.

Fleuve

.

Avec le temps les fleuves tarissent

…………………………

 

.

.

 

Avec le temps les fleuves tarissent,

les guerres finissent,

les conflits se vident,

les blessures se cicatrisent,

les Enseignements Divins deviennent des religions terrestres qui égarent les chercheurs de DIEU,

les religions se brisent,

les appelés trahissent,

les Paroles sont altérées,

les secrets s’ébruitent,

les êtres humains faillissent,

la terre s’enténèbre,

les notions se rétrécissent,

les ailes de l’esprit s’étiolent.

Mais avec le temps l’Amour de DIEU le PÈRE reste

inaltérable,

immortel,

immuable,

imprescriptible,

impérissable,

incorruptible,

indestructible,

indéfectible,

indélébile,

 inébranlable,

éternel.

Son « Amour est Grand si Grand, et même si ne doit être sauvé qu’un esprit, Son Amour se penche »

« Le Seigneur a entendu, l’appel de certains esprits et Il a appelé vers l’Amour de Son Père afin de revenir vers nous ».

Mais avec ce Retour du Seigneur, s’achève un temps,

s’impose un temps.

Le temps n’est plus aux discours, ni à paraître, mais le temps est à redevenir de vrais serviteurs de la Lumière.

Le temps n’est plus de croire encore à nos illusions, mais le temps est de nous réveiller et de regarder la réalité en face.

Le temps n’est plus aux polémiques, mais le temps est à la rigueur pour nous-mêmes en premier dans nos actions de tous les jours.

Le temps n’est plus à la dérive, il est le temps où la Vérité triomphante doit venir à la connaissance de tous ceux qui cherchent et qui appellent avec toute la sincérité de leur cœur pour la Lumière.

Il n’est plus le temps à la mollesse, à la tiédeur, aux excuses.

Il est le temps de dire « oui » à la Lumière ou de dire « non » à la Lumière.

Le temps à l’abondance est retirée à l’humanité et vient le temps de la famine où est enlevé à l’humanité tout ce qu’elle a méprisé.

Il n’est plus le temps de se perdre sur le chemin des hommes, mais il est temps d’aller vers la Lumière.

Le temps n’est plus aux faux semblants, le temps est à œuvrer au service de la Lumière afin de ne pas se perdre dans le gouffre des ténèbres.

Le temps de l’intellect roi arrive à sa fin. Et vient le temps de l’esprit vivant dans la Volonté du Dieu Tout Puissant.

Ainsi, avec le temps les fleuves tarissent, mais avec le temps l’Amour de DIEU le PÈRE reste inaltérable. Son « Amour est Grand si Grand, et même si ne doit être sauvé qu’un esprit, Son Amour se penche ».

.

Soualiho14,

Wassakara, le mardi 10 janvier 2012

.

Leave a Reply

*