.

Et si cela avait été ainsi.

.

Chapitre 14 : LES LOIS IMMUABLES

FLUENT A TRAVERS L’UNIVERS ET REVIENNENT  

inexorablement vers nous

………………………………………………….

 

 

 

Parvenu à ce stade de mes trop nombreuses réflexions et inévitables investigations, et bien entendu à partir de certaines des interrogations qui peuvent malgré tout encore subsister sur le comportement et le rôle exact tenu par chacun des principaux acteurs de ce drame et avec en « toile de fond » la place réellement tenue par l’humanité de cette terre et également tout le lourd contexte historique de cette relative longue période plus que dramatique et qui partait seulement des quelques années précédant la deuxième guerre mondiale pour ensuite couvrir le tragique conflit lui-même et enfin aussi concerner l’époque de l’immédiate après-guerre (non exempte de conflits plus mineurs et de transformations importantes elles aussi, ou de mutations radicales de tous ordres intervenant dans les différentes sociétés et systèmes politiques opposés avec l’installation des deux régimes capitaliste et communiste) pour enfin se clore jusqu’à nos jours, un intervalle de temps d’à peu près quatre-vingt ans s’est ainsi écoulé, soit pratiquement un siècle.

.

C’est donc à la fois bien peu et de surcroît infime à l’échelle du temps qui régit tout l’univers, mais néanmoins tellement et suffisamment long à la petite mesure humaine ! Si l’on sait que le Seigneur a révélé solennellement à l’humanité entière et à la date du 21 juillet 1929 comme étant le Jour du Tournant Cosmique, et a par la suite confirmé Son Identité véritable en proclamant le 29 décembre suivant de la même année qu’Il était IMANUEL, force est de constater que ce petit siècle d’écart correspond à peu de choses près à celui existant entre la mort de JESUS sur la croix de souffrance et l’introduction , puis le commencement de la diffusion et de la connaissance des premiers écrits du Nouveau Testament par l’ensemble des diverses populations qui occupaient une majeure partie du pourtour méditerranéen il y a de cela bientôt deux mille ans, puisqu’en effet, les deuxième et troisième générations de disciples du Christ permirent d’abord la transmission et ensuite déclenchèrent la propagation générale de ces textes entre les années soixante et cent trente à partir de la nouvelle ère chrétienne.

.

Les Evènements quels qu’ils soient qui se produisirent en cette époque elle aussi tellement particulière si l’on se place uniquement du seul point de vue matériel ou concret, devaient être certes moins nombreux et surtout moins rapides à se succéder les uns après les autres, mais Ils étaient en tout cas et en général certainement beaucoup moins spectaculaires et prompts à se déclencher qu’actuellement.

.

En outre, il faut aussi bien évidemment le rappeler et le souligner, les moyens modernes actuels de communication et par conséquent de connaissance rapide ou quasiment instantanée des faits que nous connaissons et vivons de cette manière quotidiennement et de façon directe ou instantanée n’existaient pas bien que toutes sortes d’évènements cependant suffisamment importants se déroulant en des temps écoulés et dans des pays suffisamment lointains puissent en définitive et malgré tout être connus.

.

Mais en règle générale, tous ces faits étaient portés à la connaissance des populations assez longtemps après qu’ils se soient déjà produits, rapportés qu’ils étaient par les voyageurs, commerçants, marins ou soldats qui sillonnaient ou traversaient pratiquement entièrement le globe terrestre (essentiellement la Chine, l’Inde, l’Afrique ou l’Europe) lesquelles informations ne parvenaient donc à ces différente peuples vivant sur tout le pourtour méditerranéen qu’au bout de longues semaines, de longs mois et même parfois d’interminables années.

 

En tout état de cause, la perception et la sensation de tous ces évènements que pouvaient avoir et en retirer les êtres humains de cette époque clé devaient être elles aussi sensiblement les mêmes que celles que vivent actuellement les hommes de notre temps. Par contre, si l’on se place d’un tout autre point de vue, essentiellement spirituel celui-là, l’époque était plutôt extrêmement féconde, riche, innovante et imaginative, et il en était bien évidemment et tout naturellement ainsi puisque la connaissance et la reconnaissance de la venue sur terre du Fils de Dieu ne pouvait que bouleverser et ébranler fortement les consciences.

.

Le Message d’Amour, de fraternité, d’espérance et de foi apporté par JESUS ne pouvait lui aussi que posséder ce véritable sens spirituel et par conséquent avoir ce profond impact et cet écho avec des conséquences réelles sur toutes les diverses populations touchées. Dans un monde d’autant plus injuste où la plupart des hommes et femmes se trouvait dans un état d’asservissement puisque ceux-ci connaissaient et subissaient des conditions de vie déplorable, de retentissantes et durables répercussions allaient ainsi s’enclencher et se produire par la suite.

.

