.

.

Et si cela avait été ainsi

Chapitre 2 : Du RENONCEMENT de l’humanité

……………………………………………….

 

 

 

Il ne fut donc pas écouté et suivi, Lui qui était pourtant issu des plus Hautes et inaccessibles cimes pour venir délivrer Son Message de Vérité à la terre et à travers elle, à l’humanité entière ! Toutes les explications provenant de ceux qui séjournaient sur la Sainte Montagne du vivant du Seigneur et par la suite de leurs successeurs directs jusqu’aux dirigeants actuels qui aujourd’hui y demeurent encore, nous furent donc présentées et abondamment livrées.

.

Ces éclaircissements qui périodiquement ou de façon irrégulière nous furent donnés, s’appuyaient et se fondaient notamment sur cette mise en évidence des terribles conditions sévissant à cette période et du contexte historique à la fois chargé et douloureux avec d’une part la débâcle de quelques-uns des proches qui se réclamaient pourtant du Seigneur et d’autre part la faillite tout court de l’humanité qui dans son ensemble s’abandonnait et se perdait irrémédiablement. Ces mêmes observations et justifications se perpétuèrent ainsi sans interruption aucune pendant d‘interminables années pour en arriver finalement aux temps actuels, preuve manifeste s’il en était que le doute et les interrogations légitimes que pouvaient se poser encore un certain nombre de fidèles ou de simples lecteurs du Message, et cela dès l’origine, subsistaient toujours.

.

De plus, ces quelques questions précises mais sans réponses véritablement satisfaisantes, convaincantes ou déterminantes puisque aucune preuve physique ou pièce matérielle n’était véritablement produite, entrainaient ensuite et tout naturellement l’apparition progressive du doute, avec finalement l’ombre néfaste et écœurante de la suspicion. Ainsi, toutes ces incertitudes commençaient-elles progressivement à s’installer pour régner un peu plus encore parmi un nombre croissant de Porteurs de Croix. Lors de cette longue période trouble d’avant-guerre avec déjà des conflits plus ou moins larvés entre les nations et même carrément ouverts et déjà déclenchés par certaines d’entre elles, la situation qui se présentait était déjà tellement grave et tragique, si pesante et confuse à la fois, qu’aurait dû par voie de conséquence s’imposer normalement la mise en place de certaines mesures de sécurité véritablement draconiennes pour la protection et donc la conservation dans son intégralité de la SAINTE PAROLE.

.

Mais hélas, cela ne put malheureusement se concrétiser, les familiers et les proches du Seigneur ne semblant manifestement pas prévoir et peut-être aussi se rendre véritablement et suffisamment compte de la situation réelle existante alors qu’une succession d’évènements sinistres s’abattait et déferlait avec une rapidité incroyable sur le monde entier et que la MONTAGNE du SALUT voyait même Son Sol Béni et Sa Terre Sacrée foulés par les bottes des barbares nazis, sans que tout ce déferlement puisse être simplement évité ou arrêté à temps.

.

Pouvait-il d’ailleurs en être autrement étant donné la duperie, la dissimulation, la fausseté qui régnaient alors, alors que la sauvagerie, la brutalité et la bestialité allaient ensuite d‘un coup s’abattre sur l’Europe entière pour la ravager. Si l’on ajoute que tout cela provenait par malheur d’une partie de cette population et de cette nation allemandes qui avaient pourtant obtenu la grâce insigne d’être choisies comme le peuple élu de DIEU, le constat en devient donc effarant !

.

Mais le Seigneur, dans le lourd et douloureux silence dans lequel Il S’était progressivement enfermé puis muré, et aussi devant l’évidente et invraisemblable contrainte extérieure dont Il était la victime Elle aussi innocente et sacrifiée, devait malgré tout et de toute évidence, savoir et connaître très précisément dans quelle direction allait se diriger cette humanité de l’époque et donc à quelle issue tragique tout cela ne manquerait pas d’aboutir dans un avenir plus ou moins rapproché à l’échelle et à l’entendement des hommes de cette petite planète terre.

 

Il y a presque deux mille ans déjà et juste avant qu’Il ne subisse un sort si cruel et tellement abominable sur le Golgotha, Jésus connaissait et discernait Lui aussi parfaitement le devenir de cette même partie cosmique d’humanité en faisant allusion à des temps futurs mais néanmoins proches où Son Frère le Fils de l’Homme, devait venir apporter aux êtres humains de cette terre La Parole de Vérité par la délivrance d’un nouveau et ultime Message Divin. Par cette conscience aigüe ainsi que par cette perception et cette compréhension absolument pénétrantes et lucides de la part de l’Un et de l’Autre des Deux Fils en face des graves et terribles évènements qui se préparaient ou même se produisaient malheureusement en réalité à chaque fois devant Eux, et de plus sur Leurs propres Personnes (en effet, de par Leurs fonctions et leurs rôles éminents, ils se tenaient à la toute première place, même si la plupart des hommes de la terre méconnaissaient ou étaient totalement inconscients de Leurs Présences Divines), alors que les évènements annoncés allaient inévitablement se réaliser par la suite, ne pouvaient que les inciter et les engager à adopter l’Un comme l’Autre cette attitude de retrait.  Cette conduite et cette position signifiaient d’ailleurs ce nécessaire et indispensable recul qui doivent marquer l’isolement exigé face à l’absurdité, la paresse et l’ignorance pourtant voulues, choisies et réitérées par la majorité des femmes et hommes en face de La Vérité.

.

