Tu n’auras pas d’autres dieux devant Ma Face !

………………………………………………….

Le 06 décembre 1941, notre Seigneur et Roi mourrait de façon prématurée à cause de la lamentable faillite des Appelés. Il a quitté la terre sans avoir accompli les promesses annoncées, notamment, l’achèvement du Jugement dernier, l’éradication du mal et des ténèbres de la surface de la terre, le dénouement du karma de l’humanité et l’édification du Règne de Mille Ans.

Le 06 décembre 1941, le Seigneur et Roi quittait prématurément cette terre par la faute de l’humanité pécheresse qui venait une fois encore de s’opposer à la Sainte Volonté de DIEU en se faisant l’instrument des ténèbres pour empêcher le Seigneur d’accomplir Sa Haute et Sainte Mission.

Le 06 décembre 1941, le Fils Saint de DIEU quittait cette terre, mais DIEU n’avait pas détourné Sa Face de l’humanité. Il n’avait pas abandonné l’humanité à elle même. C’est l’humanité qui avait abandonné le Fils de DIEU à la merci des attaques des ténèbres. N’était-Il pas le Joyaux le plus précieux, le Cadeau le plus Sacré, la Parole Vivante, la Loi Vivante, la Vérité Vivante, l’Esprit de DIEU, l’Être le plus Saint, le plus Grand et le plus Pur ? Pourtant, les êtres humains ont détourné leurs faces du Seigneur. Malgré tout, le Fils de l’Homme n’a pas détourné Sa Sainte Face de cette humanité pécheresse, alors qu’Il aurait pu à juste titre et à juste raison abandonner cette humanité à son funeste sort, car elle venait de montrer une fois encore qu’Elle était indigne du Secours le plus grand de DIEU par l’assassinat qu’elle venait de commettre sous une forme spirituelle sur le Fils de l’Homme.

Malgré tout, le Fils Saint de DIEU n’a pas détourné Sa Face de cette humanité perdue et déchue. Lorsqu’Il a vu des êtres cherchant et appelant vers LUI, du Cœur du Seigneur a jailli la grande Prière d’intercession : « Père, n’abandonne pas ces âmes qui appellent vers Toi, ne laisse pas ces flammes s’éteindre à tout jamais. Accorde-Moi de revenir afin que tout s’accomplisse et que puisse se construire le Royaume de Lumière sur terre. Car sans Jésus-Imanuel-Parzival rien ne peut se faire et se construire, car tout doit passer par le Trigone Sacré. » Dans Son infinie Bonté DIEU le Père a donné au Seigneur l’autorisation de revenir sur terre afin que tout s’accomplisse et que puisse se construire le Royaume de Lumière sur terre. Le Seigneur séjourne présentement sur terre dans un corps de chair et de sang.

Mais, quel sera le comportement de l’humanité devant la Face du Seigneur qui chemine actuellement sur terre ? Oui, comment l’humanité se présentera-t-elle devant la Face du Seigneur ? Des proverbes nous invitent à la prudence : « Le singe ne change jamais sa manière de s’asseoir. Proverbe africain». « Crois, si tu veux, que des montagnes ont changé de place, mais ne crois pas que des hommes peuvent changer de caractère. Proverbe arabe ». « Il est plus facile de déplacer un fleuve que de changer son caractère. Proverbe chinois ».

Pour celui qui possède une connaissance poussée de l’humanité, il n’y a aucune illusion à nourrir ici. Si le privilège est donné à l’être humain de se présenter devant la Face du Fils de DIEU qui séjourne présentement sur terre, il fera exactement ce qu’il a toujours fait. Il cherchera à railler, à discréditer et à dénigrer le Seigneur. Il trainera dans la boue chacune de Ses Paroles. Mais, heureusement, cette fois-ci, par décision de DIEU, l’être humain a perdu ce privilège de se présenter devant la Face du Seigneur avant la fin du Jugement. Ainsi, toutes agressions, toutes railleries et toutes attaques seront épargnées au Seigneur. Car après le Jugement ne restera sur terre qu’une petite troupe d’êtres humains qui ne pourront que s’incliner avec révérence et vénération aux Pieds du Seigneur.

DIEU se voile donc la Face pour le moment. Son Fils présent sur terre est protégé par l’anonymat le plus absolu. Cet anonymat est un bouclier protecteur contre l’être humain incapable de respecter la Sainteté des Enfants de DIEU. Ce bouclier tombera après le Jugement. Et l’humanité restante pourra voir le Fils de Dieu face à face.

Certains cherchent déjà à voir le Seigneur en face, dans quel but, je ne le sais vraiment pas. Ces personnes pressées croient-elles que voir le Seigneur les dispensera du travail de transformation personnelle exigée par le Seigneur ? Ou cherchent-elles seulement à avoir le plaisir et le privilège de compter parmi leurs relations personnelles un Fils de DIEU ? Une fois, j’ai reçu le mail d’un correspondant que m’interrogeait sur un certain veilleur du Graal qui claironnait sur un site internet disparu aujourd’hui qu’il était le Fils de l’Homme. Naïvement, j’ai pensé qu’il était de mon devoir de mettre en garde celui qui sollicitait mon avis contre les prétentions mensongères de ce mauvais plaisant de veilleur du Graal. Mais bien grande fut mon étonnement de recevoir une réponse courroucée venant du questionneur qui me rabrouait vertement en me disant qu’il était assez grand et mâture pour reconnaître le Fils de l’Homme, et qu’il n’avait pas conséquent pas besoin de mes « conseils avisés ». Je venais de comprendre que sa question n’était pas sincère. Il voulait que je l’encourage à se précipiter dans les griffes de cet imposteur de veilleur de Graal. Depuis ce jour, j’ai décidé d’être plus réservé face aux questions des questionneurs. Et j’ai fait mien le proverbe : « si le cabri mange du savon, en quoi cela regarde le chien ». Naturellement, j’ai coupé toutes relations avec ce questionneur qui avait une forte attirance pour ce mauvais plaisant de veilleur du Graal.  

Tout vient à point nommer à qui sait attendre. Le Seigneur ne nous demande pas de Le chercher. Il nous demande d’accomplir notre serment, là où nous nous trouvons. Il est Omniscient. Il nous voit. Il sait très bien dans quelle situation chacune et chacun se trouve. Son Aide et sa Force nous parviennent là où nous sommes, qu’est-il donc besoin de parcourir toute la terre à Sa recherche alors que l’heure pour cela n’est pas encore venue ?

Et puis regardons-nous en face, essayons de voir en face ce que nous sommes. Croyons-nous être dignes de comparaître devant LUI dans notre état actuel ? Car sachons que Celui, qui sur Terre, chemine de nouveau au milieu des hommes, ne peut s’entourer d’esprits médiocres, et paresseux, d’esprits incertains et douteux. Chercher à rencontrer le Seigneur avant l’heure voulue par la Lumière est un vouloir personnel et non le pur vouloir de servir la Lumière.

