.

lune

.

.

.

.

.

.

Daniel : Les leçons du passé

« Si tu perds, ne perds pas la leçon »

……………………………………………………………

 

Question : Lors de la dernière mission du SEIGNEUR en Germanie, l’humanité a lamentablement échoué à reconnaître et accomplir sa mission. Pour vous, quelles sont les leçons que l’humanité doit retenir de cette horrible faillite ? Quelles sont les erreurs qu’elle ne doit plus commettre maintenant que le SEIGNEUR est de retour sur terre pour achever le Jugement et installer le Règne des Mille Ans ?

 

 «  Si tu perds, ne perds pas la leçon ».

 

Daniel : Vaste question et immense programme qui sont posés là ! Et ce qui me vient tout de suite à l’esprit, c’est que le fait de perdre (au sens général), n’engendre pas forcément la déroute définitive et irrémédiable, d’où l’adage bien connu « on a perdu la bataille, mais on n’a pas perdu la guerre ».

.

Le principal en toute matière est donc de bien de retenir la leçon qui a fait qu’à un moment donné les évènements qui n’ont pu se dérouler de manière positive aient pu ainsi amener de façon irrémédiable l’échec. Tout revers qui intervient ne doit pas en rester là, car il doit être assimilé et bien compris par celui qui le subit pour se transformer et finalement devenir plus tard une victoire.

.

Tout d’abord, en ce qui concerne la dernière mission qui incombait au Seigneur, il me paraît évident que celle-ci n’a pas à proprement parler échoué car j’estime pour ma part qu’Abdruschin avait pour tâche principale et j’oserais dire unique : celle de façonner et transmettre LA PAROLE à l’humanité. Et cette Parole ne pouvait être donnée qu’à l’issue d’une longue et difficile route puisque le Seigneur devait expérimenter et suivre toutes les voies, bonnes et mauvaises qui avaient déjà été empruntées par toute cette humanité. Il chemina donc en « étranger » sur cette terre et cela était absolument fondamental pour porter véritablement secours aux esprits d’évolution :

.

« C’est ainsi seulement que, l’heure venue, Il est devenu capable d’intervenir avec efficacité dans les défectuosités et d’apporter Son secours pour un changement. C’est pour cette raison qu’Il ne pouvait pas se tenir à côté de la vie de l’humanité, mais Il devait, au contraire, en vivant au milieu d’elle, connaître des amertumes et des souffrances. C’est donc encore, uniquement, à cause des êtres humains qu’Il a dû faire ce temps d’apprentissage. Mais, c’est justement parce qu’à l’esprit humain, dans son étroitesse, une guidance aussi élevée demeure incompréhensible, et qu’il n’est capable de juger que d’après l’apparence, que l’on cherchera à Lui en faire le reproche, de même qu’on le fit au Christ, en Son temps, afin d’entraver Sa tâche. C’est précisément ce dont Il dut souffrir à cause des êtres humains pour reconnaître les points les plus sensibles de leurs égarements, donc ce qu’Il a souffert et apprit à connaître, en le vivant, pour le bien à venir des êtres humains, que l’on utilisera comme une pierre pour L’atteindre, en une haine croissante, attisée par les ténèbres qui tremblent de peur devant leur anéantissement »  (Extrait de la conférence 60 : « LE FILS DE L’HOMME »)

.

« Mais l’Étranger sur la terre dut tout supporter, car ce n’était en effet qu’une conséquence toute naturelle de Sa présence, aussi longtemps que l’humanité vivait dans l’égarement. Cependant, une telle expérience vécue Lui apporta simultanément l’endurcissement indispensable qui lentement, comme une cuirasse, recouvrit Sa serviabilité par ailleurs toujours disponible et creusa ainsi un gouffre entre celle-ci et l’humanité… les blessures de l’âme agissant de façon séparatrice et ne pouvant guérir que par la totale transformation de l’humanité. Ces blessures qui Lui furent infligées formèrent à partir de cette heure, le gouffre au-dessus duquel, seul peut jeter un pont, l’être humain qui suit strictement la route des Lois de Dieu. Cette route seule peut servir de pont. Tout autre humain devra s’écraser dans le gouffre; car il n’y a pas d’autre route pour le franchir. Et rester immobile devant ce pont apporte l’anéantissement ». (Extrait de la conférence  88 : « L’ÉTRANGER »)

 

Cette immense et longue action s’est donc effectuée durant des dizaines d’années, tout simplement le temps d’une vie humaine pour que LE MESSAGE DE LA VÉRITÉ puisse être apporté aux petits esprits d’évolution que nous sommes. Outre la venue d’ABDRUSCHIN dans une première incarnation sur notre plan terrestre, cette préparation s’avérait indispensable puisqu’il était absolument nécessaire que les bases solides soient données et puissent  constituer ce socle parfait afin que plus tard (et malheureusement beaucoup plus tard), l’humanité puisse enfin Le reconnaître et pour que s’établisse le véritable Royaume de DIEU sur notre planète.

