.

.

.

Chapitre 12 : NOUS SOMMES ENTRES DANS L’ULTIME MINUTE DE LA DOUZIÈME HEURE

………………………………………………………………………………………….

 

Le Message du Graal ainsi que les divers Écrits et témoignages que nous a remis, confiés et légués le Seigneur lors de Son précédent séjour en terre de Germanie, constituent incontestablement la base et le point de départ pour qu’une nouvelle et dernière impulsion soit donnée à l’humanité.

 

 

Si j’emploie ces termes de remettre, confier et léguer, c’est bien pour souligner et insister une fois encore sur le fait que les hommes de cette terre devaient absolument conserver intacte et pure LA PAROLE SACRÉE qui leur avait été offerte et non La défigurer et La transformer comme cela fut malheureusement et honteusement perpétré seulement quelques brèves années après le départ du Seigneur.

 

 

Plus qu’une immense faute, totalement inqualifiable et injustifiable, ce fut donc un véritable crime qui fut commis envers La propre Personne du Seigneur et à travers Lui Son Père ainsi que Son Frère et toute La Lumière, mais également une infamie effectuée à l’encontre de nombreuses âmes qui avaient un moment pu trouver la joie, la reconnaissance et l’espérance avec la venue de la Vérité et de Son Porteur.

 

 

Mais, comme toujours, LA VÉRITÉ ne peut être cachée et soustraite bien longtemps puisque étant par définition LA LUMIÈRE, elle ne peut séjourner dans l’obscurité et l’oubli pour rester indéfiniment dans l’ombre.

 

 

Elle revient ainsi en pleine clarté, toujours plus percutante, incisive, irrésistible et implacable que jamais en faisant davantage encore ressortir la pâleur et la platitude de celle qui l’avait momentanément et honteusement remplacée et évincée.

 

 

Au regard de l’immense et interminable temps qui s’écoule, que valent désormais ces quelques petites dizaines d’années qui paraissaient pourtant irrémédiablement perdues et dans lesquelles l’humanité fut dépossédée de LA PAROLE véritable et se trouva ainsi devenue orpheline du VERBE DIVIN !

 

 

Et que vaut en réalité cette période tellement limitée par rapport à l’éternité qui s’étend sur des sphères et hauteurs bien lointaines et immensément supérieures qui nous échappent parce que nous ne pouvons les distinguer et ne faisons en réalité que les effleurer !

 

 

Du point de vue de la marche inexorable du temps, tout cela ne peut qu’être accessoire et quelque peu secondaire pour ces Hauteurs Lumineuses, et tous ces chemins calamiteux qu’ils soient empruntés, volés, évités ou détournés et qui ont par conséquent été délibérément choisis et empruntés par les esprits d’évolution que nous sommes, n’empêcheront nullement le train du destin de l’humanité d’arriver inexorablement et sans retard aucun au rendez-vous fixé, autrement dit à l’heure exacte ainsi qu’à la destination et à la gare terminale qui étaient prévues.

 

 

Dans la Message du Graal en Sa Conférence n° 56 « Descend de la Croix », le Seigneur ne nous indique pas autre chose :

 

 

« Dans la Lumière, toutes ces lois sont connues et la délégation des messagers chargés de les exécuter ou chargés d’ordres particuliers, est organisée de telle façon, que les achèvements finals se produisent tous ensemble, suivant la volonté de Dieu.

 

 

Pour le Jugement actuel, il a fallu une mobilisation d’une grandeur insaisissable pour les hommes. Mais elle fonctionne avec précision ; ainsi n’y a–t-il, en réalité, aucun retard … jusqu’aux points où le vouloir humain doit y collaborer. Les hommes seulement mettent une stupide persévérance à se tenir en dehors de chaque accomplissement ou de l’empêcher, en obstacle ou en ennemi … tout cela par cette vanité qui les lie à la terre.

