« Mais, cette fois, le plan de la Lumière est parfait, Elle a tout prévu, car le temps du Jugement est venu! Elle connaît la nature humaine et d’autres ont été préparés en prévision des défaillances. » Oslo

……………………………

 

Question 1  : Le plan de la Lumière dans les précédentes incarnations des fils de la Lumière manquait-il de perfection ?

 

Naturellement, cette question est saugrenue. Elle est à la limite du blasphème. Car la Lumière est parfaite, sinon Elle ne serait pas la Lumière. Comment expliquer ou comprendre donc cette parole de Oslo. Je me demande si les fils de la Lumière apprennent sur terre de l’être humain. Est-ce là l’explication la plus juste ? La Lumière est parfaite. Mais Elle ne peut connaître ce qui lui est aussi étranger comme le mal que si Elle en fait l’expérience vécue. Ce processus est inscrit dans les Lois. C’est pour cette raison que le seigneur a dû subir le mal, en faire l’expérience vécue afin d’aider l’humanité à trouver le chemin pour s’en libérer. Maintenant, après les trois expériences vécues, le SEIGNEUR n’a plus rien à apprendre de l’humanité. Il connait maintenant parfaitement cette humanité. Maintenant, le plan est parfait. Tout est prévu. Cette explication vous semble-t-elle juste ?

 

Question 2 : Faut-il tracer un plan pour son cheminement terrestre ou faut-il comme un enfant se laisser guider par la Lumière ?

 

Planifier sa vie, c’est se dire par exemple, je serai pêcheur. Je chercherai à réaliser tel nombre de pêches par jour afin de réaliser tel bénéfices pour réaliser tel projet dans tel nombre d’années. Et voici, qu’un Jour la maître apparaît et dit : « Lève toi et suis moi, je te ferai un pêcheur d’hommes ». Je pense que le mieux c’est de trouver le juste équilibre. C’est à dire demander à la Lumière de nous montrer le meilleur plan à suivre. Et apprendre à suivre, à obéir, à écouter son intuition même si intellectuellement on ne comprends pas les directions montrées. Faut-il tracer un plan pour son cheminement terrestre ou faut-il comme un enfant se laisser guider par la Lumière ? Si c’est l’intellect qui trace le plan, celui-ci sera faux, car il ne tracera ce plan qu’en vue des fausses valeurs terrestres.

 

Réponse de Daniel : 

 

Vous l’avez fort bien exprimé : la Lumière ne peut être que parfaite. C’est donc l’esprit humain d’évolution qui est venu perturber et salir tout ce qui avait été établi par ce plan divin, et toute l’architecture qui avait été patiemment mise en place pendant des dizaines et des dizaines de milliers d’années (et particulièrement ces derniers millénaires) vient donc à son ultime heure de vérité qui se traduit par son inévitable effondrement. Non pas cet effondrement de la matèrialité proprement dite car cette chute est la conséquence et la fin logiques du parcours des astres et des planètes où des esprits humains d’évolution ont pu apparaître, mais  bien de cette faillite causée par l’espèce humaine qui n’a pas suivi la bonne direction et les voies et conseils indiqués par tous les ÊTRES LUMINEUX venus l’aider et la secourir.

 

 

Je crois tout comme vous que les FILS DE LUMIERE arrivés sur nos plans inférieurs sont totalement étrangers et complètement éloignés de la notion du mal. Quant aux Précurseurs, certainement plus proches de l’esprit humain terrestre, ils pouvaient d’une certaine façon mieux comprendre, appréhender et donc orienter, indiquer les bonnes directions, mais néanmoins de manière imparfaite et incomplète car ils ne pouvaient bien évidemment transmettre de façon réelle et pure la VERITE issue des Hauteurs. Cette VERITE était quelle que soit l’époque, toujours amoindrie, modifiée, flétrie, attaquée, banalisée, altérée et en tout cas jamais appliquée.

