.

.

Rêve de Monsieur A :

C’était comme si j’allais au temple pour le recueillement. Je suis en retard. J’attends que le recueillement tire à sa fin avant d’entrer dans le temple :

Là on vous montre qu’un mouvement s’enclenche en vous, mouvement qui doit vous amener à la compréhension de certaines choses qui vous angoissent, car vous ressentez une certaine gêne, vis-à-vis de votre responsabilité par rapport à la Lumière, par rapport à la Loi et par rapport à votre engagement vis-à-vis de la Lumière, car c’est pour votre cheminement intérieur que cela est très important. L’attente dans laquelle vous vous mettez, c’est une prise de recul sur ce que vous vivez au sein du mouvement. C’est comme si vous deveniez spectateur de ce qui vous est montré par rapport au mouvement du Graal, afin de comprendre ce qui n’est pas dans le Mouvement de la Loi.

A la fin du recueillement, je constate que le temple a changé, comme si je me suis trompé de lieu :

Cela vous montre qu’en prenant du recul dans ce qui vous est montré, en étant spectateur de ce que vous voyez, alors vous prenez conscience de ce qui est faux, et cette prise de conscience vous fait ressentir intuitivement la vérité sur ce qui est vécu, et sur ce que vous vivez au sein du mouvement du Graal, et qui n’est pas juste car ne vibrant pas dans les Lois de la Lumière. Et de ce fait vous voyez la réalité de ce qui est véritablement, et vous avez l’impression de vous tromper, mais ce n’est pas qu’une impression car on vous montre ce qui est, car vous vous ouvrez pour voir la réalité vraie.

Je vois l’un des porteurs de Croix, je lui demande : « est-ce que les gens sont descendus du temple ». Il me dit que T., un responsable, est en échange sur un point d’incompréhension. Je décide d’aller assister à cet entretien :

Là on vous montre que l’incompréhension de certains points commence à se dévoiler devant vos yeux, car votre conscience est en train de s’ouvrir par rapport à la responsabilité des porteurs de Croix vis-à-vis de la Lumière, et aussi par rapport à votre propre responsabilité. Et c’est votre amour pour la Lumière qui vous amène à cela, à vouloir aller jusqu’au bout de ce qui est faux et qui ne vibre pas dans la Loi de la Lumière. A voir ce qui n’est pas juste dans l’action du mouvement du Graal.

Je vois Monsieur T., il avait changé. Il a laissé pousser sa barbe et sa moustache. Il parle d’un élément concernant la gérance du mouvement du Graal. Je l’ai senti rempli de colère :

Ce qui change c’est votre regard sur la responsabilité que chaque être humain a vis-à-vis de la Lumière. C’est votre maturité qui change, et qui entraîne votre conscience à évoluer, car la compréhension de ce qui est demandé par la Lumière devient plus claire en vous, votre regard s’élargit sur la réalité de ce qui doit être, c’est-à-dire sur ce qui doit être dans la Loi de la Lumière, de ce qui doit vibrer dans la Parole Véritable. Ainsi se dévoile devant votre conscience ce qui se cache derrière les masques des fausses actions du mouvement du Graal, et cela vous fait éprouver de la colère, car vous ressentez cela comme une trahison, mais chacun est responsable de là où il met les pieds, et il est montré aussi que chacun peut changer de chemin afin de ne pas avancer aveuglément, et tout est source d’enseignements pour celui qui veut voir et entendre, pour celui qui veut suivre le chemin de la Lumière. Et en cela il faut que la colère soit remplacée en « vouloir de changer », de se transformer pour aller dans le sens de la Parole Véritable, afin de La rendre vivante dans tout son être, et dans tout ce que l’on fait, dit et pense.

J’étais assis près d’un porteur de Croix. Je constate que je suis habillé seulement d’une chemise, je constate que j’ai oublié ma Croix et mon costume de cérémonie :