Mais entendons-nous bien et ayons ceci parfaitement enraciné au plus profond de chacun de nous et par conséquent de ce que je désignerais peut-être improprement ou incorrectement comme notre « mémoire » spirituelle » : si donc la Lumière Véritable adopte cette posture apparente de repli en s’effaçant devant l’obscurité complète, ce n’est pas parce qu’Elle la fuirait ou la craindrait, mais bien en raison du fait que le principe du faux représenté par l’archange déchu Lucifer a peu à peu gangréné puis finalement entièrement envahi et corrompu au fil du temps les esprits d’évolution que nous sommes, et qui, constamment par leur libre arbitre agissant encore et toujours de façon pleine et entière, ont malheureusement et tragiquement choisi de s’abandonner à cette issue régressive et finalement négative en voulant emprunter une voie qui s’avérait être une totale impasse.

.

Et tous ces petits êtres terrestres infects et répugnants qui ont agi et qui d’ailleurs continuent toujours à agir de cette manière ne pouvaient et ne peuvent donc par cette liberté de procéder et de penser si mal utilisée qui leur était accordée, qu’aller à leur propre perte et finalement se diriger tout droit vers leur anéantissement tant personnel que collectif dans le proche déferlement apocalyptique. Quant à Lucifer dénommé à juste titre le prince des ténèbres, étant d’une essence et d’une origine infiniment plus élevée que celle du genre humain puisqu’il est un archange provenant du plan Divin, il se trouve pratiquement et malheureusement toujours sur un niveau presque comparable ou plus exactement voisin ou « parallèle » à celui des deux Fils de Dieu, quand bien même fut-il définitivement exclu et déchu de ce plan supérieur ; et Seuls, le Fils de l’Homme et le Fils de Dieu appartenant et issus des cimes les plus élevées et les plus sublimes des Hauteurs Lumineuses détenaient-Ils et conservaient-Ils en eux ce « noyau » et ce foyer intense de pure « Inessentialité » provenant du PERE, qui Leurs donnaient ainsi la pleine capacité et donc la possibilité de pouvoir le « rencontrer personnellement ».

.

Et cela se produisit effectivement, d’abord avec JESUS qui, en se soustrayant à ses désirs ou à ses sollicitations, et en le repoussant fermement et subtilement pour ne pas le suivre lors de la « tentation du désert », ne tomba pas dans le piège qui lui était impudemment et cyniquement tendu. Puis ensuite, avec IMANUEL qui, allant le débusquer et l’affronter dans des régions si basses et si obscures de la matérialité qui se trouvaient en conséquence et par nature là encore tout à fait inaccessibles aux esprits humains que nous sommes, l’a finalement vaincu et enchaîné pour mille ans lors de Sa mission effectuée en terre de Germanie, mission faisant partie d’un vaste plan de sauvetage mais qui, et comme nous le verrons certainement mieux un peu plus loin, ne fut cependant accomplie qu’incomplètement par le Fils de l’Homme.

.

Je me dois de préciser cependant qu’en employant le terme « incomplètement, il y a pour moi la nécessité évidente de bien formuler et spécifier que cet adverbe n’est pas utilisé dans le sens imparfait, insuffisant ou sommaire qui relèvent eux de l’échec pur et simple, mais bien précisément dans celui d’inachevé, d’incomplet, d’inaccompli, lesquels mots laissent ainsi entendre et supposer qu’il peut et doit y avoir une suite plus favorable et positive et donc un accomplissement qui lui, ne peut qu’être complet et parfait. 

 

Mais en définitive, tout cet ensemble d’actes, d’interventions ou de notions et de concepts n’est en fait pas tout à fait du ressort et de l’entendement que peut en avoir un être humain. Il ne nous est en effet pas permis à nous, simples esprits d’évolution de comprendre entièrement ou même seulement de façon fragmentaire le processus entier, bien que le Message ou certains autres des Ecrits ou des Paroles du Seigneur nous exposent et nous dévoilent néanmoins suffisamment d’éclaircissements ou d’éléments fort utiles et indispensables nous amenant ainsi à une perception beaucoup plus accessible et surtout à une compréhension plus juste de maints événements de cet ordre qui se produisent sur des plans ou nous ne pouvons en aucune manière nous aventurer, notre constitution et notre genre ne le permettant absolument pas. En cela, nous ne saurions suffisamment louer et remercier Le Très-Haut qui nous apporta par LA PAROLE et la présence DIVINE de Ses deux Fils sur notre petite terre tous ces précieux et riches enseignements ainsi que toutes ces informations capitales pour notre devenir.

.

Et à l’heure des très proches accomplissements, de récentes, inédites mais authentiques révélations provenant elles aussi des Hauteurs Lumineuses et intitulées « DERNIERS ENSEIGNEMENTS DE LA LUMIERE POUR LE SECOURS DE L’HUMANITE » parviennent régulièrement et je dirais même d’une certaine manière abondamment sur notre plan de matérialité, et viennent ainsi nous apporter et nous donner nombre d’éclaircissements qu’il s’avère désormais absolument nécessaire et indispensable de connaître et d’approfondir le plus correctement possible si nous voulons nous préparer très sérieusement, mais également si nous désirons apprendre convenablement et retenir au mieux toute les vraies leçons qui nous furent sans cesse données dans le passé qu’il soit extrêmement lointain ou plutôt très proche pour les prendre désormais véritablement en compte aujourd’hui comme demain, afin que nous puissions espérer devenir réellement ces êtres entièrement « nouveaux » tant réclamés et exigés du Seigneur et qui puissent de la sorte mériter de survivre à ce redoutable temps fort de l’Apocalypse qui ne manquera pas de se déclencher afin de faire place à une nouvelle terre.

 

.

Chapitre 3 : De L’APPARITION ET DE L’EXISTENCE D’UN SECOND MESSAGE

 

 

 

 

 

Leave a Reply

*