MEILLEURS VŒUX .

.

Voici qu’une année nouvelle s’ouvre.

 

Voici qu’une année nouvelle s’offre.

 

Voici qu’une année nouvelle se développe.

 

Qu’allons nous faire d’elle ?

 

Quelles légendes allons-nous écrire sur ses pages vierges, inentamées, probes, propres (en apparence) ?

 

Quel accueil allons-nous réserver à toutes ces répercussions cachées dans les replis des pages blanches (en apparence) ?

 

Saurons nous accepter, assumer, endosser et supporter tout ce qui jaillira des entrailles de cette année nouvelle sachant que

 

le hasard,

 

les coïncidences,

 

les concours de circonstances,

 

la chance,

 

la malchance

 

et la mauvaise fortune n’existent pas ?

Ou allons nous fulminer,

 

crier,

 

déblatérer,

 

déclamer,

 

détoner,

 

éclater,

 

enrager,

 

exploser,

 

hurler,

 

injurier,

 

invectiver,

 

maudire,

 

menacer,

 

pester,

 

rouspéter,

 

tempêter,

 

tonner

 

et vitupérer

 

sur ces expériences douloureuses,

 

contre ces évènements désagréables,

 

accusant autrui d’être la source de nos déboires ?

 

Ah ! Si seulement nous pouvions nous dépouiller de notre carcasse de vieille femme et de vieil homme pour sauter à pieds joints dans la nouvelle année !

 

Et si nous décidions de nous revêtir durant la nouvelle année de la Robe de blancheur du Pur Service. Pour cela, il nous faudra marcher en équilibre sur le fil tranchant de l’Epée de la Sainte Parole. Car la Parole est le chemin de la Purification.

 

A l’aube de cette nouvelle année quel souhait pourrai-je formuler ?

 

Quel vœu aurai-je le cran d’élever vers la Lumière ?

 

Tout n’est il pas là à portée de main ?

 

Dans un Acte d’Amour Incommensurable mon SEIGNEUR et ROI ABDRUSCHIN-PARSIFAL-IMANUEL n’EST-IL pas de retour sur terre afin que tout s’accomplisse et que puisse se construire le Royaume de Lumière de la Sainte Volonté de Son Père ?

 

La SAINTE PAROLE, la PAROLE SACRÉE, la PAROLE Inaltérée ne brille t-Elle pas sur terre dans son édition authentique de 1931, libérée du puits de la falsification dans lequel des traîtres à la Lumière avaient tenté de l’enfermer ?

 

Non, non et non, face à cette Grâce Immense, jamais je n’oserai élever le moindre vœu vers la Lumière du SEIGNEUR, car tout nous est donné au-delà de toute espérance.

 

Et c’est à nous de voir à quelle partie de l’humanité nous voulons appartenir.

 

Voulons nous être de ceux qui tendent les mains dans l’attente égoïste,  attendant de recevoir mais sans donner ?

 

Ou de ceux qui recroquevillés sur eux se lamentent et désespèrent en se détournant de la Lumière, car Elle ne leur offre pas ce qu’ils veulent ?

 

Ou de ceux qui maudissent ?

 

Voulons nous être de la troupe bienheureuse de ceux, qui agenouillés, prient humblement sans rien attendre mais en offrant tout leur amour au PÈRE ÉTERNEL ?

 

Alors sachons que le temps est d’être maintenant au Service du SEIGNEUR et Roi.

 

Le temps est venu de se lever pour faire le pont afin que puisse s’ancrer chaque rayonnement qui jaillit de la Sainte Personne du SEIGNEUR qui chemine sur terre.

 

Le temps est venu de construire le Règne du Renouveau en nous épurant, en nous unissant aux Guides de Lumière afin de répandre plus loin la Lumière qui jaillit du SEIGNEUR.

 

Car c’est là (ne l’oublions jamais) le point capital pour que s’ancre le Royaume du SEIGNEUR sur terre. Chacun doit être à sa place, car autrement se produirait la même faillite que du temps du peuple qui fut appelé.

 

Voici qu’une année nouvelle s’ouvre.

 

Voici qu’une année nouvelle s’offre.

 

Voici qu’une année nouvelle se développe.

 

Quels lendemains nous réserve t-elle ?

 

Quel après-demain nous prédestine t-elle ?

 

Quel avenir nous ménage t-elle ?

 

Quelles surprises nous cache t-elle ?

 

Avons-nous parlé de surprises ?

 

Mais tout se déroule conformément aux Lois de l’ÉTERNEL.

 

Le passé, le présent, le futur sont le déroulement des lois, le mouvement des lois.

 

Ce qui a été appelle ce qui est, et ce qui est appelle ce qui sera.

 

Ainsi, le choix de notre chemin se déroule chaque jour, au présent sous nos pieds, par l’acceptation et la reconnaissance de ce qui se présente à nous à chaque instant, et qui relie notre passé, notre présent et notre futur.

 

Les lois décrites, données dans la SAINTE PAROLE, sont le chemin du Salut.

 

 

Pour la nouvelle année, il nous faut prendre une seule résolution,

 

la meilleur résolution :

 

il nous faut vivre les lois,

 

devenir vivant dans les Lois,

 

nous construire dans les lois.

 

MEILLEURS VŒUX à toutes et à tous.

Leave a Reply

*