 

 

Heureusement, qu’il en a été tenu compte après la grande faillite des hommes pendant la vie terrestre du Fils de Dieu. Par cette faillite les hommes ne peuvent jusqu’à une certaine époque que rendre plus pénible le chemin du Fils de l’Homme, afin de l’obliger à prendre des chemins détournés, à faire des trajets inutiles ; mais ils ne pourront empêcher l’ordre voulu par Dieu, pas même retarder ni modifier le dénouement prévu à l’avance ; car le fond des ténèbres qui alimentait leur folie leur est déjà enlevé, tandis que les murailles de leurs fonctions intellectuelles qui les protègent et d’où ils lancent leurs flèches empoisonnées s’écrouleront sous la pression perçante de la Lumière. Elles retomberont sur eux et ils n’auront aucune grâce à attendre après tout le mal qu’enfanta toujours leurs aspirations grosses de malheur. Ainsi, le jour ardemment désiré de tous ceux qui aspirent à la Lumière, viendra au moment fixé, pas une heure plus tard ».

 

 

Quant à ce temps et son étendue que le genre humain traverse et observe et auquel il est inexorablement soumis, cela est quelque peu différent puisque cette période qui s’étale entre le départ du Seigneur en 1941 (ou plus exactement à partir de la confiscation et de l’interdiction du Message véritable et authentique par le régime hitlérien quelques petites années auparavant) et Sa réapparition ou renaissance il y a seulement quelques décennies est et se trouve en réalité à cette échelle humaine non négligeable, car correspondant tout de même à une durée de soixante à soixante-dix ans, équivalent pour le moins à deux, voire trois générations.

 

 

Cependant, à y regarder d’un peu plus près, n’est-ce pas là un laps de temps utile et nécessaire, mais assurément suffisant pour qu’une petite âme ayant vécu jusque dans les années 1930/1940 (époque nullement anodine puisque le Fils de l’Homme avait déjà largement entamé Sa Mission en écrivant et publiant LA PAROLE DIVINE, puis en défaisant et enchaînant Lucifer et enfin, en déclenchant le commencement du JUGEMENT) puisse par conséquent éventuellement se réincarner et mûrir suffisamment dans notre période actuelle, celle qui conformément au plan élaboré de longue date prévoit et comprend l’achèvement et la consolidation de cette monumentale Mission entreprise depuis … 1875, année qui constitue le début de Sa précédente réincarnation, et aussi de Sa Mission complète en tant que Fils de l’Homme.

 

 

Rappelons également et mettons-nous bien tout cela en tête que cette Tâche immense qui Lui est confiée présentement par Son Père englobe donc la poursuite avec la fin du Jugement, ensuite la venue de la grande Comète à proximité de notre planète en tant que véritable signe précurseur de l’Apocalypse, puis encore la révélation à l’humanité entière de l’existence du Fils de L’Homme, IMMANUEL/PARZIFAL/ABDRUSCHIN* (*si toutefois cette appellation concernant Son « nom de plume » est reprise par le Fils de l’Homme « actuel » réincarné pour la troisième et dernière fois) et enfin, pour clore cet immense mais aussi intense enchaînement d’événements, le début d’une nouvelle Ère avec l’édification et la construction du Royaume de Mille Ans par et sous la conduite éclairée de ce même Fils de l’Homme !

 

 

Vaste, formidable, ambitieux et redoutable programme s’il en est pour l’Initiateur et le Médiateur qui est venu délivrer cette terre en perdition et la sauver des ténèbres.

 

 

Quant à cette frêle et fragile âme qui vient en cette époque essayer de racheter ses fautes et ses manquements, ce dernier travail qui lui est soumis ou plutôt imposé individuellement et personnellement selon l’état dans lequel elle se trouve aujourd’hui dans ce temps du Jugement est lui aussi particulièrement chargé.

 

 

Avec toutes ces fautes, tous ces manquements, toutes ces faiblesses que cette pauvre âme traîne et apporte avec elle dans cette matérialité, c’est donc par conséquent à celle-ci et à elle seule qu’incombe l’impérieuse obligation ainsi que la responsabilité de prendre enfin résolument pour une dernière et ultime fois sa propre destinée en mains, c’est-à-dire se diriger tout droit vers son salut ou vers sa perdition.

 

 

Ce retour sur terre du Fils de l’Homme est et demeure la seule et unique condition pour que tout ce qui a été prophétisé depuis la nuit des temps se réalise.

