Changement et élargissement des notions
.

Chaque fois qu’un Envoyé de la Lumière vient sur terre, la plus grande charge que les humains élèvent contre lui est celle de vouloir changer la tradition, le dogme, la doctrine officielle. On l’accuse d’hérésie, de blasphème, d’apostasie, d’irrespect. Or, l’élargissement des notions est une nécessité inscrite dans la Loi de la Création. Rien n’est donné définitivement. Tout est donné progressivement selon l’ouverture et la maturité de l’esprit humain. Et cet élargissement nécessaire des notions ne touche pas au fond mais brise les formes erronées édifiées autour du Legs Sacré qu’est la Parole de DIEU. 

Or, c’est cette forme vide, stérile et stérilisante que l’humain dans sa paresse vénère le plus. Car, elle lui permet de se reposer sur une illusion de spiritualité. Toucher à cette forme, le contraindrait à découvrir que sa conviction ne repose que sur du vide. Ce qui l’obligerait à se remettre en mouvement pour bâtir une conviction véritablement vivante et vibrante avec la Vérité. Pour ne pas être tiré de son confortable sommeil spirituel, il devient l’ennemi du Porteur de vérité, de cette vérité dérangeante pour sa tranquillité terrestre. 

Être ancré dans un enseignement spirituel et rester en même temps ouvert à un élargissement des notions est une équation difficile à résoudre pour beaucoup. 

Généralement, lorsqu’il s’est forgé une conviction, l’être humain se juche sur le trône de son orgueil spirituel ou se couche dans le lit de sa paresse spirituelle en se disant : « J’ai trouvé, je n’ai plus rien à chercher. » Ce faisant, il n’obéit plus à la Loi contraignante du mouvement spirituel qui doit le pousser à ne jamais se reposer sur ses lauriers. N’est-il pas dit que qui n’avance pas recul ? 

Concilier l’ancrage dans un enseignement spirituel et l’ouverture à l’élargissement des notions n’est possible que pour celui qui est libre intérieurement et qui garde sa confiance en la Lumière. Tous les autres qui ont perdu leur liberté de pensée en se réduisant à l’état de véritable mouton de Panurge, attendront sagement ou craintivement que leur maître à penser leur montre la position à adopter, l’opinion à suivre. 

Le Christ, l’Amour du Père n’a pas été accepté car Son Enseignement apportait des changements à la doctrine officielle des pharisiens. 

Le Seigneur ABDRUSCHIN-PARZIVAL-IMANUEL, lorsqu’il vint en tant qu’Envoyé divin en Germanie n’a pas non plus été accepté car Son Enseignement apportait des changements

Aujourd’hui, avec le Retour du Fils de l’Homme, on assiste au même pitoyable scénario. Et ce sont les adeptes du Message du Graal qui s’illustrent de fort mauvaise manière.  

« Nous avons notre Message du Graal, nous n’avons besoin de rien d’autre » disent-ils avec une apparente bonne foi. Et nos braves adeptes du Message du Graal se laissent détourner ’’Des Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité’’ que reçoit actuellement un Canal sur terre. Car, il ne faut pas oublier que nous avons de nouveaux pharisiens du Message du Graal. Ce sont tous ces ’’personnages importants’’ qui donnent l’illusion d’œuvrer pour le Seigneur, alors qu’ils ne servent qu’eux-mêmes. 

Que les promoteurs du faux Message du Graal se liguent contre la vérité apportée par les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité que reçoit le Canal est tout à fait compréhensible. Car ces personnages le savent, la Vérité ne peut que briser les édifices de leur escroquerie en mettant au grand jour le faux sur lequel, ils ont tout édifié. 

Mais, que des promoteurs du Message 1931 s’illustrent aussi en ennemi de la Vérité par leurs attaques contre le Canal et ses révélations, voila qui laisse songeur. Pourquoi ces personnages se sentent-ils menacés par la vérité ? 

Aujourd’hui, un Canal s’est levé pour transmettre les Directions de la Lumière dans le monde. Ces Textes donnés par la Lumière, ces ’’Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité’’  font la lumière sur les Accomplissements actuels de la Lumière sur terre. Ils donnent naturellement toutes les indications afin que l’humanité accomplisse ce que la Lumière attend d’elle. 

A peine la diffusion de ces Texte a-t-elle commencé que l’on voit déjà surgir des rangs des milieux du Message 1931 des messages d’opposition, de contradiction, de désapprobation, d’hostilité, d’objection, de protestation, de réfutation, de rejet.… 

Or, ces textes donnés par la Lumière n’apportent aucun changement au Message du Graal 1931. Ils ne remplacent pas la Parole. Ils ne font qu’élargir les notions. Et naturellement cet élargissement des notions jette dans la poussière toutes les théories échafaudées par des ’’personnages importants’’ autour de la Parole du SEIGNEUR. 

Ces Textes appellent à un changement d’état de conscience car l’heure est à la gravité et aux accomplissements. 

Certains s’arcboutent contre ce qu’ils pensent être une tentative de changement de la Parole. Ne voient-ils par l’Amour Incommensurable qui se manifeste par l’envoi de ces Textes ? 

Ne savent-ils pas qu’aucun vouloir humain ne saurait changer ou faire dévier la Sainte Volonté du Père ? 

L’humanité n’a pas changé dans son hostilité envers les Œuvres de la Vérité et la Volonté de la Lumière. Elle reste toujours prompte à combattre la Volonté de la Lumière pour conserver ses acquis. 

Face à  cette quatrième Venue d’Un Fils de DIEU, face à cette Troisième Venue du Fils d l’Homme, l’humanité changera-t-elle enfin sur ce chapitre ? 

Les pessimistes diront : « Il n’y a aucun espoir de changement. Il n’y a pas deux sans trois. Et encore moins trois sans quatre. Cette humanité qui a renié et assassiné trois fois Les fils de Dieu ne saurait accueillir cette quatrième venue d’un Fils de Dieu qu’avec hostilité. C’est inéluctable, obligatoire, inévitable : qui a bu boira, qui a trahi trois fois trahira une quatrième fois. Qui a assassiné assassinera. Qui a crucifié crucifiera».

Le vrai serviteur dira : « Le changement commence par moi. Le plus important pour chacun n’est pas de spéculer sur les chances de changement de l’humanité. Le plus important est de se lever pour faire le pont afin que puisse s’ancrer chaque rayonnement qui jaillit de la Sainte Personne du SEIGNEUR qui chemine sur terre actuellement. Le temps est venu de construire le Règne du Renouveau en m’épurant, en m’unissant aux Guides de Lumière afin de répandre plus loin la Lumière qui jaillit du SEIGNEUR. Car c’est là le point capital pour que s’ancre le Royaume du SEIGNEUR sur terre. Chacun doit être à sa place, car autrement se produirait la même faillite que du temps du peuple qui fut appelé. » 

.

KONE Soualiho de Ganwé, Abidjan Wassakara, le mardi 10 janvier 2012

 

Comments

  1. James said:

    Bonjour, qu’entendez vous par « faux Message du Graal » ? Merci, James

Leave a Reply

*