Sachons que quiconque sera autorisé à s’approcher de LUI devra être tel qu’il se doit d’être devant Son Seigneur et Roi car seul ce qui est purifié de nouveau et vibrant parfaitement dans Sa Justice et Son Amour pourra s’approcher de Lui, le Pur. Sa Proximité ne peut admettre que la justice, la pureté et l’amour qui soit entièrement conforme à Sa Volonté et Ses Lois car il ne peut en être ici bas sur terre que selon ce qui est dans les Cieux pour tout ce qui se tient près de Lui.

Nous pouvons nous couvrir la face pour pleurer de gratitude et de honte. De gratitude pour la grandeur de l’Amour et de la Bonté de DIEU. De honte et de repentir pour la petitesse de notre compréhension et de notre conviction en la Perfection de la Volonté et de la Parole de DIEU. Alors que tout est clair dans le Message du Graal, nous avons douté de la Sainte Parole. Nous nous sommes laissé séduire par des scénarios rocambolesques échafaudés ou concoctés par des apprentis faux prophètes. Ils ont monté de toutes pièces des accomplissements dans lesquels le Seigneur était absent, alors qu’il est clairement dit dans la Sainte Parole que rien ne peut s’accomplir sans la Présence du Seigneur. Oui, couvrons-nous la face de honte pour avoir douté de la Perfection de la Sainte Parole et de l’Omnisagesse du Seigneur. Comment nous a-t-il été possible d’avaler facilement l’odieux mensonge des falsificateurs du Message du Graal qui ont réussi à nous faire croire que le Seigneur avait au dernier moment modifié le Message du Graal, et que par conséquent le Message du Graal 1931 était remplacé par le Message dit de dernière main ?

La face de la terre changera bientôt. La face de la mer de la mer changera également. Ces changements sont déjà en cours, mais avant qu’ils ne soient terminés, il faudra que le cœur de l’être humain change totalement et radicalement s’il veut subsister sur la Nouvelle Terre. Tout en nous et tout de nous doit changer et se transformer pour se conformer au Message du Graal 1931, la Sainte Parole de DIEU. C’est une exigence, une nécessité, une condition pour accéder au Nouveau Règne de la Lumière sur terre. La Parole ne se conformera jamais à l’être humain. C’est l’être humain qui doit changer pour se conformer à la Parole. Et cette Parole, telle qu’Elle a été donnée sans changement, cette Parole Inaltérée a déclenché le Jugement et le début du tri sur terre quand le Seigneur était encore parmi nous. Ce Jugement a été ralenti après Son décès le 06 décembre 1941. Mais, maintenant qu’Il est de retour sur terre dans un corps de chair et de sang, le Jugement reprend sa vitesse de croisière pour se précipiter à grand pas vers sa clôture.

La Présence du Seigneur attire et amène la Sainte Comète. L’Astre gigantesque se précipite vers la terre à une vitesse vertigineuse, à la vitesse de la Volonté du Seigneur. La Sainte Comète vient en tant que Signe et Preuve de la Sainte Présence d’un Fils de DIEU sur terre. Elle vient comme un astre libérateur pour tout ce qui aspire à la Lumière. Elle vient comme une meule qui écrase tout sur son passage pour tout ce qui veut se vouer encore aux ténèbres. La grande comète est annonciatrice de grands bouleversements et de grands changements libérateurs. Mais seul celui qui fait l’effort de se transformer avant l’apparition de la Sainte Comète pourra subsister face aux changements qu’elle apportera et imposera.

Au-dessus de la terre les êtres essentiel ont façonné, construit et tissé la nouvelle terre et jour après jour ils agissent et tissent dans la perfection de la Loi. Ils préparent chaque transformation, chaque changement, chaque mutation. Préparation qui s’établit sur terre depuis bien longtemps pour ceux qui ne prennent pas pour des transformations mécaniques tout ce qui arrive à la terre. La terre est vielle, mais elle n’est pas folle, rappelle un vieux dicton. Les bouleversements s’enclenchent depuis longtemps mais par la Force de la Lumière, par la Force du Seigneur et Roi les enclenchements se font de plus en plus rapides car le mouvement de la Lumière s’amplifie toujours plus. Et les êtres essentiels suivent cette accélération car à travers eux elle vient vers nous. Ils acheminent tout vers nous pendant que nous organisons nos fameux sommets de la terre, sommets sur le climat, sommets sur le changement climatique dans la négation de l’existence des êtres essentiels par nos prétendus savant et pseudo-scientifiques. Quelles solutions croyons-nous pouvoir trouver alors que nous ne voulons pas écouter les conseils de ceux qui sont à l’origine de ces changements, et que nous voulons encore moins reconnaître et obéir à la Volonté du Seigneur et Roi des Mondes.

La face de la terre changera très bientôt. La terre cessera d’être une vallée de larme, de désolation et de perdition. Elle deviendra l’école du Règne de Mille Ans, le Royaume de Dieu, la Nouvelle Jérusalem, la Vigne du Seigneur. Nous avons fabriqué des slogans creux pour nos campagnes présidentielles : « le changement c’est maintenant ! In change, we believe. Le changement, c’est possible. Tout doit changer avec une nouvelle équipe ». Mais, notre désir de changement n’a jamais été sincère, car ce que nous voulions toujours c’était un changement conforme à nos faiblesses, à nos désirs, à nos mesquineries et à nos illusions terrestres. Mais, nous n’avons jamais voulu du changement conforme à la Sainte Volonté de DIEU. La preuve, chaque fois qu’un Envoyé de DIEU est venu, ici sur terre pour nous montrer la voie du véritable changement, nous l’avons raillé, attaqué, entravé et assassiné. Et après Son Décès, nous avons porté une main impie, impure et perfide sur l’Enseignement apporté pour l’altérer afin qu’il corresponde à nos faiblesses et à notre soif de domination terrestre.

La palme d’or dans cette entreprise de falsification des Saints Enseignements de la Lumière sera remportée par les fondateurs du mouvement du Graal qui réussiront la prouesse incroyable de falsifier une Parole mise par écrit de la première à la dernière ligne par la Main sacrée du Fils de DIEU Lui-même. Aujourd’hui, il existe à côté du Message du Graal 1931, un Message du Graal différent tant dans la forme que le fond. Ce faux Message du Graal est affublé du nom trompeur de « Message du Graal de dernière main ». Les imposteurs et les menteurs qui colportent ce faux Message du Graal prétendent qu’il est l’œuvre du Seigneur Lui-même. Ils avancent que le Seigneur aurait au dernier moment opéré des changements dans Sa Sainte Parole pour l’adapter à de nouvelles données et à une nouvelle donne. Les tartuffes, les scélérats, les arracheurs de dents, les vandales, les voyous, les pirates, les corsaires, les faux monnayeurs ! Quel culot ! Quelle audace ! Quelle effronterie de mentir de façon de manière aussi ignominieuse contre le Saint Esprit, sur l’Esprit de Vérité ! Ne craignent-ils pas de comparaitre devant la Justice de DIEU ? Ne savent-ils pas que le Message du Graal 1931 est la SAINTE PAROLE, la PAROLE de DIEU, la PAROLE PARFAITE, la PAROLE SACRÉE ?  

