.

.

Et si cela avait été ainsi 

.

.

Chapitre 7 :  DU RETOUR DU FILS DE L’HOMME

QUI RETROUVE INTACTE SA PAROLE ORIGINELLE

………………………………………………………….

.

Le conflit mondial étant terminé et la reconstruction des pays qui se trouvaient complètement ravagés étant entamée et en bonne voie de réalisation, les quelques années de « soulagement » et de délivrance et par conséquent le véritable apaisement et le relatif répit qui pouvaient caractériser cette période de l’après deuxième guerre mondiale permettaient probablement et surtout de manière plus commode la réalisation possible et effective de cette singulière mais néanmoins assez longue et laborieuse transmutation de la Parole Divine.

.

Malheureusement, il ne s’agissait pas ici de transformer de façon plus classique et connue le vulgaire plomb en or pur, mais ce que nous offrait et nous proposait ces prétendus magiciens et alchimistes des temps modernes devenus « orfèvres en la matière » (sans mauvais jeu de mots !) pour défendre cette bien mauvaise cause, ne pouvait être fatalement que l’inverse de ce qui aurait dû normalement se produire et être puisqu’ils partaient rien moins que de l’achevé, de l’accompli, du sublime !

.

C’était par conséquent et manifestement un très, très lourd handicap à vouloir et surtout pouvoir surmonter, et relever un tel défi et tout cela ne pouvait finalement qu’être et devenir une véritable et improbable gageure ! Et le résultat obtenu après cette « transmutation » quasiment hermétique du labeur original n’était bien évidemment pas cet or resplendissant tant espéré ni ce pur et parfait joyau tellement recherché, mais tout au plus un beau bijou, certes convenablement travaillé et même parfois proprement ciselé, sommes toutes extérieurement assez bien rendu, mais en réalité devenu intérieurement et là aussi qu’une pâle et habituelle imitation qui ne possédait aucunement cet éclat et ce brillant authentiques qui viennent de manière incontestable vous donner intuitivement et instantanément la perception de la perfection et de l’achèvement. Non, décidément, le clinquant ou le factice ne peuvent remplacer la Lumineuse et éclatante clarté.

.

La Lumière réelle et véritablement vivante ne peut être imitée et contrefaite et de quelque manière que ce soit. C’est par conséquent pour cette simple et unique raison que LA PAROLE ne pouvait finalement être perdue complètement et laissée seule et sans vie ou sans espoir de retour dans un petit coin inaccessible pour être oubliée à tout jamais de cette espèce humaine incorrigible. Et en cette heure fatidique maintenant toute proche de l’Accomplissement final qui nous était promis, Le Saint Message devait inévitablement réapparaître au grand jour, tout comme d’ailleurs et tout naturellement et logiquement devra bientôt et nécessairement ressurgir parmi nous le Fils de l’Homme agissant et opérant avec Son corps « de chair et de sang » dans la matière, rejoignant et retrouvant ainsi dans le temps présent Sa sublime Parole inaltérée et éternelle qui avait été oubliée, négligée, et dont la force, la puissance et l’authenticité s’étaient complètement tues pendant de trop longues décennies, comme s’était elle aussi peu à peu estompée et effacée de notre mémoire puis voilée à notre regard la silhouette vivante du Fils de L’Homme qui œuvrait sur notre plan terrestre et que nous pouvons désormais notamment revoir dans un petit document filmé des années 1930 et ce, grâce à la magie de l’image qui témoigne de cette époque exceptionnelle, mais désormais révolue et consommée.

.

Néanmoins, ces quelques simples et bouleversantes images animées qui restituent le mouvement de la vie et qui nous sont maintenant offertes ainsi que ces photographies dont les pauses sont presque officielles et donc forcément un peu figées que nous pouvions déjà connaître, en nous montrant et en nous dévoilant la personne physique du  Seigneur ne sont-elles pas quelque part justement et précisément d’une certaine manière le symbole et la promesse qu’Il est toujours vivant et bien actuel dans notre souvenir, et non seulement dans notre cœur mais aussi et surtout dans la réalité de la matérialité présente !

 

Oui, le Fils de l’Homme est bien de retour parmi nous sur ce petit globe terrestre et en fait, peu importe à l’heure actuelle quelle peut-être Sa nouvelle apparence ou même ces détails secondaires et insignifiants (étant donné les énormes enjeux) que seraient l’année de Sa (re)naissance ou de Son aspect physique actuel ! Qu’importent aussi le lieu où Il est né et l’endroit où Il vit, là précisément où Il s’installe et s’engage résolument dans Sa Mission future et également ce qu’Il prépare et établis justement et rigoureusement au nom de la Lumière de Son Père, mais Il est là et cela est la stricte vérité qu’il vous faut entendre et appréhender dans toute sa dimension, dans toute sa gravité et aussi sa grandeur, et plus que cela sa magnificence.