 

 

Abdruschin l’avait bien sûr clairement énoncé dans Son Œuvre car en effet, sans cette présence effective d’un Fils de Dieu sur la planète, rien ne peut se produire, sinon la chute inexorable de l’humanité vers l’abime puisqu’elle serait ainsi privée de la Source Première qui fait qu’elle ne peut continuer à vivre et subsister sans Elle et que par Elle.

 

 

La Mission de sauvetage qui a été commencée le siècle dernier et que le Fils de l’Homme ne put engager plus loin faute de temps et surtout à cause de l’immaturité constante et de la faillite générale de l’humanité de la terre ne pouvait se poursuivre et aller à son terme si Celui-ci était parti définitivement pour aller rejoindre Sa Patrie d’origine.

 

 

Malgré les dénégations des uns et les refus des autres possédant prétendument le Savoir et la Connaissance, l’ancrage de La Lumière est absolument impératif pour que se maintienne et aille à jusqu’à sa conclusion prévue le processus gigantesque annoncé et commencé sur notre planète.

 

 

Pouvons-nous d’ailleurs imaginer ou croire que, selon toujours ces mêmes êtres humains qui prétendent détenir et posséder actuellement la « bonne parole », l’actuelle poursuite du Jugement puisse encore durer des années, des dizaines voire des centaines d’années, soit pour nous simples petits êtres humains, pratiquement indéfiniment, et qu’en conséquence la fin de ce même Jugement ainsi que le Règne de Mille Ans pourraient eux aussi survenir en un temps relativement lointain alors que le gouffre se trouve pourtant là si près, sans donc la présence effective et en quelque sorte « miraculeuse » du Fils de l’Homme qui maintient forcément la pérennité et donc la survie de cette terre en perdition en étant toujours et plus que jamais en poste auprès des petits êtres humains ?

 

 

Comment pouvoir concevoir que ce Règne puisse arriver sans que Son Roi et Souverain naturel qui en est Lui-même la Source première et légitime, la Pierre fondamentale et la Couronne flamboyante, Le Premier et le Dernier, l’Alpha et l’Oméga ne puisse être personnellement et donc « charnellement » présent dans l’achèvement, la consécration et le couronnement ultimes de Sa Tâche ?

 

 

Enfin, prétendre que le Fils de l’Homme ne peut revenir sur notre petite planète en laissant ainsi penser et faire croire qu’Il a terminé et achevé Sa Mission alors que beaucoup reste encore à accomplir, ce serait donc indiquer, laisser entendre et faire supposer que tous ces évènements en attente que sont la fin du Jugement, l’apparition de la Comète et l’ Apocalypse ne se réaliseraient pas, ou alors s’ils venaient malgré tout à se  produire entièrement ou même partiellement à une époque plus ou moins lointaine et incertaine, un autre être que le Fils de l’Homme le « remplacerait » si je puis dire « au pied levé » pour instaurer finalement le Règne Millénaire.

 

 

Pouvons-nous croire franchement et véritablement à une telle hypothèse et à un tel dénouement ?

 

 

Ce serait par conséquent bien mal connaître et donc méjuger son DIEU qui plus que jamais est Parfait, et qui ne peut laisser la moindre once d’injustice et la plus petite imperfection et anomalie venir se glisser ne serait-ce que dans la plus infime partie de Sa Création.

 

 

Si certains de Ses vastes plans si rigoureux et empreints de justice ont pu être contrariés voire déjoués par l’astuce et la fourberie luciférienne, tout comme certains de Ses desseins parfaits ont pu être perturbés ou modifiés du fait du comportement erroné et irresponsable de cette humanité immature, il n’en est pas moins vrai que la ligne directrice ne peut que tenir et demeurer.

 

 

Peut-il d’ailleurs en être autrement puisque les Lois ne peuvent se transformer si aisément « au gré du vent » avec leur intangibilité qui est et demeure à jamais le gage et la preuve de la Volonté et de l’Amour Divins.

 

 

Cette action continue, patiente, persévérante et cohérente de La Lumière pour sauver une dernière fois la petite terre et avec elle le reste de l’humanité tant défaillante se continue sans relâche et même s’amplifie.