Ils n’ont pas laissé les PAROLES ainsi qu’elles étaient mises par écrit par la Main sacrée du Saint des saints. Ce qui était simple, clair, net et parfait, ils l’ont contaminé,

déchiré,

miné,

déformé,

désaxé,

gauchi,

abaissé,

abâtardi,

abîmé,

adultéré,

altéré,

avili,

barbouillé,

brisé,

cassé,

corrompu,

déconsidéré,

défiguré,

défoncé,

déformé,

déglingué,

dégravoyé,

délabré,

démoli,

dénaturé,

déprécié,

déprisé,

détérioré,

dévalorisé,

dévalué,

diminué,

ébréché,

endommagé,

esquinté,

faussé,

flétri,

frelaté,

galvaudé,

gâté,

mutilé,

profané,

prostitué,

rapetissé,

ravagé,

saboté,

saccagé,

sapé,

souillé,

altéré,

falsifié,

gangréné,

désaccordé,

déchiqueté,

démembré,

disloqué,

fractionné,

fragmenté,

morcelé.

Ce qui pouvait aider l’humanité à s’élever vers la Lumière ils l’ont transformé en un instrument de domination de l’esprit humain, en une poule aux œufs d’or pour remplir leurs poches.

N’ont-ils jamais lu les avertissements de Jean le Baptiste : « Moi, Jean, j’atteste avoir écrit les PAROLES que j’ai vraiment dû entendre. Mais quiconque y ajoutera quelque chose récoltera les tourments qui se trouvent décrits dans ce Livre, parce que son intellect se place devant la LUMIÈRE DE DIEU. Et si quelqu’un retire quelque chose de ces PAROLES, il lui sera retiré sa part de Fruit de la Vie éternelle et la Ville Sainte. »

La Parole Inaltérée du Seigneur est et reste le Message du Graal 1931. Notre Seigneur et Roi a apporté sur terre, à travers la Parole, les Lois de Son PÈRE et aucune Loi ne peut être changée, ni déviée ne serait-ce que de l’épaisseur d’un cheveu, ni être modulée ou modifiée pour le bon plaisir des hommes. Le Seigneur ne pût donc donner Son Autorisation de modifier Sa Parole comme ont voulu le faire croire certains êtres, et comme veulent toujours le faire croire certains êtres, par des paroles ronflantes et emplies du venin des ténèbres, et tout cela pour continuer d’asseoir leur suprématie, ou pour couvrir l’ignominieuse faillite de la plupart de ceux qui étaient Ses plus proches autour de Lui. Car cela voulait dire et montrer aux yeux de l’humanité que les Rayons de Lumière étaient remontés, ainsi que tous les Aides éminents au-dessus de ceux qui devaient servir sur terre et œuvrer pour le Seigneur et Roi. La Parole Vivante est la Parole de la Lumière de tous temps. Elle ne peut être changée, ni déviée de l’épaisseur d’un cheveu, car alors Elle ne peut plus être. La Parole, la Parole de Lumière qui est le Sang et l’Eau de la Vie de la Source Éternelle.

Grande est la responsabilité de celui qui reçoit les connaissances de la Lumière. Grande est la responsabilité de celui qui a en main la Sainte Parole de DIEU. Il doit La protéger et surtout ne jamais la déformer pour chercher à en faire un usage personnel, car ce qui n’est pas utilisé sur le chemin de la Loi de la Lumière se retourne contre l’être qui en fait mauvais usage. Ainsi la Justice de la Lumière est et ne peut être détournée ou changée.

Il ne faut cependant pas pleurer et s’attarder sur les graves erreurs du passé. Même si nous avons gravement fauté, la possibilité nous est encore offerte d’entrer dans les grâces de la Lumière, c’est pour cette raison que le Seigneur est présent sur terre. Serait-il revenu s’il n’existait plus aucune possibilité pour nous de redevenir des êtres agréables à l’œil du Père, des esprits accomplis, des êtres humains dignes de ce nom, des ouvriers fidèles dans la Vigne du Seigneur ? Amendons-nous. Repentons-nous et faisons le bon pas vers la Lumière sans nous accrocher aux erreurs du passé. « Être reconnaissant de ce qu’on a été, de ce qu’on a mal fait, de nos fausses actions, nos mauvais penchants, nos pêchés, c’est reconnaître le manquement à la Loi, la déviation à la Loi. Et quand il y a reconnaissance cela veut dire que le cœur de l’être est touché, que l’expérience est devenue vivante en lui et en devenant vivante en lui les fils sombres, qu’il a tissés, se détachent de lui car son vouloir profond devient conviction de vouloir changer et d’aller et de servir la Lumière. Et reconnaître c’est devenir humble et devenant humble s’ouvre dans le cœur de l’être la fleur de la Patience qui le mène à la Compréhension, par la Compassion, du chemin de son prochain et cela sans jugement, sans condamnation de ce qu’est l’autre et de ce qu’il vit ou traverse. Et alors l’Amour éclate dans l’être apportant la Force de la Lumière qui traverse tout et ainsi l’être se tient comme une colonne qui transmet la Force de son CRÉATEUR à son prochain et tout autour de lui. »

La face de la terre doit changer. Oui, la terre prendra des formes nouvelles. Bien des changements vont se produire. Nouvelle terre, terre qui va retrouver sa place sous la Pointe de l’Épée de Justice qui rayonne d’un Vert éclatant. Nous ne pouvons arrêter ce changement. Mais, nous ne comprenons pas encore ce changement et encore moins le but de ce changement. Nous nous effrayons des premiers effets de ce que nous appelons changement climatique. Nous sommes loin de nous imaginer que ces changements ne sont pas la fin ou une menace pour la terre mais seulement les premiers signes de son toilettage pour devenir la terre nouvelle sur laquelle le Roi des rois pourra construire Son Règne de Mille Ans.