Plus vous découvrez la réalité sur ce qui est, plus ce qui est faux aussi en vous se libère, car vous vous rendez compte de ce qui vous entrave et qui ne vibre pas dans la Volonté de la Lumière, entre autre que vous avez suivi un chemin erroné, à travers des pratiques erronées, car le mouvement du Graal est devenu une église terrestre, et qui se comporte comme une église terrestre, c’est-à-dire liée à la matière, et qui ne suit pas le Mouvement de la Lumière, et qui ne vibre pas dans la Parole Véritable de Lumière. Et c’est cela dont vous prenez conscience, et vous vous libérez de ce qui vous relie à ce qui est faux, et cela vous met dans un état de solitude, et de sentiment d’être un peu perdu. Et par le fait d’oublier votre Croix et votre costume de cérémonie, c’est parce que vous ne savez plus vers quoi aller, comme si tout s’écroulait autour de vous. Mais vous n’avez pas à oublier votre Croix ni votre confiance en la Lumière, cela il ne le faut pas, malgré ce que vous découvrez du mouvement du Graal, vous n’êtes pas lié à lui, mais c’est à la Lumière que vous êtes lié, et à Elle seule, alors ne vous laissez pas décontenancer par ce que vous découvrez, ni voyez, car il vous faut le voir, pour maintenant poursuivre votre chemin de la juste manière, c’est-à-dire dans le Mouvement de la Loi de la Lumière, décrit à travers chaque conférence de la Parole Véritable, qui est le Message 1931, tel que le Seigneur l’a écrit et qui n’a subi aucune modification. Ainsi l’on vous met sur le chemin, c’est votre guide de lumière qui vous amène à voir la vérité, et à trouver la Vérité.

Le porteur de Croix, auprès de qui j’étais assis, avait le pantalon déchiré. Et il n’était pas content de me voir assis auprès de lui :

Là on vous montre par le pantalon déchiré, que le mouvement du Graal n’est pas dans le Mouvement de la Lumière, et qu’il s’est lui-même désuni du chemin de la Lumière, c’est une scission, une déchirure, à l’image du pantalon. Et quand les êtres se rendent compte de cette manipulation fausse du mouvement pour garder ses adhérents sous sa coupe, alors le mouvement du Graal ne tolère pas qu’un être s’en libère, se dégage de ses griffes et quand un être découvre ce qui se passe réellement, et qu’il décide de devenir libre, alors il n’est plus admis parmi eux, car étant considéré comme un lépreux, ou un traite, mais cela est faux, car vis-à-vis de la Lumière cet être devient libre pour se transformer véritablement afin de La servir. Il devient libre spirituellement et peut libérer ses ailes pour s’envoler dans la Lumière et vivre telle que le veut la Parole Véritable afin de vibrer en Elle.

Nous étions assis sur des bancs au lieu des chaises qui occupent à l’ordinaire les lieux. Je me suis demandé : « est-ce le temple ? » :

Et là on vous dévoile ce qui est, véritablement, que l’on maintient les êtres liés ensemble, pour qu’ils ne se réalisent pas par eux-mêmes, mais qu’ils soient comme des moutons de Panurge qui suivent aveuglément ce qu’on leur dit de penser, de dire, de faire. Et l’on vous montre par le banc que cela représente cette chaîne qui entrave les êtres, alors que la chaise c’est s’assumer en se mettant en mouvement soi-même pour vivre dans la Parole, c’est devenir un être libre en construisant sa conviction, sa fidélité, et ainsi de devenir un roc solide pour servir la Volonté de la Lumière. Et c’est, de ce fait, ancrer, en devenant un exemple, ce qui est donné dans la Parole. Devenir un exemple vivant pour faire rayonner à travers soi, sa façon d’être, ses pensées, ses paroles, et ses actes, les Lois de la Lumière. Et ainsi devenir libre pour servir la Lumière en devenant un être conscient de sa responsabilité, et par sa maturité grandissante devenir un outil au service de la Lumière, devenir un être utile pour œuvrer dans cette merveilleuse Création qui appartient au Créateur de Tous les Mondes. Et le vrai temple n’est pas une église terrestre, car ce n’est pas faire semblant, mais il doit d’abord se construire en soi, en vivant dans la Parole du Seigneur, c’est le premier temple que chaque être doit élever redonnant en une prière de gratitude tout son amour au Seigneur et au Créateur de Tous les Mondes. Et alors chaque être deviendra un vrai porteur de Croix montrant, ainsi que par son habit de cérémonie, son appartenance à la Lumière.

Voici Monsieur A. ce que vous indique votre guide à travers ce rêve, il vous montre ainsi le chemin à suivre, et à construire à l’intérieur de vous. L’aide est là immense au-dessus de chacun, mais c’est à chaque être de vouloir l’entendre et la saisir, mais quand l’être est sincère, jamais seul il n’est, car la Lumière n’abandonne jamais celui qui veut aller vers Elle et qui veut vivre en Elle.

Le Canal Principal.

.

Leave a Reply

*