 

Seuls, les ENVOYES DIVINS avaient cette FORCE et cet ancrage nécessaires pour, tels des phares lumineux éclairer de manière puissante et vigoureuse la nuit et éviter aux navires et à leurs équipages les naufrages. La conférence « L’ETRANGER » du Message du Graal  apporte toutes les réponses sur l’expérience amère effectuée par le FILS DE L’HOMME lorsqu’Il vint sur notre petit globe terrestre. Mais comme toute expérience, celle-ci s’avère forcément nécessaire et indispensable car la LOI exige que la matière vile conditionne le passage et le vécu de tout être qui vient s’incarner, qu’il soit un simple esprit d’évolution ou une Entité achevée provenant des Hauteurs Lumineuses en tant que Porteur de VERITE.   

 

 

Votre interrogation et votre réponse, ou plus exactement votre interprétation concernant les Fils de la Lumière qui seraient venus sur terre apprendre et comprendre ce qu’est réellement la créature humaine ne m’apparaît pas forcément la plus appropriée en ce sens qu’il est d’autres parties cosmiques où les esprits d’évolution suivent la voie juste tracée par DIEU (ou en tout cas s’efforcent de la respecter et de ne pas la combattre) et dans cette hypothèse, un FILS DE DIEU n’a donc pas à intervenir de quelque manière que ce soit dans la matiére qu’elle soit vile ou noble. Si les deux Fils sont venus dans notre partie cosmique d’Ephésus et plus précisément sur la terre, c’est pour apporter aide, secours et également AMOUR, mais cette dernière aptitude n’est-elle pas inhérente au TRES HAUT ? 

 

 

Si les habitants de cette terre avaient compris les interventions et les messages qui étaient adressés en leur faveur, Jésus, le FILS DE DIEU n’aurait pas eu besoin de s’incarner dans la matière vile. Si ces mêmes petits esprits avaient bien appris et retenu la leçon, ils auraient parfaitement compris et donc mis en pratique et en œuvre les enseignements qu’ils avaient directement reçus des Hauteurs Lumineuses, et se seraient préparés de toutes leurs forces pour gravir un à un les échelons qui les auraient amenés à bon port. Arrivée pratiquement au terme de sa vie de planète, la fin inéluctable et programmée de la terre (comme de tout corps ayant accueilli ou devant recevoir des esprits d’évolution) serait arrivée beaucoup plus tardivement dans des milliers d’années ou plus, et les esprits la peuplant auraient ainsi connu un âge d’Or, ce Règne de DIEU dans la matérialité et auraient donc pu ensuite retourner au PARADIS, leur patrie d’origine. Le FILS DE L’HOMME n’aurait vraisemblablement pas eu Lui non plus à intervenir et le JUGEMENT n’aurait pas eu lieu lui, puisque les hommes seraient devenus réellement des hommes, puisqu’ayant respecté la LOI.

 

 

Les chemins empruntés par les deux FILS DE DIEU sur les plans matériels ne sont donc que les conséquences de nos fautes résumées par le mauvais vouloir, la domination de notre intellect et tout ce qui en découle. Le libre arbitre n’a pas été utilisé dans le bon sens, et le principe du faux introduit par Lucifer, le prince des ténèbres a eu raison des habitants cette terre. Seuls, l’AMOUR et la VOLONTE pouvaient extirper ce mal chronique. Cet AMOUR et cette VOLONTE se trouvaient donc personnifiés et incarnés par les deux FILS DE DIEU venus pour nous sauver.

 

 

Désormais, après trois « expériences » vécues par les ENVOYES DE DIEU et trois « mises à mort » exécutées par l’humanité, la LUMIERE se montrera implacable et frappera sans indulgence aucune et sans possibilité de rachat pour celles ou ceux qui ont fauté lourdement. Le temps est désormais venu pour cette humanité de comprendre, et très vite. Les rayons atteindront tous les habitants de cette terre, et chacun sera jugé selon ce qu’il est véritablement. Quant aux ultimes plans élaborés par la LUMIERE, ne doutons pas un seul instant qu’ils se dérouleront, et ce victorieusement, jusqu’à leurs termes.

