Cadeau

.

cadeau

.

CADEAU

………………………………………………………..

 

C’est un Cadeau Divin que DIEU le Père nous a fait en exauçant la grande Prière du Seigneur : « Père, n’abandonne pas ces âmes qui appellent vers Toi, ne laisse pas ces flammes s’éteindre à tout jamais. Accorde-Moi de revenir afin que tout s’accomplisse et que puisse se construire le Royaume de Lumière sur terre. Car sans Jésus-Imanuel-Parzival rien ne peut se faire et se construire, car tout doit passer par le Trigone Sacré. »

 

 

Actuellement donc, chemine sur terre CELUI Qui Est depuis la Lumière le Cadeau éternel du Père à l’humanité et Qui devient maintenant sur terre le Cadeau du Père pour le Salut, la Rédemption et la Bénédiction de l’humanité qui fera l’effort de Le reconnaître et de Le suivre en faisant le travail de transformation exigé.

 

 

« DIEU Est parmi nous ! ». « DIEU Est avec nous ! ». Notre Seigneur et Roi PARZIVAL-IMANUEL Est là, incarné dans un corps de chair et de sang. Nous sommes par conséquent des comblés de grâces, des privilégiés qui ont la chance de servir la Sainte Volonté de DIEU pendant Sa dernière Présence sur terre. Plus jamais Son Pied Sacré ne foulera le sol de cette planète. Que de bonté réside dans cette possibilité de servir le Seigneur ici sur terre ! Allons-nous une fois encore laisser passer cette ultime chance dans l’indifférence, absorbés par la poursuite du vent des vanités et des illusions terrestres ? Non, notre amour pour la lumière doit se montrer plus fort que le penchant de notre intellect pour les vaches sacrées et les vaux d’or de la terre. Nous devons courageusement accomplir le travail intérieur qui nous est demandé afin de devenir tel que nous devons être au Regard du Seigneur. Toute notre vie à chaque instant doit témoigner du renouveau qui s’opère en nous. La seule chose qu’Il mérite en c’est l’offrande totale de tout notre amour pour LUI. Epargnons-LUI donc le lamentable spectacle d’une humanité hostile à la Volonté de DIEU. Efforçons-nous de redevenir des esprits humains vibrant dans Sa Lumière et agissant dans Sa Volonté.

 

 

En fait, si notre prière la plus grande était exaucée que nous descendrait-il du Ciel ? Des billets de banques ? Des espèces sonnantes et trébuchantes ? Des millions d’euros ? Des milliards de dollars ? Des billions de livre sterling ? Si les prières des chiens étaient exaucées, il pleuvrait des os enseigne un proverbe. Mais, si la plus grande prière des hommes étaient exaucée, c’est le Fils de l’Homme Lui-même Qui reviendrait de Son Royaume pour offrir une dernière possibilité de salut à cette humanité qui s’est encore piètrement et criminellement empêtrée depuis Son départ de la terre en décembre 1941. « Bienvenu à la porte, qui apporte » enseigne un dicton du bon vieux peuple français. CELUI Qui est à la porte n’apporte pas des cadeaux. Il est le CADEAU SUPRÊME. Il est la Bonté. Il est la Paix. Il est l’Amour. Le Seigneur est ces Cadeaux donnés à nous tous. « Fol est qui a le choix et prend le pire » rappelle un dicton français. Ne soyons pas ces fous qui rejettent et renie la Venue et la Présence sur terre du CADEAU SUPRÊME du Père. Ouvrons-nous humblement aux enseignements de la Lumière pour le dernier Secours de l’humanité qui ouvre notre conscience sur le déroulement de la Volonté de DIEU. Le Seigneur est parmi nous. Le Seigneur chemine parmi nous. Le Seigneur nous amène la Volonté de Son Père. Si nous suivons Sa Volonté, alors bénie sera de nouveau la terre, cette terre qui nous a été offerte comme un cadeau sacrée pour notre évolution spirituelle mais que nous avons transformé en un terrain idéal pour notre régression et notre dégringolade spirituelle. Mais, maintenant avec la Présence de notre Seigneur, cette terre qui nous été prêtée comme un cadeau sacré, pourra redevenir, après une effroyable purification, un paradis de lumière sur terre, à l’image des paysages et des jardins de l’Essentialité et du Paradis des esprits.

 

 

Après nous avoir transmis lors de sa dernière Présence terrestre en Germanie le Cadeau le plus précieux qui soit : le Message du Graal 1931, le Seigneur nous donne à travers Ses canaux les Enseignements de la lumière pour le dernier Secours de l’humanité. Chaque Texte des Enseignements du dernier secours est une preuve et une manifestation de l’Amour de notre Créateur. Au lieu d’accueillir avec joie et gratitude les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité comme des Cadeaux de la Lumière, les êtres humains veulent se livrer une fois encore à des pitreries, à de sottes polémiques, alors que ces textes qui sont absolument conformes au Message du Graal 1931 sont instantanément reconnus par le ressenti intuitif comme venant de la Vérité. L’enjeu n’est pourtant pas le triomphe d’un camp contre l’autre mais le salut de toute une partie cosmique avec toutes ses humanités. Apprenons à recevoir avec gratitude, avec joie et avec révérence ces véritables Cadeaux de la Lumière que sont les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité.

 

 

Un proverbe français le dit : « Celui qui n’a rien fait n’a pas peur du bourreau ». Est-ce à cause de ce qu’ils ont fait contre la Lumière que certains ne veulent pas entendre parler du retour sur terre du Fils de la Lumière ? C’est méconnaître le Seigneur. Il ne vient pas pour régler nos comptes, mais pour nous offrir la possibilité de régler nos comptes. Il ne nous juge pas. C’est nous-mêmes qui nous jugeons en disant OUI ou NON à la Lumière. C’est nous-mêmes qui amenons le verdict vers nous en nous ouvrant ou en nous fermant à Sa Volonté. La radiation de notre nom du Livre de la Vie dépend de notre attitude face à la Volonté de notre DIEU. Notre Seigneur veut une seule chose : nous conduire vers le salut de notre esprit, vers la vie éternelle, vers le joyeux service dans l’accomplissement de la Volonté de DIEU pour l’éternité et dans l’éternité. Personne d’autre que LUI ne peut nous offrir ce cadeau inestimable qu’est la vie éternelle. Cependant, nous ne devons jamais oublié la Loi de la Compensation. Le Seigneur nous comble de cadeaux. Nous avons le devoir de déposer à Ses Pieds un plateau débordant de tous les cadeaux que la Lumière a déposés en nous. Transformons-nous afin de devenir de véritables cadeaux pour la Lumière et l’humanité. Tout ce qui émane de nous en intuition, en pensée, en parole et en acte doit être une bénédiction, un cadeau, une graine, un pain.

 

 

Soualiho14,

Abidjan, le dimanche 6 septembre 2015.

 

 

 

Leave a Reply

*