.

 

 

Jean-François : Chaque étincelle doit briller d’elle-même

……………………………………………………….

 

Je sais que nous sommes tous seuls devant nos devoirs et les progrès qui sont devant nous.

 

Mais chaque étincelle luit à coté des autres.

 

Chaque étincelle doit briller d’elle-même et ne peut refléter la lueur des autres.

 

Et le jour se fait par l’ensemble de toutes les lumières.

 

Une étincelle isolée ne serait qu’une lueur fugitive brièvement aperçue et pourrait s’éteindre au moindre coup d’un mauvais vent.

 

Mais de donner sa chaleur et d’en recevoir plus encore ne peut que soutenir chaque étincelle parmi l’immensités des lumières.

 

A bientôt

 

Jean-François

 

 

No Comments »

Savoir

.
.
.

SAVOIR

…………………………………………

 

Si je devais résumer tout mon savoir en une seule formule, je dirai : apprenti n’est pas maître.

 

Avec le plus grand des savoirs, l’être humain restera un éternel élève devant le Savoir Inépuisable de la Lumière.

 

Vers le Savoir de la Lumière, donné par la Lumière, il doit éternellement tendre malgré tout ce qu’il croit savoir, car tout son savoir n’est rien devant ce que la Lumière lui donnera toujours en fonction de son ouverture et de sa maturité spirituelle.

 

Oui, l’élève ou l’apprenti qu’est l’être humain ne sera jamais maître. Plus il avance dans le véritable Savoir, plus il découvre avec humilité qu’il ne sait rien, qu’il lui reste encore tout à apprendre.

 

Il doit cependant apprendre à distinguer le vrai canal au service de la Lumière du faux canal au service des ténèbres. Le premier s’ouvre en toute humilité pour donner le vrai Savoir à l’humanité, alors que le second dans une piètre tentative de se mettre en valeur ne peut s’empêcher de répandre les élucubrations des bavards de l’au-delà.

 

Rien de l’ancien et faux savoir de l’humanité ne peut et ne pourra traverser le Nouveau. Tout le faux savoir doit s’effondrer. Seuls resteront les véritables Savoirs venant de la Lumière et plus rien ne restera. Apprenti n’est pas maître. Et lorsque le maître parle l’apprenti doit être à l’écoute en toute humilité. Puisse chaque être humain réapprendre à se laisser prendre la main par les guides de Lumière afin d’être conduit vers le Renouveau, vers le seul Règne de la Volonté de notre Seigneur et Roi qui est de retour sur terre pour achever le Jugement Dernier et édifier le Règne des Mille Ans. Un canal au service du Seigneur pour donner les Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité. Un proverbe africain le dit : « une calebasse pleine ne peut recevoir de l’eau fraîche ». Chacun doit se vider du faux savoir pour accueillir le Savoir donné par Autorisation du Seigneur et Roi de la Création.

 

Soualiho14

****************************************************************

 

Complément de Monsieur Daniel :

 

Question : Les apprentis faussaires pouvaient-ils réellement réussir dans leur entreprise de faire passer leur faux Message du Graal pour le Message Inaltéré du Seigneur et Maître de la Création ?

 

Bien sûr, de cette belle et onctueuse pâte originelle pouvaient subsister ici ou là, quelques portions sommes toutes assez convenables au goût, voire bonnes ou même parfois délicieuses, mais décidément, le levain n’avait pas vraiment tout à fait pris et surtout, n’avait pas monté suffisamment, et le pain qui nous était offert se trouvait finalement sans réelle saveur pour certains (comme moi) ou véritablement amer, voire infect et jugé inconsommable pour d’autres (ceux-là, beaucoup plus combatifs et voire quelquefois excessifs ou trop agressifs).

 

En un mot, même si elle se trouvait tout à fait acceptable et présentable pour celle ou celui qui n’avait encore jamais vu et surtout gouté à la véritable pâte, cette boule de pain était encore un peu trop plate et sans saveur car pas tout à fait cuite et prête comme il se doit.

 

Quant à la vraie, nulle comparaison ne pouvait être faite : elle était à la fois douce et croustillante, odorante et dorée à souhait et se trouvait encore toute chaude dans la main qui s’en saisissait, et enfin pour clore le tout, une senteur particulièrement généreuse et sublime s’en échappait, ce qui la rendait incomparable et parfaite.

 

Il en est toujours ainsi du travail du boulanger et de son apprenti en face de lui, seul le maître connaît et sait fabriquer le bon et vrai produit alors que son commis, malgré toute la bonne volonté dont il peut faire preuve n’a pas encore cette expérience ou ce « doigté » indispensable et inégalable qui ne sied qu’à son patron, le seul et authentique maître d’ouvrage.

 

Extrait de l’œuvre Et si cela avait été ainsi…

 

 

No Comments »

Premier

.
.
.

PREMIER

………………………………

 

Pourquoi, les premiers à combattre les envoyés ou les serviteurs de la Lumière sont-ils toujours les représentants et les serviteurs des dogmes en vigueur ? Celui qui trouve la réponse à cette question comprendra pourquoi les premiers à s’opposer aujourd’hui aux Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité sont les personnalités influentes des milieux du…Message du Graal.