Mais les hommes restent toujours les hommes : tout ce qui se meut et se produit autour d’eux, à savoir l’environnement qu’il soit immédiat ou plus éloigné, les événements de toutes sortes, les circonstances qui diffèrent et s’agitent plus ou moins alors que les âmes elles, éprouvent au fond d’elles-mêmes toujours ces mêmes joies identiques ou ces semblables peines, en traversant ainsi le temps et les circonstances fussent-elles heureuses ou déplorables.

 

Mais cette reproduction quasi identique de l’histoire avec ce renouvellement des faits nous revient aussi en pleine figure comme un boomerang, et cela n’est bien entendu que justice et conséquence équitables et conformes puisque cela représente rien de moins que la marque patente des Lois inébranlables qui nous gouvernent ; ces lois immuables de DIEU qui régissent et fluent à travers la création entière avec les mêmes causes qui produisent inévitablement les mêmes effets.

.

Pas plus que nous ne pouvons fuir notre propre petit destin personnel, nous ne pouvons non plus échapper à notre devenir global, celui là-même qui nous inscrit et nous projette irrémédiablement dans le futur de l’humanité. Chaque acte accompli, chaque pensée émise, chaque parole prononcée, chaque sensation reçue ou intuition perçue nous façonne et nous entraîne irrémédiablement et exactement là où nous devons être. Il ne peut aussi en être autrement mais cependant de manière plus collective et totale en ce qui concerne les peuples et les nations qui dans leur ensemble ou leur diversité apparaissent, puis se construisent, se combattent, se détruisent, s’effondrent, se supportent, s’entraident ou s’allient pour finalement disparaître complètement ou rejoindre et prendre alors la place et le rôle exacts qui doit leur revenir dans le cours de l’histoire.

.

Ainsi, les hébreux du temps de Moïse et de Abdruschin en Sa première incarnation ou il agissait en tant que Prince, et ensuite le peuple juif à l’époque de Jésus, et enfin presque deux millénaires plus tard, la nation allemande qui se trouvaient donc bien être ces peuples appelés et élus par DIEU, naquirent puis prospérèrent plus ou moins rapidement pour finalement tous faillir lamentablement de manière tragique et identique à ce qui aurait pourtant dû et être leur destinée éminente commune, en n’accomplissant pas intégralement leurs obligations ou leur mission essentielle qui était celle d’accueillir, de reconnaître et de glorifier les deux Fils que DIEU le PERE leur avait envoyés sur ce petit globe terrestre afin d’apporter chacun, à leur manière et selon leurs qualités propres ainsi que leurs rôles respectifs, la Parole de Vérité issue des sommets les plus hauts et inaccessibles et sauver du naufrage les esprits d’évolution de cette planète et par là même des autres parties cosmiques.

 

Les révélations et les précieuses et nombreuses indications que les deux Fils étaient chargés d’apporter aux hommes dans ces endroits déterminés et en ces moments tout aussi précis furent souvent ignorées, et quand elles étaient seulement connues des populations, se trouvaient incomprises et même combattues et Ils subirent de ce fait, et tous les deux, un sort absolument équivalent, à savoir le meurtre, l’assassinat. Pour le Fils de Dieu, cela fut essentiellement de nature physique et corporelle avec le terrible supplice et l’horrible crime perpétrés sur la croix du martyr, et pour le Fils de l’Homme, ce fut principalement d’ordre moral et spirituel avec cette souffrance et ce tourment continuel et lancinant que lui infligèrent malheureusement les esprits d’évolution plus particulièrement dans les dernières années de Sa vie.

.

Par ces deux cruels sacrifices et dénouements aussi bien physiques que psychiques supportés, partagés et vécus intensément au plus profond de Leurs Êtres intimes et de leurs chairs par chacun des deux Frères, l’humanité doit maintenant prendre très réellement, très sérieusement et véritablement conscience de cet horrible double crime commis contre Ceux qui étaient spécialement venus en missions de sauvetage, et donc essayer de réparer désormais ces terribles et funestes fautes commises aussi bien à titre individuel que collectif.

.

Alors, au plus profond de ce crépuscule blafard tombé bien trop tôt et vite, tellement intense, si obscur et sans issue et qui allait régner trop longtemps sur cette terre du désespoir, dans Son Amour incommensurable, DIEU le PERE permit, et grâce aussi à l’intercession de la bienveillante Reine des Cieux ELISABETH, que cette action et cette intervention inimaginables et incroyables à l’entendement humain puissent se produire à nouveau : que Son Fils, le Médiateur éternel entre Son Père et la Création puisse revenir et fouler de Ses pieds une troisième fois notre minuscule globe terrestre afin de pouvoir parfaire et parachever Sa tâche qu’Il n’avait pu mener à Son terme lors de Sa précédente incarnation en cette terre de Germanie.

.