Tout ce qui est dit et écrit sur le changement climatique montre une fois encore que l’être humain ne sait rien de la nature. Il ne sait pas que les forces de la nature sont des entités vivantes qui ne font qu’obéir à la Sainte Volonté de DIEU. Il refuse de voir et de comprendre que ses fanfaronnades et ses agitations ne peuvent absolument rien changer dans le déroulement des changements en cours. Quand donc apprendrons-nous à ne plus nous mettre devant la Volonté de la Lumière mais à nous insérer en Elle humblement et fidèlement ? Or, c’est l’unique voie et moyen pour que le monde change de visage, car l’homme doit changer d’abord lui-même et au plus profond de lui avant d’espérer un monde meilleur. Mais, nous préférons des solutions faciles, nous nous laissons mener et manipuler par des démagogues assoiffés de pouvoir qui nous incitent à la révolution, à la révolte, à l’insurrection, aux prétendues printemps arabes ou révolutions oranges. Nous pouvons porter des chemises rouges ou des chemises jaunes ou des chemises brunes, nous ne pourront jamais changer les Lois immuables de la Sainte Volonté de DIEU. Le changement ne peut jamais venir de la violence, de la haine de l’insulte. Mais seulement de notre transformation intérieure pour nous conformer à la Sainte Volonté de DIEU. Tous les autres procédés sont illusoires. Les arabes ont bien dansé et chanté après le succès de leur printemps arabe qui a vu rouler dans la poussière le trône des tyrans. Mais, aujourd’hui, ils déchantent car rien n’a véritablement changé. Bien au contraire, tout s’est aggravé. L’Irak, la Libye, la Tunisie, l’Égypte nageaient, il y a peu en plein chaos, et certains vont même jusqu’à regretter les jours passés sous l’ordre des tyrans.

Nous pouvons faire mille et une révolutions, organiser des élections présidentielle chaque mois, contrainte à la démission nos gouvernants chaque trimestre, cela ne nous apportera jamais le changement souhaité tant que nous ne nous transformerons pas intérieurement pour nous conformer aux lois de la sainte Volonté de DIEU.

Il nous faut enfin faire ce travail inévitable et incontournable en nous-mêmes, car c’est de notre cœur que tout peut et doit changer et, ainsi et seulement ainsi cela peut se répercuter d’une manière juste jusque dans la matière. Tout le reste, si cela ne part du cœur de notre être, alors est voué à la faillite, et ainsi tout ce qui n’est qu’extérieur ne change rien, car cela ne part pas du cœur, ce n’est que du vide.

Tout doit partir pas de notre vouloir profond de changer par amour pour la Lumière, par amour pour le Créateur de Tous les Mondes. Tout doit jaillir du cœur de l’être, tout doit jaillir du vouloir de l’esprit.

La face de la terre changera bientôt. Le cœur et le cœur de l’être humain doivent changer pour qu’il puisse accéder au Nouveau règne de la Lumière sur terre. Ce changement de la face de la terre est imminent car le Seigneur et Roi est présent sur terre. Tous les êtres essentiels sont à la tâche pour que Son Règne puisse commencer à l’heure voulue et connue de DIEU le Père. Des doutes existent encore sur la Venue et la Sainte Présence du Seigneur. Certains s’arrêtent à ce que Monsieur Wagner a transmis du temps où près du Seigneur il était. Moi-même je m’en étais aussi arrêtée à ce témoignage que je respecte grandement. Et quand tout a commencé à résonner à mes oreilles, alors j’ai été moi-même surprise par ce qui était dit par rapport au retour du Seigneur. Voici le témoignage de Monsieur Wagner. Le Seigneur dit aussi : « Aucun Fils de Dieu ne posera plus le pied sur cette partie de Terre, car le pied divin a été retiré pour toujours. »

Ce témoignage est certes respectable, mais l’Amour de DIEU est bien plus grand. C’est cet Amour qui se manifeste à travers la Venue du Seigneur et Son retour. Certains bien qu’ayant compris la nécessité du retour du Seigneur pour l’accomplissement des promesses de la Lumière soutiennent que le Seigneur restera dans les Nuées. Mais, au fond : « Que le Seigneur soit sur terre, ou qu’Il soit dans les Cieux ou comme certains le disent qu’Il revienne après le Jugement, que cela change-t-il au travail que nous devons effectuer sur nous-mêmes pour être prêt à répondre à l’Appel de Sa Volonté ? » Lissons donc ces polémiques oiseuses pour nous consacrer à l’essentiel le travail de transformation radical en nous et sur nous pour redevenir des esprits dignes de ce nom. De toute façon, nous ne serons jamais dispensés de l’incontournable travail de transformation de notre être profond. Nous avons l’obligation, le devoir et la mission de suivre et de répondre à l’Appel du Seigneur en Le servant indéfectiblement, en devenant nouveau pour que Son Règne s’établisse sur terre. Ainsi que le Seigneur soit sur les nuées ou sur terre, cela ne changerait rien à ce qui doit être, et à ce que chacun se doit d’accomplir pour Le servir.

Maintenant, il est facile de comprendre qu’ils sont dans l’erreur ceux qui avancent que le Seigneur ne pourra revenir sur terre qu’après le Jugement passé. Ces scénaristes réalisent-ils que, revenant juste après le Jugement terminé, Il serait alors tout petit enfant et alors étant petit enfant, comment pourrait-Il implanter le début de Son Règne sur terre ? N’y voient-ils pas là une contradiction ? L’humanité devrait-elle attendre patiemment autour du berceau du Seigneur qu’Il atteigne l’âge adulte avant de se mettre à édifier le Règne de Mille Ans sous Son patronage, Sa Gouverne, Son Sceptre et Sa Guidance ? Faudra-t-il organiser une régence en attendant ? Il faut abandonner cette supposition erronée. Sachons que tout ce qui vient de la Lumière est logique, clair et simple. Que cela soit pour nous une aide qui puisse nous guider en tout et nous permettre ainsi de discerner à travers tous les fausses prophéties et les scénarios échafaudés la Vérité de la contre-vérité.

Nous n’avons plus à attendre avec impatience et fébrilité les changements annoncés. Le changement doit commencer en nous, par nous et à travers nous. Nous devons ancrer la Sainte Parole par tout notre être, dans chaque pensée, parole et acte, car c’est ainsi que la Lumière à travers nous prend et peut prendre de plus en plus de force sur terre, se répandant et permettant alors à l’humanité de changer aussi le cours des évènements à venir, afin que puisse venir le Règne de notre Seigneur et Roi sur terre. Nous ne devons pas commettre l’erreur des Appelés du temps du Seigneur en Germanie qui attendaient béatement et benoîtement l’accomplissement des promesses en feignant d’oublier que les Promesses de la Lumière ne peuvent s’accomplir que si les Appelés au service du Seigneur les ancrent et les font devenir vie et réalité.

« Les choses de la terre ne restent pas en l’air ». Les choses de la terre ne restent pas en l’air. Ce qui doit s’accomplir doit s’accomplir en principe. Mais ce qui doit s’accomplir peut ne pas s’accomplir si ceux qui doivent être à leur place pour servir de points d’appui et de ponts d’ancrage à la Lumière font défaut.

Les choses de la terre ne restent pas en l’air. Et les Promesses sont là au-dessus de nos têtes. Des Promesses extraordinaires,

considérables,

éminentes,

énormes,

exceptionnelles,

inappréciables,

incomparables,

inespérées,

inexprimables,

magnifiques,

merveilleuses,

miraculeuses.