 

Reconnaître le Message du Graal et en faire la base de notre existence ne nous met donc pas à l’abri du fléau de l’orgueil spirituel qui peut nous faire passer à côté des Accomplissements de la Lumière.

 

Et c’est toujours le même scénario, lorsque un Enseignement est donné par la Lumière. Les premiers à reconnaître le dernier Enseignement authentique deviennent les derniers à s’ouvrir à tout nouvel enseignement de la Lumière.

 

Mille et une fois, il nous a été dit de ne jamais mettre notre vouloir humain à la première place, car ce vouloir de l’intellect ne peut que nous détourner de la Volonté de Dieu.

 

Il est également enseigné que parmi tout ce qui est inutilisable, compte en premier lieu celui qui n’est pas capable de recevoir avec humilité les bienfaits et les grâces de Dieu.

 

Est-il pour nous une grâce plus grande que ces Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité qui viennent dessiller nos yeux sur ce que notre Seigneur exige présentement de nous ?

 

Rappelons-nous le grand enseignement qui dit que les véritables causes premières de tous les échecs et les faillites de l’humanité sont la domination de l’intellect et la paresse d’esprit qui s’y rattache. Puisse chaque être humain cultiver aujourd’hui la vraie humilité afin que le pur vouloir de l’esprit occupe la première place. Car ce n’est qu’en voyant toute chose par les yeux de l’esprit que l’être humain peut reconnaître la Volonté son Créateur.

 

 

No Comments »

.
.

ROIS

…………………………………………….

 

Rois, reines, princes, princesses, il est difficile de prononcer ces mots sans ressentir une nostalgie pour une époque lointaine. Une époque très lointaine, lorsque tout était encore naturel sur terre. Le pouvoir était naturellement exercé par les êtres les plus nobles. Ce qui se déroulait en bas sur terre reflétait ce qui se déroulait là haut. Avec le triomphe de l’intellect, cette belle harmonie, cette belle vibration n’est plus. L’être humain a édifié un système gouvernemental qui n’existe nulle part dans la Création. Une véritable aberration.

 

On voit partout triompher ce système. Il porte pour nom république. D’innombrables œuvres ont été écrites pour montrer la perfection de ce système. Il est difficile de faire l’apologie de la royauté. Les dernières monarchies avaient tellement sombré moralement qu’on ne peut s’en servir comme exemple. Cependant, entre la royauté et la république qu’est-ce qui est conforme à la Volonté de Dieu ?

 

Il est facile de trouver la juste réponse à cette question. J’invite la lectrice ou le lecteur à essayer de prononcer les mots suivants : mon Président bien-aimé ! Mon Premier Ministre bien aimé ! Ma chancelière bien aimée ! Que ressentez vous intuitivement ? Les mots coulent-ils facilement ? Ressentez-vous un trouble ? Maintenant, essayez le même exercice avec les mots suivants : Mon Prince bien aimé, Mon Roi Bien aimé ! Ma Reine bien aimée ! La différence est de taille. Malgré des siècles de lavage de cerveaux, l’être humain ressent toujours intuitivement ce qui est juste.

 

Si durant des millénaires, l’intellect s’est érigé en roi de la création, déformant toutes les notions, aujourd’hui, ce temps de l’intellect roi arrive à sa fin. Car sur terre marche le Seigneur et Roi de la Création. La pression de la Force du Roi des Rois amène toute chose à se manifester afin de rencontrer son jugement. Sera inéluctablement détrôné tout ce que l’humanité a érigé à la place du Roi du Saint Graal. Le Roi des Mondes, le Roi de la Création est là. Il est là pour achever le Jugement dernier et édifier le Règne des Mille Ans. Rien ne sera fait sans sa Volonté, mais sa Volonté sera faite. Son Royaume doit maintenant venir sur terre. Et pour que ce Royaume s’ancre il faut que les serviteurs se lèvent et s’insèrent dans le Mouvement de Sa Volonté, afin de devenir des colonnes et des piliers de lumière pour que l’édification de Son Règne soit ici sur terre. Mais où sont les serviteurs et les servantes ? Certains attendent tranquillement pour ne pas dire paresseusement. Pourtant, entrer au service du Roi des Rois devrait pousser l’être humain à déployer plus d’efforts qu’il ne le fait pour occuper un haut poste sur le plan terrestre. Tous ces hauts postes sur cette terre prennent fin avec la retraite ou à la porte de la mort, alors qu’entrer au service du Seigneur signifie ne pas se préoccuper de la mort puisque l’on triomphe nécessairement d’elle. Puisse chaque être humain s’ouvrir aux Enseignements de la Lumière pour le dernier secours de l’humanité afin de devenir de fervents et fidèle serviteur de la Sainte Volonté de Dieu, le Roi des Rois, le Roi de la Création, le Roi du Saint Graal.

 

 

No Comments »