 

La LUMIERE avait permis que la petite volonté humaine puisse dominer jusqu’alors la postcréation et que l’homme dirige, modèle et façonne selon son bon plaisir le plan matériel sur lequel il opérait. Maintenant, il n’en est plus ainsi et celui-ci n’est par conséquent plus maître de son destin en ce sens qu’il a été dessaisi de cette possibilité d’agir : tous les droits qu’il avait dans la Création lui sont ôtés. La puissante et simple VOLONTE de DIEU, incarnée par Son FILS IMANUEL qui est revenu une troisième et dernière fois pour accomplir et achever l’Œuvre de Son Père balaie et remplace cet insignifiant et orgueilleux vouloir humain.

 

Dorénavant, la créature homme ne peut en aucune manière déjouer les plans divins car elle s’est tellement détournée de la VERITE et éloignée de Son DIEU, qu’elle ne peut plus du tout saisir et comprendre ce qui est irréprochable, donc parfait, elle qui auparavant pouvait encore pressentir ces notions. Tout le vaste programme qui fut mis en place par la LUMIERE suite à la dernière et lamentable faillite va se concrétiser. Comme dans un château de cartes, une à une les pièces vont s’écrouler, et tout l’édifice patiemment érigé avec. Accompagné de l’Etoile Rayonnante et avec la propre FORCE issue de Sa Divine Irradiation, ainsi qu’avec l’aide de ses nombreuses, diverses et fidèles troupes (des Purs Esprits Primordiaux aux fidèles petits êtres essentiels), le FILS DE L’HOMME triomphera enfin des ténèbres. Et nulle petite créature peuplant cette planète ne pourra faire face à ce déchaînement et contrer ce vaste et sûr plan élaboré par les HAUTEURS LUMINEUSES. La magnanime posture et la miséricordieuse attention que le TRES HAUT pouvait encore avoir envers les petits esprits d’évolution que nous sommes sont maintenant attitudes révolues. L’effarement, l’incompréhension, le désarroi, la consternation et l’affliction qui ont pu être vécus et ressentis dans la sphère Divine face à toute cette indignité humaine vont faire place à la jubilation ainsi qu’à la joie immense de voir se lever sur terre une nouvelle espérance.

 

 

*******

 

Pour ce qui est de votre question : « Faut-il tracer un plan pour son cheminement terrestre ou faut-il comme un enfant se laisser guider par la Lumière ? », Je ne puis avancer que ceci : chaque être a effectué son propre parcours en tant qu’esprit d’évolution (ou de régression qui peut même l’amener à la damnation éternelle, et donc à la destruction de son moi véritable). Ce chemin basé sur ses diverses et multiples vies passées, le genre déterminé et la personnalité qu’il a pu acquérir et qu’il présente en cette période actuelle si cruciale et décisive pour son éventuel salut, ne peut donc être que le produit résultant de toute cette chaîne d’existences et d’expériences bonnes ou mauvaises.

 

A l’époque du JUGEMENT sur terre, où comme je le mentionnais déjà, la volonté humaine est brisée, alors que cependant, son libre arbitre demeure, les voies et perspectives qui s’ouvrent à chaque esprit d’évolution sont de ce fait plus nettement tracées et par conséquent réduites à leur plus simple expression, à savoir :

 

  • Celle ou celui qui veut bien entendre et voir et qui avance courageusement sur le droit chemin indiqué par les Hauteurs Lumineuses d’où qu’elles viennent, construit, réalise et participe d’une certaine manière à ce vaste plan qui doit l’amener à son couronnement, c’est-à-dire son entrée future et définitive dans le Paradis.
  • Celle ou celui qui prend une attitude contraire, et qui se bouche le nez, les oreilles, ferme les yeux et se voile la face pour ignorer tout ce qui se produit autour de lui ne peut progresser, et dans ce cas, il régresse ou doit, s’il n’est pas trop mauvais ou corrompu, reprendre son parcours afin d’y mûrir et peut être reconnaître ses imperfections pour essayer lui aussi de faire partie de la future bonne récolte.
  • Enfin, celle ou celui qui combat délibérément la LUMIERE, que ce soit de manière directe et frontale, ou indirecte et pernicieuse, et en qui le mal et la fausseté sont profondément enracinés et règnent en maîtres n’a assurément plus rien à espérer : son sort en est jeté, et il court à la perdition et à l’anéantissement.