Cependant, il ne faut pas rêver de lendemains qui chantent. Ou d’accomplissements faciles. Car ces Promesses resteront en l’air, elles ne s’ancreront pas et elles remonteront si elles ne trouvent pas des cœurs

humbles,

sincères,

authentique,

candides,

fidèles,

ouverts,

purs,

simples,

solides,

sérieux,

véritables

et virils pour s’ancrer dans la matière.

Les choses de la terre ne restent pas en l’air. Les Promesses ne resteront pas en l’air si nous ne commettons pas l’erreur des Appelés qui du temps du Seigneur sur la sainte Montagne attendaient béatement les Accomplissements de la Lumière. Oubliant que les Promesses ne pouvaient s’accomplir que par leur engagement total au Service du Seigneur en vivant la Sainte Parole : le Message du Graal 1931 traduction Lucien SIFFRID.

Les choses de la terre ne restent pas en l’air, nous enseigne la sagesse baoulé. Tout nous a été donné. Tout est entre nos mains. Tout dépend de nous. Qu’attendons-nous ? Qu’y a-t-il à attendre ? Au-dessus de nos têtes flottent des rubans de toutes les couleurs. Ce sont les fils des Accomplissements et des Promesses. Des fils tendus par les Aides et les Guides de l’essentialité et de la Spiritualité et même de la Divinité. Ces fils attendent des aspirations sincères, les vouloirs fidèles jaillissants de nos cœurs pour faire contact et s’ancrer dans la matière. La Loi du mouvement spirituelle se dresse ici encore incontournable.

Il faut donner pour recevoir.

Il faut s’ouvrir pour recueillir.

Il faut frapper pour que la porte s’ouvre.

Il faut demander pour recevoir.

Il faut chercher pour trouver.

Une mise en garde nous est donnée par Is-Ma-el dans les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité. « Toutes les Promesses sont là, au-dessus de vous. Mais les Promesses ne peuvent s’accomplir que si vous-mêmes vous les ancrez et que vous les faites devenir vivantes. Si aucun de vous ne se met en mouvement, alors aucune Prophétie, aucune Promesse ne peuvent être et s’accomplir. Tout est entre vos mains. »

Les choses de la terre ne restent pas en l’air. Notre SEIGNEUR et ROI PARZIVAL-IMANUEL est de retour parmi nous pour achever le Jugement, dénouer le karma de l’humanité et installer le Règne des Mille Ans. Accompagné est-Il par 144 000 Appelés; l’Esprit Allemand. Les Appelés donneront-ils cette fois-ci le meilleur d’eux-mêmes afin que le Royaume du SEIGNEUR s’ancre sur terre ? Il le faut, car ce Secours est le dernier secours offert à l’humanité. C’est la dernière chance que le SEIGNEUR offre à cette humanité qui a toujours combattu Sa Volonté. Si une nouvelle faillite de l’humanité empêche l’installation du Règne des Mille Ans, alors le SEIGNEUR s’élèvera dans l’éternité avec Ses fidèles abandonnant la partie cosmique Ephèse à la décomposition dans le gouffre des ténèbres. Une nouvelle faillite sonnera le glas de l’humanité qui ne l’aura pas voulu autrement.

Certes, nous avons lamentablement, piteusement et pitoyablement failli lors de la dernière mission du Seigneur en terre Germanique. Mettons-nous fièrement et courageusement cette fois-ci au service du Seigneur pour faire mentir l’adage qui dit « jamais deux sans trois ». Nous avons trahi deux fois le Fils de l’Homme, qu’il n’y ait pas de troisième faillite cette fois-ci. Nous ne devons pas nous arrêter sur les erreurs de la faillite passée. Nous devons accepter tout ce qui nous revient et accepter veut dire continuer d’avancer vers la Lumière sans jamais se détourner, en changeant par amour pour Elle sans s’arrêter sur les erreurs, mais en en saisissant tous les enseignements afin de ne plus refaire ces mêmes erreurs et ainsi de dénouer ce qui a été mal fait ou mal tissé. S’arrêter sur l’erreur et rester bloquer sur cette erreur veut dire que non acceptation il y a et l’être attire alors à lui des chemins plus douloureux et plus difficiles.

Par la dernière faillite un chemin douloureux nous nous sommes attirés, alors à nous maintenant de faire pour la Lumière, d’être pour la Lumière, de nous donner entièrement à Elle et le devenir pour vous tous, pour l’humanité et toute la Postcréation en sera changé, car la Lumière nous ancrerons sur terre.

Comprenons que tout ce que nous faisons peut être source de lumière, suivant comment nous vivons et faisons chaque chose. Mais par nos déformations, nos absurdités, nos artifices, nos erreurs, nos faussetés, nos illusions, notre infidélité, nos mensonges, nos tromperie, notre inconstance, notre versatilité, nos passions, notre aveuglement, nos chimères, nos duperies, nous avons amené vers nous de durs retours, alors comprenons qu’il nous faut d’abord changer en nous et tout changera aussi autour de nous. Reprenons les rênes de notre vie en vivant dans la Sainte Parole de Lumière que notre Seigneur et Roi a remise entre nos mains tel un Legs Sacré, Il doit nous être le Don le plus Précieux, car Il est la Vie.

Bientôt la Comète aura rejoint la Volonté rayonnante du Seigneur des Mondes sur la terre et dans notre ciel elle va apparaître telle l’Étoile des Changements et des Promesses, alors soyons ceux qui confiants en la Volonté de la Lumière accomplissent leurs devoirs envers Elle. Nous avons trop fait de promesses de changement alors que rien ne change véritablement dans notre vie. Il nous faut enfin abandonner l’intellect et son bavardage inutile et futile et devenir nouveaux. Nous le savons, chaque serviteur se doit de témoigner de la Parole par son exemplarité à vivre en Elle, car là se voit le vrai changement qui laisse jaillir la Lumière. Alors chaque parole prononcée par l’exemplarité de cet être aura force de vérité, car témoignant de la Lumière véritablement. Sommes-nous présentement des modèles de vertu, des serviteurs irréprochables, des êtres exemplaires ? Nous le savons pourtant, tout doit devenir nouveau. Celui qui refuse de faire cet effort est un serviteur paresseux et infidèle.

Notre Seigneur et Roi est là. Son Regard plonge en nous. Il sonde notre cœur. Plus rien ne peut rester cacher à Ses yeux. Il exige de nous d’être « fidèles, fidèles, fidèles ». Sachons-le, aujourd’hui sur terre, une transformation profonde doit s’opérer en toute femme et en tout homme, un changement radical, car tous doivent devenir nouveaux pour pouvoir accéder au Règne des Mille Ans.