.

Lorsque j’évoque l’unique et principale mission dévolue à Notre Seigneur dans Sa précédente vie en terre Germanique, je n’oublierai pas de rappeler qu’Il amena et provoqua simultanément par Sa seule Présence sur notre plan, la venue du  JUGEMENT et que Sa véritable et authentique Mission comme FILS DE L’HOMME, et en tant qu’IMANUEL commença alors formellement.

.

Cela étant posé, venons-en maintenant à cette humanité qui n’a rien vu et n’a rien su, continuant pitoyablement comme il y a deux mille ans à ignorer, à défigurer et même pire encore, à pratiquer un assassinat moral à l’encontre du FILS DE L’HOMME. Quant au RÉDEMPTEUR, LE FILS DE DIEU JÉSUS, assassiné et mort sur la croix alors qu’il était venu apporter Son Message d’AMOUR et de PAIX, Ses enseignements furent repris, puis s’instituèrent et se mirent par la suite en place sur notre planète des institutions et des religions se réclamant de Son Nom. Mais celles-ci échouèrent là aussi lamentablement puisque dans le meilleur des cas ces églises et leurs serviteurs ne comprenaient pas et dans le pire des cas elles bafouaient même LES SAINTES PAROLES et La Personne du CHRIST : inquisition, guerres de religions, évangélisation forcée de continents entiers, ….

.

Et il en fut pareillement durant et après la deuxième incarnation d’ABDRUSCHIN sur la terre de Germanie. Là aussi, les mêmes erreurs furent commises par celles et ceux qui approchèrent, reconnurent et qui étaient par conséquent censés protéger LE SEIGNEUR et Le suivre : abandon, et ensuite pour les plus proches d’entre eux, reprise sous une autre forme de LA PAROLE qui fût ainsi Elle aussi outragée et défigurée pour enfin créer une nouvelle église.

.

Dans les faits, très peu d’âmes humaines reconnurent LE FILS DE L’HOMME, seulement quelques dizaines de milliers s’approchèrent de Sa Parole pendant les quelques dizaines d’années qui suivirent Son départ, et encore, Cette Parole était-elle dans la plupart des cas la version tronquée et édulcorée qui circulait.

.

Question : En face de ce constat dramatique et saisissant par toutes ces successions de faits et de toutes ces ressemblances qui ont ponctué et jalonné l’histoire, et particulièrement la relation qu’a pu avoir l’humanité avec les DEUX FILS DE DIEU, quelles peuvent donc être les leçons que celle-ci doit retenir pour que la faillite ne puisse une nouvelle fois se reproduire ?

.

Je répondrai que face à cette interrogation, le JUGEMENT en cours apporte inexorablement la réponse. Bien entendu, les foules, les multitudes ne voient et ne ressentent pas les profonds bouleversements qui secouent toute notre planète. Et pourtant, où que l’on aille, les évènements se précipitent, s’additionnent et se multiplient.

.

Les systèmes économiques ou les régimes politiques, les hommes détenant des pouvoirs quels qu’ils soient, les mouvements des masses, les soulèvements sociaux, tout cela explose véritablement et le monde change à une vitesse folle, se casse, se reforme, se détruit ou plutôt s’autodétruit puisque toutes les réalisations provenant de l’être humain se trouvent dépassées, obsolètes.

.

Et je ne parle pas de la Nature qui, depuis toujours fait son œuvre et remplit sa mission, imperturbablement, selon les ordres qui lui sont donnés.

.

Et maintenant, plus que jamais, tous les êtres invisibles aux yeux des humains tissent lentement et sûrement le Vouloir et la Volonté divines.

.

Oui, bien sûr, de ci, de là, les hommes commencent à prendre peu à peu conscience que les tempêtes, les phénomènes météorologiques, les tremblements de terre, les cataclysmes et catastrophes de tous ordres se multiplient eux aussi.

.

Bien entendu, les scientifiques ou ceux qui détiennent des soi-disant connaissances ne s’émeuvent pas outre mesure, la planète ayant subi depuis bien longtemps ce genre de manifestations, elle en connaîtra bien d’autres.

.

Fi du réchauffement climatique, fi de la montée des océans, Fi de la faim et de la pauvreté qui touchent de plus en plus de monde !

.

Mais qu’importe, la terre tourne et tournera encore longtemps …. Jusqu’à ce que …!

.

Mais voilà, la différence essentielle est bien celle-ci : cette petite terre, je le répète et j’insiste, se trouve dans LE JUGEMENT DE DIEU, c’est-à dire précisément cette période dans laquelle la volonté humaine n’a plus désormais aucune prise, autrement dit, toutes les erreurs commises par les hommes leurs retombent au centuple. La folie dévastatrice et meurtrière ne peut plus se dérouler comme avant : chaque pensée, chaque acte trouve sa répercussion qui arrive instantanément ou presque.

