.

untitled

.

Quand Tu seras dans Ton Royaume souviens  Toi de moi

…………………………………………

Le larron déposa autrefois son âme entre les Mains de l’Amour personnifié : « Quand tu seras dans Ton Royaume souvient Toi de moi ».

Ainsi grâce à sa sincérité, son humilité et sa prise de conscience réelle, le pardon du châtiment de ses mauvaises actions qui l’attendaient lui avait été accordé par Jésus.

Cet acte d’apparence arbitraire fut en effet conforme à la Volonté de Dieu parce que la conscience du larron s’était éveillée devant le Fils de Dieu. Il reconnaissant qu’il méritait son châtiment alors que les hommes de cette époque commettaient une injustice sans pas pareil en l’encontre de Jésus.

Il offrit alors en toute pénitence son âme à Jésus qu’il avait reconnu comme le Fils de DIEU. Dans cette reconnaissance, il se soumettait ainsi à la Justice Divine, cette Justice qui réside dans les Lois, tout comme l’Amour de Dieu réside dans les Lois. Avec sa demande sincère afin que Jésus  se souvienne de lui quand Il retrouvera  son Royaume le larron exprimait aussi en lui le désir de se soumettre à la Justice Divine qu’il avait reconnu quelques instants auparavant par ses paroles.

Nul n’était besoin à Jésus de se souvenir de cet homme plus tard car il remplissait à ce moment précis les conditions nécessaires pour accéder au Royaume spirituel. Dans le cas contraire, il aurait fallu que Jésus envoya d’autres secours ou aides à cet homme or  Jésus en Lui-Même par Sa personnification incarnait déjà ce Secours vivant et le Pardon du Créateur envers toute créature qui se soumettait volontairement à la Volonté de Dieu. Volonté de Dieu  qu’il avait Lui-même traduit par Sa Parole. Le Larron s’était soumis volontairement à la Justice de Dieu. Son âme se dévoila en toute pureté devant l’Amour de Dieu sans calcul intellectuel, sans repentance rusée. Par conséquent autant le larron méritait peut-être cette crucifixion avant cet acte d’amour de Jésus autant il méritait le droit d’accéder au Royaume spirituel par son repentir et sa prise de conscience exemplaire pour toute l’humanité.

Le larron avait reconnu Dieu à travers Son Fils mais en sera-t-il de même pour nous les hommes aujourd’hui ?

Telle est la grande et grave question dans cette fin de Jugement Cosmique or seul le Roi Parzival-Imanuel ouvre les portes du royaume spirituel aux esprits d’évolution. L’humanité se courbera-t-elle devant la Volonté de son Créateur ou commettra-t-elle encore une folie qui l’entrainera dans sa perte définitive sans saisir le dernier secours de la Lumière qui lui tend la Main.

La reconnaissance de la Main de Dieu dans les évènements actuels pour cette humanité passe d’abord par la prise de conscience des erreurs mais ensuite doit venir la soumission inconditionnelle à la Volonté de Dieu en suivant le chemin tracé par Celui que Dieu délègue pour le salut de cette humanité : le Fils de l’Homme afin qu’Il puisse  installer Son Règne de Paix ici sur terre pour le bonheur et la joie de toute la Postcréation.

Pour celui qui comme le Larron sur la croix aspire à la vie dans le Royaume spirituel il n’y a pas d’autres alternatives que de se soumettre volontairement à la Volonté du Créateur : PARZIVAL-IMANUEL.

Les événements terribles que l’humanité a attirés vers elle par reflux karmique de sa désobéissance des Lois sont un des appels les plus sérieux à l’humanité de se souvenir de son Dieu à temps si elle veut que le pardon lui soit accordé par la reconnaissance du Seigneur des Mondes qui chemine sur notre terre. Seul cette reconnaissance et le vouloir de s’engager dans Ses Lois arrêteront les larmes, les peines, les souffrances, les guerres et les catastrophes de tout genre qui meurtrissent les hommes de cette terre.

Tant que l’humanité ne se souviendra pas de Dieu, le Pardon de Dieu ne pourra s’installer sur Terre, ce pardon qui signifie pour l’homme paix et respect des exigences de la Lumière pour son propre bonheur. Et si l’humanité ne présente pas encore un terrain favorable au souvenir du Fils de l’Homme à l’égard des hommes, cette humanité continuera à souffrir jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour eux car ils n’auront pas saisi cette Main de l’Amour qui leur tends la main depuis toujours afin qu’ils continuent l’évolution qu’ils avaient entamé par la veille de leur conscience.

Puissions-nous avoir la sagesse du bon larron sur la croix, lorsque les répercussions s’abattront sur nous. Gardons-nous de toute accusation, de toute plainte, de tout blasphème. Avec humilité, jetons-nous aux Pieds de notre SEIGNEUR et ROI pour nous repentir de notre odieux passé d’assassins des Fils de DIEU. Dès maintenant, agissons dans les Lois de la Lumière, et nous agirons dans Sa Volonté et Son Amour, et alors nous deviendrons des aides pour l’humanité en péril.

Jean Aymard NZIGOU

Source : http://graal4444.blogspot.nl/2014/08/quand-tu-seras-dans-ton-royaume.html

Leave a Reply

*