Et de cet évènement à la fois si extraordinaire et tellement singulier, les « tenants officiels » de la doctrine qui a cours dans les cercles des divers mouvements du Graal ou de leurs annexes, où même d’autres esprits plus indépendants et pourtant « dégagés » et libérés, ou simplement un peu plus lucides qui ont pu s’arracher au dogme actuellement existant n’en font absolument pas mention bien sûr, et pire encore car le plus triste et navrant à constater, c’est que certains de ces esprits forts, pourtant solides et si fermes dans l’expression de leurs convictions en ayant donc d’une certaine manière permis et favorisé l’émergence, la redécouverte et le retour du Véritable et Authentique Message du Graal 1931 réfutent, refusent et rejettent catégoriquement cette immense et si belle espérance que constitue la présence du Seigneur parmi nous actuellement.

.

Que redoutent-ils donc tous qu’ils sont, de cette Vérité absolue qui ne cesse de les entourer, de les poursuivre et même de les pourchasser pour ainsi les contraindre à accepter la réalité déjà et pourtant clairement inscrite en lettres de feu dans le Message authentique ? Dès lors, n’ayons absolument plus aucune espèce de retenue ou de crainte à vouloir annoncer et même proclamer que le Fils de l’Homme est revenu parmi nous afin de poursuivre et reprendre Son Œuvre immense entreprise mais cependant inachevée que Lui avait confiée Son Père, puisque le couronnement et l’accomplissement de Celle-ci se trouve encore à venir avec les proches édification et construction du Règne de la Paix de Mille ans.

.

Ainsi, se produira cette longue période tant promise et tellement espérée par tous les croyants sincères et fidèles à LA PAROLE. Et comme il est dit et proclamé dans le titre de la conférence écrite par le Seigneur « CELA S’EST ACCOMPLI », Celui-ci pourra à nouveau prononcer sur la terre des hommes ces Paroles Sacrées de délivrance exprimées douloureusement par Son Frère Jésus et devenues cette fois-ci réjouissantes et triomphantes à l’encontre de Son peuple désormais à nouveau rassemblé sur la Montagne du Salut, cette Montagne qui doit enfin renaître à la vraie vie.

.

Mais avant que tout cela n’intervienne et ne se produise vraiment, sachons que de dures et terribles épreuves nous attendent encore, nous les petits esprits humains d’évolution. Et lorsque, pareillement à l’Etoile de Bethléem, la Grande Comète provenant en droite ligne des espaces lointains et infinis à nos yeux et à nos sens réapparaîtra soudainement pour sembler s’immobiliser et se fixer dans notre ciel pour ensuite repartir aussi rapidement qu’Elle était venue en reprenant la direction des plans éternels et inaccessibles à l’entendement humain, les heures, les jours, les semaines et les quelques mois qui s’ensuivront verront la terre se transformer complètement et radicalement alors que ses habitants qui survivront aux diverses et nombreuses catastrophes provoquées par les rayons de Sa très proche présence et influence, totalement secoués, hébétés  et profondément choqués, commenceront enfin à prendre peu à peu conscience de l’immense et retentissant bouleversement qui se sera opéré en si peu de temps.

 

Des mois, puis des années et des années après cette secousse terrifiante et salutaire, la désormais nouvelle et belle planète bleue qui sera entièrement libérée et revivifiée, resplendira enfin par la joie et l’allégresse recouvrée de ses hôtes devenus beaucoup plus éveillés et redevenus enfin vivants et actifs. Ainsi, telles les simples petites âmes s’incarnant et se réincarnant au fil du temps, pareillement aux peuples et nations venant et disparaissant dans la longue marche continuelle mais oh combien irrégulière, désordonnée et chaotique de l’histoire des êtres qui l’écrivent, la font et la défont, les étoiles et les planètes poursuivent elles aussi et inlassablement leur course régulière dans l’espace immense et pourtant limité de la Création pour elles aussi naître, puis s’éteindre pour mieux rejaillir enfin.

.

Du plus petit atome invisible et rendu ainsi complètement inconnu et caché à nos yeux jusqu’à l’espace prodigieusement étendu qui à notre vision et à nos sens si limités paraît infini et sans bornes, notre regard redevenu enfin à la fois merveilleux et ébahi tel celui d’un enfant, s’ouvre désormais le magnifique et extraordinaire Livre de la création qui nous est montré et révélé par le TRES-HAUT par l’intermédiaire de Son Fils IMANUEL, L’Enseigneur des Mondes.

.

Il ne nous restera désormais plus qu’à en découvrir la beauté, la richesse et la profondeur pour en feuilleter l’une après l’autre les merveilleuses et sublimes pages qui nous avaient été depuis longtemps promises. Et ces inépuisables pages s’offriront désormais à tous nos sens en nous dévoilant enfin peu à peu quelques-uns des nombreux mystères qui nous étaient jusqu’alors justement et légitimement inaccessibles.

 

 

Chapitre  15 : D’INNOMBRABLES FORCES ET AIDES

SONT AUPRÈS DE NOUS,

ET NOUS NE VOYONS NI N’ENTENDONS RIEN

.

.

Leave a Reply

*