur un niveau presque comparable ou plus exactement voisin ou « parallèle » à celui des deux Fils de Dieu, quand bien même fut-il définitivement exclu et déchu de ce plan supérieur ; et Seuls, le Fils de l’Homme et le Fils de Dieu appartenant et issus des cimes les plus élevées et les plus sublimes des Hauteurs Lumineuses détenaient-Ils et conservaient-Ils en eux ce « noyau » et ce foyer intense de pure « Inessentialité » provenant du PERE, qui Leurs donnaient ainsi la pleine capacité et donc la possibilité de pouvoir le « rencontrer personnellement ».

.

Et cela se produisit effectivement, d’abord avec JESUS qui, en se soustrayant à ses désirs ou à ses sollicitations, et en le repoussant fermement et subtilement pour ne pas le suivre lors de la « tentation du désert », ne tomba pas dans le piège qui lui était impudemment et cyniquement tendu. Puis ensuite, avec IMANUEL qui, allant le débusquer et l’affronter dans des régions si basses et si obscures de la matérialité qui se trouvaient en conséquence et par nature là encore tout à fait inaccessibles aux esprits humains que nous sommes, l’a finalement vaincu et enchaîné pour mille ans lors de Sa mission effectuée en terre de Germanie, mission faisant partie d’un vaste plan de sauvetage mais qui, et comme nous le verrons certainement mieux un peu plus loin, ne fut cependant accomplie qu’incomplètement par le Fils de l’Homme.

.

Je me dois de préciser cependant qu’en employant le terme « incomplètement, il y a pour moi la nécessité évidente de bien formuler et spécifier que cet adverbe n’est pas utilisé dans le sens imparfait, insuffisant ou sommaire qui relèvent eux de l’échec pur et simple, mais bien précisément dans celui d’inachevé, d’incomplet, d’inaccompli, lesquels mots laissent ainsi entendre et supposer qu’il peut et doit y avoir une suite plus favorable et positive et donc un accomplissement qui lui, ne peut qu’être complet et parfait. 

 

Mais en définitive, tout cet ensemble d’actes, d’interventions ou de notions et de concepts n’est en fait pas tout à fait du ressort et de l’entendement que peut en avoir un être humain. Il ne nous est en effet pas permis à nous, simples esprits d’évolution de comprendre entièrement ou même seulement de façon fragmentaire le processus entier, bien que le Message ou certains autres des Ecrits ou des Paroles du Seigneur nous exposent et nous dévoilent néanmoins suffisamment d’éclaircissements ou d’éléments fort utiles et indispensables nous amenant ainsi à une perception beaucoup plus accessible et surtout à une compréhension plus juste de maints événements de cet ordre qui se produisent sur des plans ou nous ne pouvons en aucune manière nous aventurer, notre constitution et notre genre ne le permettant absolument pas. En cela, nous ne saurions suffisamment louer et remercier Le Très-Haut qui nous apporta par LA PAROLE et la présence DIVINE de Ses deux Fils sur notre petite terre tous ces précieux et riches enseignements ainsi que toutes ces informations capitales pour notre devenir.

.

Et à l’heure des très proches accomplissements, de récentes, inédites mais authentiques révélations provenant elles aussi des Hauteurs Lumineuses et intitulées « DERNIERS ENSEIGNEMENTS DE LA LUMIERE POUR LE SECOURS DE L’HUMANITE » parviennent régulièrement et je dirais même d’une certaine manière abondamment sur notre plan de matérialité, et viennent ainsi nous apporter et nous donner nombre d’éclaircissements qu’il s’avère désormais absolument nécessaire et indispensable de connaître et d’approfondir le plus correctement possible si nous voulons nous préparer très sérieusement, mais également si nous désirons apprendre convenablement et retenir au mieux toute les vraies leçons qui nous furent sans cesse données dans le passé qu’il soit extrêmement lointain ou plutôt très proche pour les prendre désormais véritablement en compte aujourd’hui comme demain, afin que nous puissions espérer devenir réellement ces êtres entièrement « nouveaux » tant réclamés et exigés du Seigneur et qui puissent de la sorte mériter de survivre à ce redoutable temps fort de l’Apocalypse qui ne manquera pas de se déclencher afin de faire place à une nouvelle terre.

 

.

Chapitre 3 : De L’APPARITION ET DE L’EXISTENCE D’UN SECOND MESSAGE

 

 

 

 

 

No Comments »

.

.

Présentation de l’oeuvre de Daniel : Et si cela avait été ainsi

…………………………………………..

.

Cette petite contribution s’adresse avant tout à celles et à ceux qui dans leur cheminement sur cette terre eurent un jour la grâce immense de rencontrer le Message du Graal intitulé DANS LA LUMIÈRE DE LA VÉRITÉ et découvrir ainsi Celui qui L’écrivit et qui avait pour nom de plume ABDRUSHIN. L’Œuvre et l’Auteur, pourtant inconnus et totalement ignorés de la plupart des hommes provoquèrent aussi bien interrogations et doutes que certitudes et rejets.