.

Plus besoin de multiples réincarnations pour racheter ses fautes ou s’amender : la sanction survient immédiatement et il en va bien évidemment de la vie de chaque être comme des peuples entiers ou des nations.

.

Une page s’est irrémédiablement tournée avec la venue du SEIGNEUR qui nous a transmis Son Message de VÉRITÉ, et l’esprit humain ne peut plus désormais régner en maître et en prédateur comme il l’avait fait jusqu’à présent.

.

Tout ce qu’il entreprend en bien ou en mal, il le retrouve et rapidement. Le champ qu’il laboure de la bonne ou de la mauvaise graine produit immanquablement la bonne ou la mauvaise récolte. Il n’est rien qu’il ne puisse entreprendre sans que les répercussions l’atteignent aussitôt.

.

Toutes les paroles annoncées par JESUS, le FILS DE DIEU trouvent actuellement leurs pleines et entières résonances. Les faux prophètes ne manquent pas de se signaler et de disparaître tout aussi rapidement alors que, patiemment et résolument, le FILS DE L’HOMME, IMANUEL se prépare et se tient déjà prêt pour sa toute dernière et ultime Mission qui est celle d’instaurer le ROYAUME DE DIEU sur terre. Son règne approche à grands pas car le son de la fatidique douzième heure a déjà retenti dans l’univers alors que l’humanité aveugle et sourde continue à effectuer sa triste ritournelle et sarabande.

.

Question : Comment dès lors pourrait-elle d’elle-même s’amender, reconnaître et corriger ses erreurs pour suivre une autre voie, elle qui est prise dans tout ce tourbillon ?

.

Cela paraît impossible et malheureusement, seulement peu d’êtres peuvent encore sortir de cet état de somnolence et d’engourdissement face à la réalité.

.

Toutes les certitudes, tout le faux qui se sont profondément et progressivement enracinés en l’homme ne peuvent disparaître instantanément : l’être humain doit devenir nouveau, entièrement nouveau et pour cela, il lui faut entreprendre et réaliser avant tout un immense travail sur lui-même, sans complaisance aucune. Il doit se purifier et revêtir son vêtement blanc et immaculé afin de pouvoir se présenter dignement devant le JUGE SUPRÊME.

.

Question : Mais en réalité,  combien sont encore capables d’entreprendre puis d’effectuer tout ce travail ? Combien peuvent prendre volontairement d’eux-mêmes le bon chemin.

.

Non, décidément, cette humanité n’a toujours pas reconnu les leçons du passé et les mêmes errements refont à nouveau surface.

.

De plus, ceux qui possèdent ou croient posséder la Parole réitèrent ces erreurs en croyant qu’ABDRUSCHIN a terminé, voire échoué dans Sa Mission qu’il a entreprise il y a seulement quelques dizaines d’années.

.

Question : Et de plus, comment croire que le Royaume millénaire promis puisse se réaliser sans Celui qui détient les seules clés pour l’édifier et le construire ?

.

Mais voilà, il n’en est pas du tout ainsi : IMANUEL a gravé SA PAROLE dans le marbre et Celle-ci doit nécessairement s’accomplir. Ses Ecrits sont comme des lettres de feu qui interpellent et qui appellent l’humanité à se ressaisir. La PAROLE se réalisera inéluctablement par la force et dans la douleur car il en est voulu ainsi, et les petits esprits humains ne pourront en aucun cas et d’eux-mêmes construire le Règne de paix tant espéré :

.

« Et lorsque le Fils de l’Homme marchera parmi eux, au cours de la grande détresse, alors toutes les mains se tendront certainement vers Lui en gémissant, en implorant, mais de nouveau dans le seul espoir qu’Il les aide selon leurs désirs, donc qu’Il mette fin à leurs tourments et les conduise vers une vie nouvelle !

.

Cependant, Il repoussera la plupart de ces quémandeurs comme une vermine empoisonnée! Car tous ceux qui supplient ainsi, aussitôt secourus, tomberaient dans toutes leurs anciennes fautes, et contamineraient leur entourage. Il n’acceptera que ceux qui Lui demanderont la force de pouvoir enfin se ressaisir en vue d’une amélioration durable, et qui s’efforceront avec humilité de rejeter toute l’obstination dont ils ont fait preuve jusqu’ici, pour saluer joyeusement la Parole de Vérité issue de la Lumière, comme la rédemption.

.

Le Fils de l’Homme! Déjà l’humanité veut, avec arrogance, qu’Il soit conforme à ses désirs et elle prétend L’évaluer d’après la critique de son intellect terrestre! Qu’elle osera s’approcher de Lui et perdre le temps en babillage sur leurs propres idées ! 

