.

 

.

avant

.

.

.

Avant

…………………………..

 

.

Avant que le coq chante, par trois fois tu m’auras renié a dit le Seigneur Jésus, l’Amour de Dieu. Cette Parole s’est littéralement réalisée dans la matière. L’humanité a par trois fois renié, rejeté, bafoué, raillé, assassiné les Deux Fils de Dieu : Jésus l’Amour de Dieu et Imanuel la Sainte Volonté de Dieu.

Le Fils de l’Homme est venu en Germanie sous l’enveloppe terrestre d’Oskar Ernst Bernhardt. De Sa Main Sacrée, il a mis par écrit la Sainte Parole, le Message du Graal 1931, Dans la Lumière de la Vérité. Il a été entravé dans l’accomplissement de Sa Haute Mission par une humanité hostile, enfiellée,  fielleuse, malveillante, mauvaise, méchante, venimeuse, renégate, scélérate, vipérine et haineuse. Mais le coup de poignard le plus inattendu viendra de Ses proches. Après le décès du Seigneur, la Sainte Parole, le Message du Graal 1931 sera altéré, falsifié, manipulé, pour effacer toutes traces des Grandes Promesses annoncées mais qui ne se sont pas accomplies.

Et tout ceci dans le but de faire croire que tout s’était accompli, et que ce qui s’était mis en place était voulu du Seigneur. Les Appelés voulaient ainsi faire croire qu’ils étaient les fidèles sa ges et dévoués continuateurs de l’Œuvre du Seigneur, eux les ennemis et traîtres à Sa Parole, eux qui n’avaient pas craint de porter leurs mains impures, perfides et impies sur le Plus Grand Joyau offert à l’humanité pour en faire un misérable instrument de pouvoir et de domination terrestre.

Fort heureusement pour l’humanité, un dernier carré de fidèles parmi les fidèles ne restèrent pas là les bras croisés. Ils ne pouvaient croiser le fer avec le camp de l’imposture, car leurs armes étaient les armes de la Lumière. Pour combattre l’emprise des ténèbres sur l’Œuvre du Seigneur, il fallait demander l’Aide de la Lumière à la Lumière.

 

.

Vers le Seigneur, ces fidèles parmi les fidèles ont élevé leurs appels désespérés. Le Seigneur a vu ces flammes s’élevant des ténèbres de la terre appeler vers Lui. Et le Cœur du Seigneur s’est penché vers l’humanité à la dérive pour lui accorder une nouvelle possibilité de salut. Et aujourd’hui, le Fils de l’Homme est de retour sur terre accompagné des 144000 pour achever le Jugement dernier et édifier le Règne des Mille Ans. Oui, ce n’est pas un rêve, le SAINT-ESPRIT est là sur notre terre dans un corps de chair et de sang pour, Il vient achever ce qu’Il a commencé et Il débutera ce qui doit s’accomplir.

 

.

Avant que ne résonne le trop tard, avant que le dernier grain de sable ne tombe dans le sablier du Jugement dernier, la Bonne Nouvelle parcourt la terre afin que ceux qui veulent encore fournir l’effort nécessaire puisse se sauver de l’anéantissement. Des canaux au service du Seigneur s’ouvrent. Des Textes sont reçus par révélation. De bouche à oreille, de mail à mail la Bonne Nouvelle fait le tour de la terre. La Nouvelle incroyable mais pourtant vraie du retour sur terre du Fils de l’Homme : ABDRUSCHIN-PARZIVAL-IMANUEL.

Mais rien n’est donné pour rien. Seuls ceux qui le méritent reconnaîtront les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’Humanité. Les autres, les orgueilleux, les paresseux, passeront tranquillement leur chemin avec un haussement d’épaule.

 

.

N‘oublions pas que les règles ne sont plus les mêmes. Avant, lors de la dernière venue du Seigneur, il était permis de rencontrer le Seigneur avant d’achever son travail d’épuration. Aujourd’hui, ce travail doit absolument se faire avant toute rencontre. Chacun doit fournir l’ultime preuve de son appartenance à la Lumière. Afin d’être conduit vers Lui après l’épuration qui doit inéluctablement s’accomplir maintenant.

 

.

Tout est calme et tranquille en apparence sur la terre. C’est là une illusion. Tout est prêt sur les autres plans de ce qui doit inéluctablement s’accomplir sur la terre. Plus beaucoup de temps il ne reste avant le déferlement final qui doit balayer de la surface de la terre tout ce qui ne vibre pas avec la Volonté de Dieu. Il n’y a plus une minute à perdre dans ce travail d’épuration intérieure qui doit absolument se faire. Car avant que la Comète n’apparaisse chacun doit être prêt.

Avant que le coq chante, par trois fois tu m’auras renié a-t-il été dit. Que chacun veille à ne pas renié le Seigneur pour la quatrième fois. Car le mot faillite ne doit plus résonner, autrement ce serait la fin pour l’humanité d’Ephésus.

.

.

Soualiho14,

Abidjan, le 31 mai 2013.

.

Leave a Reply

*