 

 

Cependant, dans son AMOUR immense, DIEU a tout prévu et envisagé. Même si le dernier cas évoqué semble désespéré, au tout dernier moment, une ultime possibilité est offerte à cet esprit perdu, et la grâce peut toujours survenir et ainsi le sauver du désastre annoncé. Rien n’est acquis dans un sens ou dans l’autre et l’être humain peut aussi s’égarer et renoncer au tout dernier instant, bien que son parcours antérieur ne fût entaché par aucune faute grave et que son vêtement se soit suffisamment blanchi. Tout cela pour simplement tenter de montrer que l’ultime combat que doit livrer chaque créature humaine en ce temps final du JUGEMENT se déroule en toutes circonstances et à chaque seconde de sa vie présente, et qu’il y a lieu d’âtre extrêmement vigilant .

 

 

Se laisser guider comme un enfant, tel devrait être le lot d’un esprit ayant suivi la bonne voie. Mais en est-il ainsi des petits habitants de cette terre ?  Certes non : l’orgueil, la corruption, l’envie, le paraître, la présomption, l’insouciance, la méchanceté et tant d’autres attitudes et comportements sont profondément ancrés dans cette humanité à bout de souffle. Aucune perspective, aucun regard vers le haut, aucune humilité ne transparaît dans cette grisaille et cette noirceur qui a submergé la planète terre.

 

 

En terminant mon propos, je dirai que l’être humain de cette terre doit être particulièrement attentif à tout ce qui se déroule autour de lui. Petits et grands évènements, faits tout proches ou extrêmement lointains sont là pour démontrer que les temps que nous vivons sont exceptionnellement chargés de signes. Autrefois, l’homme sauvage et farouche se battait pour sa survie, pour la sauvegarde de son clan et de son environnement immédiat. Familier de la nature et des éléments, il percevait le plus petit bruit, avait conscience du moindre danger qui pouvait le guetter à chaque instant. Tous ses sens étaient aiguisés pour la conservation de sa vie et celle des siens. Il luttait sans cesse et ressentait plus ou moins confusément la présence d’entités autour de lui. Il n’avait encore aucune notion de la Divinité et pourtant, Elle était là et les êtres essentiels de toutes natures s’activaient pour façonner cette petite terre et la rendre agréable à DIEU. Bien longtemps après, l’homme est toujours là, mais a-t-il progressé et retenu les leçons apprises le long de son parcours qui l’a amené jusqu’ici, a-t-il compris que la venue sur ce plan matériel des Serviteurs et des précurseurs du TRES HAUT ainsi que des deux FILS qu’Il lui a envoyés pour le guider et le secourir jusqu’au sacrifice suprême étaient ces points d’ancrage pour l’évolution de son esprit, a-t-il seulement songé et constaté que cette lente marche évolutive et progressive n’était pas seulement bassement matérielle, mais aussi la marque évidente d’un progrès spirituel qui, au lieu de suivre et accompagner cette matérialité, devait la précéder ? Je vous laisse simplement et tranquillement le soin de réfléchir et de répondre à ces quelques constatations ou interrogations.

 

 

La plupart des réalisations qui ont été érigées sur cette terre furent construites sur le faux, l’éphémère. Le sol sur lequel se bâtirent les cités, les idées, les valeurs va très bientôt se dérober sous nos pieds et tout s’écroulera avec nos chimères. Mais avant la chute annoncée, nous devons là encore être très vigilants, devenir enfin responsables en essayant de rendre sans tâche aucune et le plus immaculé possible le misérable vêtement que nous portons.

 

Tous les plans, tous les programmes que nous pouvons prévoir et tenter de réaliser individuellement ne seront que vains et illusoires aussi bien face aux forces qui vont se déchaîner et s’abattre, qu’aux radiations et rayons implacables émis par le FILS DE L’HOMME. Seules la belle certitude, la véritable foi, l’inébranlable conviction et l’entière confiance qui animeront tout être humain digne de ce nom peuvent encore le sauver de la perdition. Oui, se laisser dorénavant guider par la LUMIERE qui, si nous sommes devenus suffisamment conscients et véritablement humbles, nous permettra tels des enfants, d’aller sûrement plus loin et toujours plus haut dans notre quête.

 

 

Daniel                                                                       8 mai 2012 15:32

 

Leave a Reply

*