Tout nous est donné, tout nous est donné jour après jour, encore et toujours jusqu’à ce dernier Secours accordé qui nous donne les Directions voulues par la Volonté du Seigneur, afin que nous ne nous perdions pas à jamais. Mais si peu l’ont saisi, si peu voient tout ce qui leur est encore accordé, si peu font ce travail en eux-mêmes afin de vivre vraiment dans les Lois du Créateur. Ils se contentent de ce qu’ils ont ou attendent, recevant ce qui leur est tendu comme allant de soi, mais sans chercher à faire le moindre effort pour changer ou se transformer par amour de leur Seigneur et Roi. Ils lisent et relisent, se délectent, discutent entre amis ou connaissances, mais pas une once de leur propre vie ne change. Que prennent-ils avec le plus grand sérieux ? Croient-ils ainsi agir pour la Blancheur et dans la Blancheur ? D’autres décortiquent intellectuellement la Parole ou tout ce qui vient de la Lumière essayant de trouver sans cesse à amoindrir ce qui vient de la Volonté en comprimant tout, en détournant tout de son but véritable, afin que tout soit à leur niveau. Ils ramènent tout à leur entendement restreint lié à la matière, car voyant avec leurs yeux terrestres liés à l’intellect qui alors rabaisse tout et dévie tout.

Il nous faut être sincères et vrais avec le cœur ouvert à la Lumière, et surtout et suivre les Lois de la Création. De lourds retours arrivent vers nous, gardons notre regard levé vers la Lumière, car rudement remués nous allons être, très rudement si nous ne changeons pas véritablement avant que les grands bouleversements ne déferlent sur nous. De tout temps nous avons été avertis, mais en ce temps de maintenant entendrons-nous cette fois-ci les annonces qui nous sont envoyées ? Tout repose sur nous pour notre propre vie, ne l’oublions pas.

Plus que jamais, il nous faut faire face de tous côtés, aux machinations et aux tentatives des ténèbres pour nous détourner de la bonne et grande nouvelle du Retour et de la Sainte Présence sur terre de notre Seigneur et Roi. Tout est perdu pour nous si nous nous détournons des Enseignements de la Lumière pour le dernier Secours de l’humanité qui nous donnent les Directions et les Directives de la Lumière pour la traversée triomphale du pont du Jugement afin de parvenir jusqu’aux Pieds du Seigneur.

Après le décès du Seigneur une clique d’imposteurs et d’usurpateurs se sont emparés de Sa Sainte Montagne et ont falsifié Sa Sainte Parole afin de faire croire que leur mouvement dit du Graal mis en place était au service de la Lumière. Ils se sont transformés en hommes et femmes d’affaire qui ont fait de juteuses affaires avec le Nom, le Sceau, les Écrits de la Lumière et les Écrits du Seigneur. Chacun vaquait tranquillement à ses occupations, dans l’illusion que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, alors que le statu quo que les ignorants semblaient apprécier signifie en réalité damnation éternelle pour l’humanité, car tel est effectivement la destinée de l’humanité ainsi que de la partie cosmique Ephèse si le Fils de l’Homme ne revient pas sur terre pour achever le Jugement dernier et édifier le Règne de Mille ans. Dans l’ignorance de cette vérité, les hommes vivaient dans l’illusion qu’il n’y avait rien à désirer. Telle étaient la gravité de la situation et la face des affaires.

Mais grâce à des esprits conscients et initiés qui ont prié et imploré, le Seigneur est revenu pour que tout puisse encore s’accomplir. Ce Retour du Seigneur change toute la face des affaires, toute la face des affaires de ceux qui ont porté une main impie, impure et perfide sur le Legs sacré du Fils de l’Homme pour lancer et faire de juteuses affaires, toute la face des affaires de ceux qui ont eu la courage de changer la face du Message du Graal pour leurs misérables et mesquins profits terrestres.

Avec le Retour et la Présence du Seigneur, toutes les affaires sur terre prendront une toute autre face. La face du monde changera pour se conformer aux Lois du Seigneur des Mondes. Le Retour du Seigneur n’est pas une affaire à plusieurs faces. Ce n’est pas une affaire qui peut être considérée sous plusieurs aspects, sous plusieurs rapports. C’est tout simplement la Parole Sainte qui se réalise littéralement, car il est clairement dit et écrit que c’est incarné dans un corps de chair et de sang que le Fils de l’Homme doit achever le Jugement dernier et installer le Règne de Mille Ans. Comment l’être humain peut-il imaginer une autre possibilité, un autre scénario, un autre processus, un autre procédé ?

Que l’Éternel tourne Sa Face vers nous, avons-nous supplié et imploré dans nos prières les plus ardentes. Et maintenant que l’Éternel tourne vers nous Sa Face à travers Son Fils présent sur terre, nous voulons renier et contester Sa Présence. Nous voulons fuir loin de la face de Dieu pour nous terrer dans nos repaires ténébreux, dans nos temples dédiés à de faux dieux, aux dieux de nos imagination, eu DIEU selon notre imagination.

Nos prières sont-elles sincères lorsque nous disons : « Ne me cache pas Ta Face, ne repousse pas avec colère Ton serviteur. Je cherche Ta face, Yahweh » ? Nous savons pourtant que nul ne peut aller au Père sans passer par le Fils ?

Reconnaissons la valeur réelle de Celui qui vient à nous jusque sur cette Terre. Lui seul est le Temple de Dieu sur Terre. C’est de Lui que nous devons prendre le plus grand soin, vers qui nous devons tendre de toutes nos forces, de tout notre amour, de toute notre conviction, de toute notre nostalgie, de toute notre aspiration.

Le Fils de l’Homme qui vient à nous est la Coupe du Saint-Graal, le Réceptacle sacré, le Temple de Dieu. Vers Lui seul nous devons aller. En Lui seul nous devons nous tenir, en Son Message, en Sa Parole, en Sa Volonté.

Si nous ne Le reconnaissons pas pour qui IL est, à quoi bon pourraient nous servir tous les temples, coupes, calices ou autres objets que nous pourrions construire de nos propres mains, quand bien même nous y mettrions tout notre cœur.

Si nous ne Lui donnons pas entièrement notre cœur, notre être entier, sans condition, en Le tenant pour ce qui est le plus précieux qui soit pour nous, pour toute créature autorisée à vivre de Ses grâces, que peut bien valoir tout le reste devant Lui.

Du Temple de Dieu sur Terre, tous les courants vivants fluent de nouveau depuis Lui jusqu’à nous de telle sorte que nous puissions à nouveau les dispenser pour en recevoir en retour les courants de gratitude que nous pourrons retourner au Seigneur des Mondes.

Nous sommes dans Son Temple qu’Il est Lui-même, Son Manteau vivant où toutes Ses créatures peuvent s’abriter, se nourrir, exister. Tout ce qui est, est le Temple de Dieu dont rien ne nous appartient mais nous est simplement offert pour notre existence.

