.

intrus

.

.

.

Rêve de Adama. 5 octobre 2014 : L’intrus

…………………………………….

.

 

Le rêve : « Je vois mon image. Je suis dans ma nouvelle maison, comme si je suis couché. Je sens que quelqu’un veut entrer dans ma nouvelle maison. Comme si cette personne veut découvrir mon intérieur en intrus. Mais, je suis très vigilant comme si je m’attendais à cela. Je repousse cette personne à grâce à ma vigilance. Elle sort de la maison. Je sens que c’est mon voisin. « 

 

.

L’interprétation

.

 

« La nouvelle maison montre à Adama qu’il a retrouvé la liaison avec son esprit, mais il ne peut laisser l’action de celui-ci enfermée en lui, car il doit la laisser agir à travers lui et en tout ce qu’il fait.

 

Ainsi la personne qui veut entrer dans sa nouvelle maison est son guide de Lumière qui veut faire le lien avec son esprit afin que celui-ci puisse enclencher le mouvement de son service.

 

C’est son service qui vient frapper à sa porte et qu’il lui faut mettre en action sans plus tarder.

 

Et la vigilance indiquée ici n’est pas vigilance de son esprit mais plutôt obstacle venant de son être terrestre qui sait qu’il doit laisser la place à l’esprit en Adama et quelque part Adama sait cela, mais il ne fait pas encore véritablement le pas pour se mettre en mouvement et dans le mouvement de son service à la Lumière.

 

On montre que pour l’instant il repousse encore l’échéance de devoir entrer dans l’action de son service.

 

Cela indique donc à Adama qu’il a une peur en lui d’agir en toute responsabilité en entrant dans son service à la Lumière et cela en actionnant ce qui est déposé en lui pour accomplir son serment à la Lumière.

 

Il faut donc à l’inverse de ce qui est dit à la fin de son rêve, qu’Adama laisse son guide de Lumière faire entièrement la connexion avec son esprit pour pouvoir agir dans son service pour la Lumière.

 

C’est cela qui est attendu de lui maintenant et qu’Adama ne peut continuer de repousser. »

 

Ogust.

 

Voilà Adama le message de votre rêve qu’il est important pour vous de suivre sans plus attendre.

.

.

 

Leave a Reply

*