.

La négation totale ou la conviction absolue s’installèrent alors parmi le cercle restreint des êtres qui en avaient la connaissance et de nos jours, loin d’être éteintes ou même apaisées, les polémiques ressurgissent, encore plus intenses et virulentes, provoquant divisions et schismes parmi tous les fidèles du Message.

 

Cet ouvrage tente simplement de démêler le vrai du faux et par là même de rechercher … La VÉRITÉ, une Vérité enfouie dans cette pesante réalité allant des années 1930 jusqu’à la fin du dernier conflit mondial, une période sombre pourtant illuminée par un Être et une Œuvre qui devaient déjà transformer radicalement le monde.

 

Quant aux autres esprits d’évolution ne connaissant actuellement ni l’Auteur ni Son Œuvre, très éloignés ou ignorants qu’ils sont de ces vaines querelles, cela compte en fait peu dans la balance dès l’instant où leurs âmes suffisamment éveillées et bien vivantes, telles des petites flammes peuvent s’élancer bien haut dans le vaste ciel étoilé. Est désormais venue l’époque où les yeux doivent se dessiller et les oreilles se déboucher afin de percevoir et reconnaître les innombrables signes qui s’amoncellent en d’incessants et brusques mouvements de tous ordres sur cette petite planète terre en pleine mutation.

.

Le temps de l’Apocalypse est donc arrivé et avec Elle, la fin d’un long et immense cycle qui devait inexorablement se clore : le commencement et la fin, le premier et le dernier. Ce retour de l’Alpha et de l’Oméga frappant vigoureusement à notre porte est annoncé. Sachons vite prendre une dernière et ultime fois le chemin qui nous sauvera.

.

.

.

TABLE DES MATIÈRES

 

AVANT-PROPOS

http://graal1931.politicien.fr/category/et-si-cela-avait-ete-ainsi-une-oeuvre-de-daniel/

_______

 

1. LA SAUVEGARDE DE LA PAROLE ORIGINELLE

 

2. DU RENONCEMENT DE L’HUMANITÉ

 

3. DE L’APPARITION ET DE L’EXISTENCE D’UN SECOND MESSAGE

 

4. PEUT-ON IMAGINER UN SEUL INSTANT QUE LE SEIGNEUR PUISSE REVENIR SUR SA PAROLE SACRÉE !

 

5. ET GERMA L’IDÉE FOLLE, SAUGRENUE ET INSENSÉE DE RÉÉCRIRE LE MESSAGE

 

6. LA MISSION ULTIME DU FILS DE L’HOMME EST ENCORE A VENIR

 

7. DU RETOUR DU FILS DE L’HOMME QUI RETROUVE INTACTE SA PAROLE ORIGINELLE

 

8. LE SCENARIO D’UN MOUVEMENT NOUVEAU DEVENANT PLUS TARD UNE ÉGLISE NE POURRA PLUS JAMAIS SE REPRODUIRE

 

9. LE TEMPS OU S’ÉRIGÈRENT ÉGLISES DOMINATRICES ET DOGMES DESTRUCTEURS EST DÉSORMAIS RÉVOLU

 

10. LES QUELQUES DOUTES QUE NOUS POUVONS ENCORE AVOIR DOIVENT S’ESTOMPER ET DISPARAÎTRE DÉFINITIVEMENT

 

11. LE LONG, PATIENT ET INDISPENSABLE LABEUR DE TOUTE UNE VIE PEUT-IL ÊTRE REMIS EN CAUSE L’ESPACE DE QUELQUES PETITES ANNÉES ?

 

12. UN SIMPLE ET PRESSANT APPEL VENU DU FOND DU CŒUR    

 

13. ET SI LE FILS DE L’HOMME AVAIT BIEN RÉÉCRIT LUI-MÊME SON MESSAGE …

 

14. LES LOIS IMMUABLES FLUENT A TRAVERS L’UNIVERS ET REVIENNENT INEXORABLEMENT VERS NOUS 

 

15. D’INNOMBRABLES FORCES ET AIDES SONT AUPRÈS DE NOUS ET NOUS NE VOYONS NI N’ENTENDONS RIEN

 

16. DES INTERROGATIONS SUBSISTENT ET MONTRENT AINSI CRÛMENT NOTRE IMMATURITÉ

 

17. GARDONS-NOUS BIEN DE JETER LA PIERRE SUR AUTRUI

 

18. LE SEIGNEUR COMPRIT ET SUT QU’IL NE POURRAIT ACCOMPLIR INTÉGRALEMENT SA MISSION EN TERRE DE GERMANIE

 

19. QUE VALENT NOS VAINES ET PUÉRILES QUERELLES EN FACE DU RASSEMBLEMENT ET DE L’UNION ?

_______

 

EN GUISE DE CONCLUSION FORCEMENT PROVISOIRE ….

PUISQUE TOUT N’EST PAS ENCORE INTÉGRALEMENT ACCOMPLI

_______

 

ÉPILOGUE

_______

 

No Comments »