Celui qui vient, qui est là parmi nous déjà, est le Temple qui se donne à nous dans Son Temple, la Parole vivante qui vient vers nous dans Sa Parole vivante qu’IL est Lui-même. Saisissons enfin la GRANDEUR de Celui qui vient à nous.

Il ne sert à rien d’adresser des prières à Dieu si nous ne reconnaissons pas et n’accueillons pas comme il se doit Celui qui vient de Lui, qui est une partie de Lui, envoyé vers nous avec tant d’Amour. Lui, le seul qui puisse venir à nous au nom de Dieu.

Alors, tenons-nous comme des colonnes de Son Temple, en tant que ce qui soutien Son édification sur Terre avec toute la gratitude et le dévouement de notre esprit pour être celles et ceux sur qui Il peut appuyer ce qui vient d’en haut de sorte que l’humanité puisse s’avancer vers Lui avec confiance et reconnaissance.

Chaque fois qu’un Fils de DIEU est venu sur terre, nous Lui avons craché à la face. Que pareil crime ne se reproduise plus jamais. Nous n’avons plus de droit de mépriser, de railler et de nous moquer de notre Seigneur et Roi. De toute façon, DIEU se voile la Face cette fois-ci. Comme le dit si bien le proverbe « crédit est mort, les mauvais payeurs l’ont tué ». Nous n’avons plus le privilège de comparaître devant la Face du Seigneur car par le passé nous avons profité de ce privilège pour L’attaquer. Ce n’est qu’après le Jugement que Dieu se dévoilera la Face.

Faisons maintenant, courageusement table rase de toutes les faussetés mise en place depuis le départ du Seigneur le 06 décembre 1941. Nous n’avons aucune face à sauver. Pour ne pas perdre la face, nombreux seront les pharisiens du Message du Graal qui rejetteront les Enseignements du dernier Secours. Mais comment s’en étonner le Seigneur a été clair :

« Plus d’un être humain de la terre s’ouvrirait très volontiers à un nouveau savoir, même si celui-ci s’oppose au vouloir savoir qu’il s’imagine détenir jusqu’ici et qui était faux, à condition que personne ne connaisse ses anciennes opinions.

Mais si des proches en ont connaissance, sa vanité ne lui permet pas d’adhérer à un nouveau savoir qui modifie le sien, car il montrerait ainsi qu’il a jusqu’à présent fait fausse route. Il le refuse donc, parfois même contre sa propre conviction la plus intime, ce qui lui cause souvent des heures difficiles!

Avec lâcheté, il cherche alors des paroles qui sonnent bien pour couvrir sa vanité, et l’intellect sagace l’y aide bien. Celui-ci lui fait déclarer plein de dignité qu’il se sent responsable vis-à-vis de ceux qui, jusqu’à présent, suivaient ses voies. Par «amour» pour les autres, il rejette le nouveau savoir afin de ne pas répandre l’inquiétude dans cette paix que les âmes de ses adeptes trouvaient jusqu’à ce jour dans sa manière de penser.

Maudits hypocrites qui parlent ainsi; car leur paix tant vantée n’est que sommeil, un sommeil qui maintient l’esprit humain dans des liens et l’empêche de se mouvoir selon la Loi divine du mouvement pour déployer l’esprit afin que ses ailes grandissent pour l’envol vers les Hauteurs lumineuses, dont ils restent inévitablement éloignés dans leur sommeil paisible.

Mais beaucoup d’êtres humains courent volontiers après de tels êtres nuisibles qui agissent à l’encontre des Lois divines, parce que la commodité qu’ils enseignent est tellement séduisante pour les esprits humains paresseux! C’est le chemin large de la commodité qui conduit à la damnation, dans les régions de la décomposition. Ce n’est pas sans raison que le Fils de Dieu Jésus renvoyait si souvent au chemin rude, rocailleux et étroit vers les Hauteurs et qu’il mettait en garde contre la route large de la commodité! Il ne connaissait que trop bien la paresseuse indolence de ces esprits humains et les séductions des trabans lucifériens qui se servent de leurs faiblesses!

Se mouvoir, voilà ce que doit faire l’être humain, s’il veut parvenir aux Hauteurs lumineuses. Le Paradis l’attend, mais il ne descend pas lui-même, si l’être humain ne s’efforce pas de l’atteindre. Cependant, s’efforcer de l’atteindre ne veut pas seulement dire y penser, demander, mendier, ce que vous faites actuellement, s’efforcer de l’atteindre signifie agir, se mouvoir afin d’y parvenir! »

Il nous faut courageusement, nous dresser à la face de l’Univers en témoin du Message du Graal 1931, en servantes et en serviteurs du Fils de l’Homme actuellement présent sur terre. Nous avons prêté serment devant Sa Face et à travers LUI devant Son PÈRE. Chaque serment est posé dans la Balance de Justice et chaque serment sera pesé à l’heure voulue pour chacun de nous. Alors si ce serment est accompli la Balance de Justice nous élèvera dans la sphère de lumière à laquelle nous appartenons. Mais si nous faillissons à notre serment alors dans la noirceur du néant nous serons précipités. Prenons conscience de la responsabilité énorme et lourde grandiose. Responsabilité pour la vie entière de notre esprit.

La Fin du Jugement est proche, et qui restera debout ? Qui sera prêt ? Qui aura l’autorisation de pouvoir s’agenouiller devant la Face de son Seigneur et Roi ? Il nous faut être purifiés afin de faire face aux évènements qui vont s’ancrer avec plus de force dans la matière.

Le temps est proche de l’effondrement inéluctable. Ne prenons pas peur face à tout ce qui vient, face à tout ce qui s’embrase, face à tout ce qui s’écroule. L’ancien se termine et le nouveau bientôt va naître des cendres de ceux et celles qui se seront donnés entièrement à la Volonté de la Lumière. Plus rien ne peut arrêter le grondement puissant qui surgit de toute part, plus rien ne peut s’arrêter, car tous les cycles se clôturent, tous les cycles s’achèvent.

Nous sommes seuls face au dernier choix et personne ne peut agir à notre place. Seuls nous sommes car le Jugement est individuel à chacun, ainsi il ne sert à rien de geindre, de nous plaindre, de nous lamenter, de nous révolter, car tout ce temps à nous replier sur nous-mêmes, est du temps de perdu et le temps perdu ne fait pas avancer, mais stagner et reculer.

Nous arrivons à la fin, la fin de nos chemins et alors soit nous renaîtrons ou soit nous disparaîtrons de devant la Face de notre Seigneur et Roi. Que cela soit telle une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes. La matière est investie par la Lumière et son temps s’écoule tel le sable dans un sablier indiquant à l’humanité que bientôt l’heure finale va sonner, déclarant définitivement la matière dans les Mains de la Lumière. Mais ne resteront que les humains ayant dit « oui » à la Lumière et tout le reste voué aux ténèbres va disparaître de devant la Face de la Volonté toute Puissante du Père.