.

Insensés! C’est précisément cela qui vous infligera d’horribles blessures! Précisément pour cela vous serez les premiers à être réprouvés, parce que c’est de cette façon aussi que vous vous êtes présentés jadis en face du Fils de Dieu, Lequel, jusqu’à aujourd’hui, vous n’avez pas encore reconnu véritablement. À l’heure du Jugement, le Fils de l’Homme n’apporte pas des explications sur lesquelles vous pouvez encore échanger des opinions de longue haleine, mais dans Ses Paroles reposent des dispositions qui doivent être irrévocablement accomplies, si vous ne voulez pas périr! » (Extraits de la Conférence n° 89  du Message du Graal : Une dernière parole)

.

Oui, le Jugement apporté par IMANUEL sera terrible car l’humanité n’a pas voulu comprendre et saisir LA PAROLE DIVINE qui lui était offerte :

.

« C’est uniquement par la force que la Création Postérieure peut encore être secourue, ainsi que l’humanité, qui a encore prouvé que jamais elle n’a voulu accepter de prendre de son plein gré le droit chemin, celui qu’elle doit suivre dans la Création, pour y être ce que Dieu veut qu’elle soit, et aussi pour y agir en apportant la bénédiction en tant que la créature spirituelle qu’elle est en réalité.

.

Pour cette raison maintenant, dans le Jugement, l’humanité sera privée, déshéritée du droit qu’elle avait jusqu’ici, selon lequel la volonté humaine domine cette Création Postérieure en la dirigeant et la façonnant! Déshéritée pour mille ans, pour que puissent enfin naître la paix et l’aspiration vers la Lumière, conformément aux Lois Originelles de la Création, Lois devant lesquelles l’être humain s’est jusqu’à présent montré hostile ».

.

Les dernières lignes qui vont suivre proviennent elles aussi de la conférence 89 déjà citée un peu plus haut et en constituent la fin. Plus que de longs discours, elles nous montrent toutes les fautes et tous les manquements commis par les esprits d’évolution et nous résument ce que devra effectuer l’homme pour sauver son âme ou la perdre à tout jamais durant cette époque que constitue le JUGEMENT DERNIER : 

.

« C’est  pour le moment la dernière Parole. Maintenant, l’expérience vécue témoignera de la Vérité de mon Message !

.

Dès le début, les esprits humains se sont placés sur un terrain faux. C’est pour cela qu’en moyenne tout ce qu’ils pensent ou font est maintenant faux ou déformé.

.

La compréhension du Message du Graal comme aussi avant lui le Message du Fils de Dieu, ne leur devient possible que si un esprit humain rejette de côté tout ce qu’il a édifié jusqu’à présent dans une compréhension imaginaire et recommence tout depuis le début. Il n’y a pas d’autre chemin! Ils doivent auparavant redevenir comme des enfants! Une guidance à partir des erreurs actuelles est impossible. Il faut qu’il y ait un renouveau total à partir de la base qui grandisse et se renforce par la simplicité et par l’humilité. Celui qui ne le peut pas ou ne le veut pas est complètement perdu avec les autres, sans espoir de salut.

.

Si les êtres humains étaient secourus comme ils le demandent à l’heure du danger et de la détresse, tout serait à nouveau vite oublié dès l’instant où la frayeur les aurait quittés. Sans scrupules, ils recommenceraient dans leur incompréhension à critiquer au lieu de réfléchir, et cela n’est plus admis lors du sauvetage! Le temps est maintenant passé. Un tel gaspillage de temps est à l’avenir tout à fait impossible, car l’existence de cette partie cosmique doit se hâter vers sa fin. Pour chaque esprit humain, cela signifie désormais pour ou contre. Le sauvetage hors de la confusion volontairement causée ou y périr! Le choix est libre, cependant il ne peut pas être différé, mais il doit, au contraire, se faire tout de suite! Toutefois, les conséquences de la décision sont déterminées et immodifiables ! Une hésitation équivaut au choix du naufrage! Tout s’éteindra à l’exception du bien véritable, ce qui peut parvenir à la raison, mais ce qui passe pour être le bien aujourd’hui n’en fait pas partie. 

.

Comme délivrés d’une énorme oppression, ceux qui seront sauvés reprendront alors leur souffle et se réjouiront après que les coups de glaive de la Lumière auront enfin repoussé à la place qui leur revient les répugnantes et malpropres ténèbres avec les créatures qui s’y sont volontairement accrochées.

.

Alors renaîtra une terre virginale purifiée de toutes les pensées pestilentielles et la paix fleurira pour tous les humains. » (Dernières lignes de la Conférence n° 89  du Message du Graal : Une dernière parole)

 

Daniel

****************************************

**************************************************************

******************************************************************************

Leave a Reply

*