Pour la Pleine Lune du 14 décembre :

Le chant d’Astarté

Il y a bien longtemps, notre très chère Reine, Astarté, la fille d’Odin, Prêtresse de la Pureté divine, gardienne essentielle de la féminité,  remplie de tristesse s’était plaint auprès de Krishna et lui avait exposé ce que les humains avaient fait de la notion de «Pureté», et de la liaison qu’elle ne trouvait plus avec la femme de la Terre :

« La femme de la postcréation ne me connaît plus. Voilà pourquoi coulent mes larmes, car je voudrais agir et je ne le puis plus. Le chemin vers la femme de la Terre m’est fermé; son vouloir s’est endormi. Toi, Krishna, tu peux et tu dois la réveiller, car ce n’est que par elle que tu pourras ramener les êtres humains à la vie. C’est à elle de prendre les devants, puisqu’elle a failli. »

 

Et pourtant, malgré les efforts fourni par Krishna et plus tard par tous les envoyés de la Lumière rien ni fi.

La femme de la Terre ferma son oreille de plus en plus à l’appel d’Astarté.

Mais voilà que depuis peu la liaison s’est de nouveau rétablit.

En effet, depuis peu, La Lumière de la Féminité se penche à nouveau vers la terre. Car sur terre est né un nouvel ancrage.

Cet ancrage rayonne doucement mais sûrement la Puissance de la Lumière de la Féminité.

Oui, depuis peu, sur terre, scintille et commence à se répandre la Lumière de la Pure Féminité vers toutes les femmes de la terre.

Depuis peu des fils de lumière de la Pure Féminité s’élèvent de toutes les nations, de toutes les races de la terre et commence à resplendir au-dessus de la terre.

Depuis ce temps une joie s’est emparée d’Astarté et sa voix résonne à nouveau à travers l’astre lunaire.

De sa gorge jaillit chaque Pleine Lune, le chant de la Féminité, et son chant appelle les femmes de la terre à tisser et renforcer les liens avec cette Lumière de la Féminité à travers chaque vouloir, chaque pensée, chaque parole et chaque acte.

Et chante, chante, chante Astarté

Et son chant résonne à travers chaque Pleine Lune annonçant l’Evènement grandiose qui vient.

Et son chant secoue les âmes des humains de la terre.

Et son chant réveille les humains qui peuvent être encore réveillés.

Et son chant enveloppe celles et ceux qui lèvent  leur regard vers le ciel, qui prient dans leur cœur le SEIGNEUR des MONDES.

Et chantent et dansent  des milliers de  femmes lumineuses,

Et chantent et dansent  des milliers êtres essentiels féminins de la lune,

Et chantent et dansent  des milliers de Lunilles.

Et tout le genre féminin, toutes les femmes de la terre sont invitées à chanter avec Astarté et ses Lunilles la grande symphonie du chant de la Féminité, le chant du renouveau qui s’ancre sur la terre et dont les paroles sont écrites en lettre d’or dans les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité.

Puisse La femme de la postcréation s’ouvrir au chant d’astarté en précédant l’homme qu’elle doit conduire vers le renouveau qui arrive.

Puisse La femme de la postcréation s’ouvrir aux derniers  Enseignements de la Lumière afin deramener les êtres humains à la vie.

Et chante, chante, chante Astarté .

Et que chante les femmes de la Terre chaque Pleine Luneavec la reine Astarté le Chant de la Pureté retrouvée.

Amen

Leave a Reply

*