.

Et cette vérité est également ma conviction la plus intime et la plus sacrée qu’il me faut essayer de vous transmettre moi aussi avec mes propres petits mots, mon vocabulaire et mon langage certes insuffisants ou imparfaits, mais cependant avec cette certitude totalement fondée qui est profondément enracinée en moi et aussi et surtout simplement avec l’expression de mon cœur qui éclate et par lequel il doit maintenant donner et transmettre la conviction et l’espérance.

 

Hors du vacarme des hommes et du désordre ambiant régnant sur cette petite planète, tout se prépare désormais  sobrement dans le calme, dans la sérénité et s’installe aussi le plus discrètement et le plus subtilement possibles le renouveau dans l’indispensable et obligatoire silence de l’attente afin que les ultimes et terribles coups portés par La Lumière soient d’autant plus inattendus et puissants qu’ils viendront saisir en plein sommeil et en complète et profonde torpeur cette humanité terrestre décidément totalement absente de toute vie réelle et encore profondément assoupie, où les rêves et les chimères qu’elle forme dans son petit univers intellectuel de plus en plus déformé et dans sa conscience aussi bien diurne que nocturne si délabrés vont bientôt faire place aux cauchemars et également aux inévitables, douloureuses et épouvantables réalités qui s’abattront inéluctablement et très bientôt sur elle.

.

Comme d’ailleurs, l’indiquent toutes les promesses et chacun des engagements provenant de La Véritable et authentique Lumière qui nous furent donnés et envoyés aussi bien en des temps très anciens ou des époques révolues et désormais pour la plupart effacées de la mémoire humaine, qu’en de pourtant très proches périodes elles aussi complètement occultées de la conscience humaine, avant que n’intervienne enfin l’aube de cette espérance et de cette renaissance si ardemment attendues avec le commencement de l’édification du Règne des Mille Ans sous la conduite du Fils de l’Homme, tout se consommera et s’achèvera dans le bruit et la fureur des profonds bouleversements qui verront enfin cette fois-ci les petits esprits d’évolution devenus complètement impuissants, apprendre enfin et connaître réellement ce qu’est un Jugement de Dieu, LE JUGEMENT DE DIEU face à tous ces petits jugements et comportements personnels ou collectifs que les hommes ont voulu installer et imposer puis ensuite  définitivement laisser en place et qui se trouvent forcément par définition insignifiants, misérables et imparfaits.

.

Mais la Lumière, les Hauteurs Sacrées, ne connaissent pas ce qui est définitif, immobile et fixe, et ce dans toutes les sphères dont notamment dans l’immense Création et jusqu’y compris dans cette postcréation où nous nous trouvons sur ce petit et modeste plan matériel d’arrivée et de départ et que nous expérimentons et parcourons de manière très laborieuse puisque une succession de réincarnations nous est indispensable pour nous perfectionner et nous polir.

.

Tout est vie, ce qui signifie que tout est changements et transformations faits et emplis de mouvements incessants, ininterrompus, et il ne peut de ce fait être question pour Elles de laisser s’installer et s’établir trop longtemps l’imperfection et le faux qui sont synonymes de stagnation, de décadence et finalement de chute, tous éléments qui risquent ainsi de dérégler pour un temps et même d’anéantir complètement le vaste mouvement universel enclenché.

.

L’éternité et l’infini qui relèvent du domaine du Père Eternel et de la Sphère Divine ne peuvent être semblables et conformes aux petites notions et aux concepts insuffisants que peuvent en avoir les esprits d’évolution de cette terre et le Seigneur nous a donné déjà par Son Message et les Résonances I et II les clés essentielles pour mieux comprendre et appréhender de manière plus exacte le monde dans lequel nous sommes et que nous traversions en pauvres aveugles jusqu’à Sa venue en terre de Germanie.

.

Mais l‘opportunité et la grâce qui nous est offerte de mieux voir encore qui nous était actuellement partiellement donnée par l’existence de Ses Œuvres ou de Ses Ecrits existants ou retrouvés s’amplifiera car l’Esprit de Vérité qui nous était promis nous offrira et nous donnera avec Son retour la possibilité de mieux discerner et saisir, donc comprendre et appréhender davantage encore cette immense et si belle Création.

 

 

Chapitre 8 :  LE SCENARIO D’UN MOUVEMENT NOUVEAU

DEVENANT PLUS TARD

UNE ÉGLISE NE POURRA PLUS JAMAIS SE REPRODUIRE

.

.

Leave a Reply

*