 

 

Il est utile de signaler et de souligner à ce propos que l’aide apportée aux êtres humains de la terre par Les Hauteurs Lumineuse s’est accrue et développée, puisqu’en dehors de ce travail tout aussi ingrat que fidèle nécessaire effectué par le monde de l’essentialité qui prépare, purifie et assainit la planète, des canaux se sont ouverts l’un après l’autre depuis quelques petites années seulement afin de réveiller, mais aussi accompagner, encourager et même stimuler et exhorter certaines des petites âmes humaines que nous sommes ayant toujours en elles cette soif et cette faim inassouvies et inextinguibles de Vérité.

 

 

Dans un des nombreux et derniers textes qui nous sont parvenus de ces Sources sublimes, j’en extrais simplement deux petits fragments communiqués par Is-Ma-El à l’Apôtre du Seigneur les 15 août et 28 octobre 2014 et provenant de IMANUEL le Seigneur de tous les mondes et qui nous donnent et révèlent cette information fondamentale pour nous petites créatures qui nous trouvons désormais dans cette inexorable et fatidique dernière heure, et même beaucoup plus que cela, en cette minute ultime de déroulement du Jugement :

 

 

« La fin du Jugement est à son apogée et vous vous trouvez dans ses dernières minutes, et non plus dans sa dernière heure »

 

 

« Vous êtes dans la dernière minute de la clôture du Jugement et cette dernière partie résonne vers vous. » Is-Ma-El.

 

 

 

Ainsi sommes-nous parvenus maintenant dans la phase fatidique du Jugement quant à son achèvement dans la durée puisque nous sommes entrés dans l’ultime minute de la douzième heure.

 

 

La petite étincelle que chaque créature humaine vivant sur cette terre possède tout au fond d’elle-même doit absolument s’activer afin de pouvoir commencer à briller avant que n’arrivent en plus grand nombre encore les événements de tous ordres accompagnés des vigoureuses et redoutables tempêtes qui ne manqueront pas de se produire.

 

 

La venue de la Grande Comète à la proximité de notre planète qui provoquera, accompagnera puis accentuera nombre de ces bouleversements est aussi ce signal rarissime extrêmement fort envoyé aux femmes et aux hommes de cette terre pour qu’ils saisissent et comprennent encore mieux la Puissance, la Vigueur et la Force de DIEU à travers les éléments et les signes qui peuvent dans certaines circonstances et évènements apparaître dans le ciel afin de leur montrer et rappeler qu’ils ne sont pas comme ils le croyaient jusqu’à présent les seuls maîtres de la Création, mais que d’autres Forces autrement plus grandioses et herculéennes agissent dans l’immensité de cet univers obéissant à des ordres supérieurs, et plus particulièrement à la proximité, à la surface et à l’intérieur de ce petit monde qu’il s’est construit de façon erronée.

 

 

Ces signes puissants et réels qui se dérouleront dans notre firmament tout proche et donc visibles à nos yeux et nos sens, mais aussi ces transformations gigantesques qui s’effectueront aussi bien sur le sol de la terre que dans ses entrailles profondes ne pourront que marquer extraordinairement toutes les femmes et tous les hommes de cette planète qui ne pourront en définitive que commencer à comprendre et saisir enfin en ces instants si intenses la vigueur de l’exaspération et de la Colère Divines si longtemps contenues qui se manifesteront puissamment.

 

 

Le fruit sera alors si je puis m’exprimer ainsi tout à fait mûr et prêt à être cueilli : après tout ce désordre et cette confusion qu’elle a créés d’elle-même et qu’elle a volontairement ou indirectement déchaînés, et suite aux tempêtes ayant entraîné la désolation et l’affliction, l’humanité vaincue, bouleversée et mise littéralement à genoux face à Son DIEU ne pourra qu’enfin reconnaître le véritable et authentique Salut venu en la Personne de Son Fils, Celui qui justement se révélera à elle comme étant Son seul et incontestable Seigneur, Souverain et Maître.

 

 

Pourront alors être prononcées à destination de l’humanité de la terre les Paroles Sacrées et oh combien significatives du FILS DE L’HOMME : « ET CELA S’EST ACCOMPLI ... »

 

 

EPILOGUE

Leave a Reply

*