Nous sommes seuls devant notre choix face à la Lumière. Nous sommes seuls devant l’Amour qui se dresse à travers la Volonté et la Justice de notre Seigneur. Tout nous a été donné, alors soit nous nous en servons pour servir la Lumière ou soit nous ne nous en servons pas et nous poursuivons notre chemin dans l’errance de la nuit des ténèbres.

Maintenant tout dépend de nous, personne ne peut ressentir intuitivement à notre place, personne ne peut construire notre conviction intérieure, car personne ne peut faire le travail à notre place. Chacun est seul face à la Lumière et chacun doit construire son chemin vers la Lumière en suivant les Lois données dans la Parole de Lumière par votre Seigneur et Roi.

Que notre fidélité ne s’affaiblisse pas, que notre confiance ne s’estompe pas et que notre sincérité reste intacte. Soyons vrais face à la Lumière, soyons vrais pour nous et avec les autres. Et être vrai c’est agir par la pureté à travers nos pensées, nos paroles et nos actes, car être vrai c’est pouvoir nous regarder dans un miroir sans avoir honte, sans avoir peur. Ainsi c’est voir nos erreurs, mais voir ne suffit pas, il nous faut les reconnaître et nous relever pour continuer d’avancer en nous redressant avec courage et dignité.

Ne laissons pas la peur face aux hommes et à leurs fausses opinions nous détourner de notre témoignage et de l’accomplissement de notre serment envers notre Seigneur et Roi. Et s’approche le temps ou un esprit ne pourra plus dominer son prochain par la peur et la menace. Plus rien de cela ne sera toléré. La Lumière seule est en droit de gouverner l’esprit mais cette Guidance se veut toujours pour son bien véritable, jamais pour sa perte.

Éloignons toute peur de nous car la peur attire ce qui lui ressemble. Levons-nous sans peur. Soyons fiers de Le servir et accomplissons nos serments à Sa Volonté. Beaucoup repose entre nos mains. N’ayons pas peur, mais surtout ne perdons pas un instant dans la responsabilité qui est nôtre, de faire ce travail en nous-mêmes, ce travail de purification pour nous mettre au service de la Lumière ou de pouvoir épanouir notre service à la Lumière.

Nous ne devons pas chuter de nouveau dans une peur encombrante face aux évènements qui vont arriver et aux appels et avertissements qui nous sont été donnés. Libérons-nous de toute peur. La peur nous sépare complètement de toute aide, car elle nous entoure comme d’une enveloppe grise qui ne laisse passer aucun rayon lumineux vers nous et aucun secours de la Lumière ne peut nous atteindre. Arrachons donc ce manteau de la peur, jetons-le loin de nous et ouvrons-nous entièrement à la Lumière. Ouvrons-nos cœurs et laissons-nous atteindre par les aides de la Lumière et nous en remplir.

Nous avons perdu la connaissance de la Perfection de Dieu. Ainsi, nous sommes maintenant emplis d’incertitudes quant à ce qui va nous arriver et nous laissons la peur contrôler nos vies. Mais c’est seulement à travers la Connaissance des Lois de la Création que nous pourrons regagner la conviction en la Perfection de notre Créateur. Les religions que nous avons mises en place et auxquelles nous sommes attachés n’offrent pas une telle connaissance. Elles nous offrent du confort à la place, du confort intellectuel qui nous endort dans un sommeil spirituel et nous laisse glisser plus facilement et sans lutter dans la désintégration. Le moment du choix est là, n’ayons pas peur, mais faisons notre choix : la matière, ou la Lumière. Que notre choix soit le bon et le meilleur choix. Le choix de la Lumière, soyons de ceux qui acceptent et reconnaissent le Retour et le Présence sur terre du Seigneur et Roi Parzival-Imanuel.

Bien sûr, naturellement, en affirmant notre conviction et le choix de notre chemin, nous ressentirons l’accusation des autres, mais il nous faut nous renforcer face aux attaques subtiles ou se montrant jusque dans la matière. Nous allons devoir prouver notre foi envers la Lumière par une conviction inébranlable, et une fidélité sans faille. Cheminons donc vers la Lumière sans nous arrêter à ce que disent ou pensent les autres de nous.

Chaque être a le devoir de faire l’effort de ressentir par lui-même et de faire sa propre opinion sur le chemin à suivre, et sur ce qui lui est demandé par la Lumière, car il doit devenir un être vivant et vibrant dans les Lois de la Parole de Lumière, un être responsable, et en cela il ne doit pas être comme un mouton de Panurge qui suit aveuglément ce qu’on lui dit ou dicte, et qui l’emmène à se jeter par-dessus la falaise parce que les autres le font.

Le Seigneur veut des êtres libres et vrais, des êtres qui veulent vraiment Le servir, servir la Lumière et la Volonté de Son Père. Des êtres qui obéissent à Sa Volonté en s’insérant joyeusement, librement et fidèlement dans les Lois de la Sainte Parole de Lumière, de Sa Parole Véritable. Car chaque esprit devra rendre des comptes devant les yeux de la Lumière et non pas devant les yeux des hommes, et c’est en cela que l’on est seul face à son choix et au chemin que l’on prend. Mais l’être sincère et vrai trouvera le chemin de la Lumière, car guidé il est. Mais celui qui n’est pas sincère et vrai ne pourra pas trouver le chemin de la Lumière, mais déambulera sur le chemin des hommes comme un homme ivre, ivre de sa propre paresse, prisonnier de son intellect et de son orgueil qui se dressent contre la Volonté de la Lumière.

Notre Seigneur et Roi est là. Sa Voix résonne. Fidèles, fidèles, fidèles, soyez-Moi fidèles. Que cela résonne au fond de vous, que cela devienne vivant en vous.

Fidèles, fidèles, fidèles devenez entièrement, inébranlablement. Vous n’avez d’autre chemin pour parvenir jusqu’à Moi, si vous voulez Me retrouver sur terre.

Fidèles, fidèles, fidèles, que ce mot résonne, résonne et ne vous laisse plus aucun repos.

Mais que savons-nous de la fidélité ? Le Canal principal nous enseigne que : « L’humilité, la fidélité amènent l’être à se purifier, à faire ce travail sur lui-même, car il prend conscience de sa petitesse face à la Lumière et il se rend compte que sans la Lumière il n’est rien et ne peut rien, il prend conscience que toute construction doit s’ériger dans les Lois de la Lumière, dans la Volonté du Créateur, pour qu’elle soit vraie, solide afin de rayonner la Lumière de son Créateur. La pureté vous appelle à agir en elle, et à devenir fidèle et vrai afin de devenir un serviteur de lumière. »

Soualiho14,

Abidjan-Wassakara, le mardi 12 janvier 2016.

Leave a Reply

*